Fédération des chambres immobilières du Québec

Fédération des chambres immobilières du Québec

30 sept. 2014 07h00 HE

La Fédération des chambres immobilières du Québec publie une étude sur la revente de maisons intergénérationnelles

ÎLE-DES-SOEURS, QUÉBEC--(Marketwired - 30 sept. 2014) - Une nouvelle étude publiée par la Fédération des chambres immobilières du Québec (FCIQ) dresse un portrait du marché de la maison intergénérationnelle en 2013 et fournit un comparatif par rapport à la maison unifamiliale conventionnelle.

Pour l'ensemble des secteurs étudiés en 2013, les propriétés unifamiliales avec un logement intergénérationnel se sont transigées, en moyenne, à un prix 15 % supérieur à celui des maisons unifamiliales conventionnelles. Les écarts de prix les plus importants à ce chapitre ont été observés dans les régions administratives des Laurentides (+25 %) et de la Capitale-Nationale (+18 %). Par municipalité, les plus grands écarts de prix ont été enregistrés à Mirabel (+26 %), à Gatineau (+24 %) et à La Plaine (+24 %).

Alors que le nombre de transactions de maisons unifamiliales a diminué de 7 % à l'échelle de la province en 2013, les ventes de maisons intergénérationnelles ont quant à elle connu une augmentation de 6 %, avec un total de 951 transactions conclues par l'entremise du système Centris® des courtiers immobiliers. La région des Laurentides est celle qui a enregistré le plus de ventes de résidences intergénérationnelles en 2013, avec 271 transactions, suivie de la Montérégie, avec 203 transactions, et de Lanaudière, avec 174 transactions.

Finalement, dans les secteurs les plus actifs en 2013, les maisons intergénérationnelles sont restées, en moyenne, 20 jours de plus sur le marché que les unifamiliales conventionnelles (111 jours contre 91 jours).

Pour plus d'information, veuillez consulter l'étude de la FCIQ.

À propos de la Fédération des chambres immobilières du Québec

La Fédération des chambres immobilières du Québec est une association à but non lucratif regroupant les douze chambres immobilières du Québec, de même que plus de 13 000 courtiers immobiliers qui en sont membres. Sa mission est de promouvoir et de protéger les intérêts de l'industrie immobilière du Québec afin que les chambres et les membres accomplissent avec succès leurs objectifs d'affaires.

Renseignements