La Financiere Sun Life inc.
TSX : SLF
NYSE : SLF

La Financiere Sun Life inc.

28 juil. 2005 14h06 HE

La Financière Sun Life annonce un bénéfice trimestriel record de 477 millions de dollars; Le RCP atteint 13,0 %

TORONTO, ONTARIO--(CCNMatthews - 28 juillet 2005) - La Financière Sun Life inc. (TSX:SLF)(NYSE:SLF) a annoncé aujourd'hui un bénéfice record de 477 millions de dollars, ou 0,81 $ l'action ordinaire, pour le trimestre terminé le 30 juin 2005. Le bénéfice trimestriel s'est accru de 9 % par rapport au deuxième trimestre de 2004, tandis que le bénéfice par action ordinaire (BPA) a connu une hausse de 11 % pour la même période. Le bénéfice d'exploitation s'est chiffré à 935 millions de dollars pour le premier semestre de l'exercice, par rapport à 862 millions de dollars pour le premier semestre de 2004. Le rendement des capitaux propres (RCP) a été porté à 13,0 % pour le trimestre, en hausse par rapport à 12,0 % pour le deuxième trimestre de 2004. Les résultats financiers présentés dans ce communiqué de presse ne sont pas vérifiés.

Donald A. Stewart, chef de la direction, a déclaré : "Au cours du deuxième trimestre de 2005, nous avons réalisé d'importants progrès financiers et stratégiques pour que la Compagnie se concentre sur la croissance. Grâce à nos résultats financiers, nous sommes en bonne voie d'atteindre nos objectifs en matière de bénéfice par action, de rendement des capitaux propres et de rachats d'actions. Au cours du trimestre, notre bénéfice par action a progressé de 11 %, soit 16 % à un taux de change constant, par rapport au deuxième trimestre du dernier exercice.

"L'opération récemment annoncée à Hong Kong consolidera de façon constructive notre présence dans ce marché. Elle aura une incidence favorable sur notre BPA et notre RCP, et elle cadre en tout point avec le type d'opérations que la Compagnie est déterminée à réaliser; il s'agit de la bonne acquisition, au bon prix et au bon moment. L'opération reflète également notre engagement envers l'Asie en sa qualité d'élément moteur d'une importante croissance à long terme pour la Compagnie. Dans l'ensemble, nous sommes ravis des progrès que nous avons réalisés au cours du trimestre", a déclaré M. Stewart.

Points saillants - Situation financière

- Le RCP a progressé de 100 points de base pour s'établir à 13,0 %, comparativement à 12,0 % au deuxième trimestre de 2004, ce qui correspond à la limite supérieure de l'objectif que s'était fixé la Compagnie en matière de RCP, soit un accroissement de 75 à 100 points de base pour l'exercice.

- Le BPA trimestriel a augmenté de 11 % par rapport au deuxième trimestre de 2004. N'eût été l'incidence négative du raffermissement du dollar canadien par rapport aux devises, le BPA aurait affiché une hausse de 16 % pour le trimestre, ce qui dépasse l'objectif de la Compagnie pour 2005, lequel ciblait une croissance du bénéfice de 10 % à un taux de change constant.

- Le 28 juillet 2005, le conseil d'administration a approuvé une hausse du dividende ordinaire trimestriel, qui a été porté à 25,5 cents l'action, en hausse de 6 % par rapport au dividende de 24 cents l'action versé précédemment, pour une augmentation totale de 16 % au cours de l'exercice.

- Durant le deuxième trimestre de 2005, la Financière Sun Life inc. a racheté quelque 6 millions d'actions ordinaires au prix moyen de 39,79 $ en vertu de son programme de rachat d'actions. Depuis le début de l'exercice, la Compagnie a racheté 9,6 millions d'actions pour un montant de 379 millions de dollars, ce qui est cohérent avec son objectif de 500 millions de dollars pour l'exercice.

- La Financière Sun Life inc. a émis pour 325 millions de dollars d'actions privilégiées à dividende non cumulatif, série 2 au prix de 25 $ l'action, lesquelles donnent droit à des dividendes trimestriels non cumulatifs de 0,30 $ l'action, ce qui représente un rendement annuel de 4,8 %. La clôture du placement a eu lieu le 15 juillet 2005. Ces actions privilégiées constituent pour la Financière Sun Life une source de capital intéressante et peu coûteuse.

