SOURCE: International Diabetes Federation (IDF)

18 juin 2009 07h01 HE

La Fédération Internationale du Diabète comble les lacunes de l'éducation au diabète grâce à un réseau mondial de centres d'éducation

BRUSSELS, BELGIUM--(Marketwire - June 18, 2009) - Une personne atteinte de diabète doit prendre chaque jour une multitude de décisions relatives à la gestion de son diabète. Pour ce faire, il est nécessaire d'acquérir les connaissances, les compétences et la capacité nécessaire pour se soigner de façon autonome. Cette gestion exige une certaine éducation. En outre, le nombre croissant de personnes atteintes de diabète soumet les systèmes de santé à un certain stress à l'échelle mondiale. Les professionnels de la santé ont besoin de soutien pour veiller à ce que l'éducation soit disponible aux personnes atteintes de diabète afin de les aider à gérer leur diabète. La Fédération Internationale du Diabète (FID) relève le défi par la création d'un réseau international volontaire de centres d'éducation qui vise à combler les lacunes de l'éducation au diabète à tous les niveaux et à soutenir les efforts d'éducation de la FID à l'échelle mondiale.

Helen McGuire, responsable de l'éducation au diabète de la FID, a expliqué que l'accès à l'éducation de l'autocontrôle des personnes vivant avec le diabète est inadéquat et qu'il existe une pénurie d'équipes interdisciplinaires de professionnels de la santé spécialisés en diabète.

« L'accès à une équipe interdisciplinaire de prestataires de soins de santé spécialisés améliore les conditions des personnes atteintes de diabète », a déclaré McGuire. « L'augmentation du nombre de prestataires de soins de santé à l'échelle internationale et le remaniement des méthodes de prestation de service constituent deux des stratégies visant à améliorer les soins aux personnes atteintes de diabète. Les Centres d'éducation de la FID œuvrent ensemble pour trouver des solutions novatrices qui visent à accroître l'accès à l'éducation et à promouvoir l'éducation au diabète et les soins. »

Les Centres d'éducation de la FID encouragerons des initiatives pour remédier à l'épidémie de diabète à l'échelle régionale à travers des partenariats en collaboration avec d'autres centres de contrôle de maladies chroniques. De plus, ils feront partie d'un réseau international de volontaires visant à initier, faciliter, mener, coordonner et évaluer une éducation de haute qualité destinée à des professionnels de santé en matière de diabète et d'autres maladies chroniques associées.

Associacao PROTECTORA dos Diabeticos de Portugal (APDP) est le premier Centre d'éducation choisi par la FID. APDP a prouvé être capable de diriger le renforcement des capacités et la promotion de l'éducation sur le diabète et sa gestion au niveau national. Le Centre fournit des programmes d'éducation en soins de santé qui se basent sur un programme international d'éducation au diabète de la FID destinés aux professionnels de la santé, et s'engage à assumer le rôle d'un Centre d'éducation FID à un niveau organisationnel.

« Traduisant la vision de son fondateur, Ernesto Roma et de ses disciples, la reconnaissance de l'APDP en tant que premier Centre éducatif de la FID est importante pour la communauté internationale et ouvre la voie à un avenir où il faudra relever le défi de responsabilité pour améliorer les soins du diabète. En 1926, Roma a déclaré que « le rôle des professionnels de la santé n'est pas tant la prise en charge des personnes atteintes de diabète que de leur apprendre à gérer leur condition de façon autonome », donc de favoriser leur intégration sociale et de les rendre autonomes », a déclaré M. Luis Correia Gardete, Président de l'Associacao Protectora dos Diabeticos au Portugal.

Marg McGill, Vice-Présidente de la FID et Présidente de la section consultative sur l'éducation au diabète de la FID, a déclaré : « faisant preuve de détermination depuis plus de 80 ans, l'APDP fournit une éducation de haute qualité et des services cliniques aux personnes atteintes de diabète, à leurs familles et aux professionnels de la santé résidant au Portugal. Au vu de sa réputation de pionnier, l'APDP en tant que premier Centre éducatif de la Fédération Internationale du Diabète jouera sans aucun doute un rôle exemplaire auprès des organisations pour les personnes vivant avec le diabète et auprès des ministères de la Santé, à l'échelle mondiale. Ce rôle sera particulièrement important pour les pays où les maladies non transmissibles comme le diabète ne représentent pas une priorité sur la santé. »

Remarque à l'intention des rédacteurs

À propos de la FID

La Fédération internationale du diabète (IDF) est une organisation qui chapeaute plus de 200 associations membres dans plus de 160 pays. Elle agit en tant que porte-parole et représente plus de 250 millions de personnes atteintes de diabète, de leurs familles et de leurs prestataires de soins de santé. La mission du FDI est de promouvoir les soins, la prévention et la guérison dans le monde entier. Ses activités principales sont l'éducation des personnes atteintes de diabète et des prestataires de santé, l'organisation de campagne de sensibilisation, la promotion et l'échange d'informations. La FID est une organisation non gouvernementale qui entretient des relations officielles avec l'OMS et est associée au Département d'information publique de l'ONU. Pour en savoir plus, veuillez consulter le site www.idf.org et suivez-nous sur twitter.com/IntDiabetesFed

Renseignements

  • Contacts :
    Contact avec les médias :
    Fédération Internationale du Diabète
    Kerrita McClaughlyn, Media Relations Manager
    Bureau : +32-2-5431639 ou portable : +32-487-530625
    Courriel : media@idf.org