- La Sun Life du Canada, compagnie d'assurance-vie a racheté ses actions privilégiées rachetables à dividende non cumulatif de catégorie E, portant intérêt au taux de 6,5 %, au prix de 25 $ l'action.

Points saillants - Activités

Changements touchant l'ensemble de l'entreprise

- La Financière Sun Life a publié sa Déclaration sur le soutien qu'elle a apporté à la collectivité en 2004, intitulée "Investir dans l'avenir". Celle-ci souligne les dons de charité qu'a versés la Financière Sun Life à la collectivité, les principes qui sous-tendent ses relations avec les personnes clés qui ont un intérêt dans la Compagnie, ainsi que sa grande incidence économique dans les secteurs du financement, de l'emploi, de la fiscalité et de l'environnement. La Déclaration de la Financière Sun Life sur le soutien apporté à la collectivité est accessible à la section Publications du site Web de la FSL à l'adresse www.sunlife.com.

- La Financière Sun Life s'est classée au premier rang parmi les compagnies d'assurance d'Amérique du Nord lors d'une évaluation indépendante des inducteurs de valeur et des facteurs de risque intangibles. L'étude, réalisée par Innovest Strategic Value Advisors, évaluait le rendement relatif du secteur de l'assurance en fonction de plus de 120 critères ayant trait à la gouvernance d'entreprise, au capital des parties prenantes, au capital humain, ainsi qu'à la stratégie, aux produits et aux services liés aux marchés émergents.

Financière Sun Life Canada (FSL Canada)

- En vue de soutenir l'expansion de la Compagnie dans le canal de distribution aux intermédiaires, la division Assurances et placements individuels a lancé la Vie primes limitées Sun Life, un produit d'assurance-vie universelle qui offre diverses garanties, notamment à l'égard des périodes de paiement, du coût de l'assurance, du capital-décès et de la valeur en espèces.

- La division Assurances et placements individuels a lancé une caractéristique de signature électronique unique qui permet aux conseillers d'obtenir la signature du client au point de vente, améliorant ainsi le service offert aux clients et aux conseillers.

- La division Garanties collectives a conclu une alliance stratégique avec Le Groupe Shepell, l'un des principaux fournisseurs de programmes d'aide aux employés (PAE) d'Amérique du Nord. Le Groupe Shepell devient le fournisseur privilégié du nouveau PAE que la FSL Canada offre aux promoteurs de régimes des Garanties collectives.

- Par suite d'une évaluation exhaustive du marché, l'Association des hôpitaux de l'Ontario (OHA) a choisi la Financière Sun Life à titre de fournisseur de régimes de garanties collectives d'employeur. Elle offre à 62 000 employés une couverture d'assurance-vie, de vie-facultative, de décès et mutilation accidentels ainsi que d'invalidité de longue durée, créant ainsi une nouvelle alliance dynamique avec la Financière Sun Life qui répondra aux besoins de l'OHA et des employeurs participants, maintenant et à l'avenir.

- La division Régimes collectifs de retraite a continué d'apporter des améliorations à son programme de conservation de l'actif par l'intermédiaire d'une série de séminaires préretraite conçus pour aider les employés de ses clients à se préparer au moment où ils tireront des revenus de leurs comptes de retraite.

Financière Sun Life Etats-Unis (FSL Etats-Unis)

- La FSL Etats-Unis a atteint son objectif consistant à porter son nombre de représentants de produits de rentes aux intermédiaires à 75 d'ici la fin du deuxième trimestre.

- La division des rentes, avec la participation d'un tiers fournisseur, a lancé un service de surveillance de l'usurpation d'identité qu'elle offre aux clients qui souscrivent des rentes à capital variable ou certaines rentes liées à des indices boursiers, une première dans le secteur de l'assurance-vie.

- Les souscriptions brutes de la division Assurance collective vie et maladie ont progressé de 30 %, en dollars américains, au cours du deuxième trimestre de 2005 comparativement au deuxième trimestre de 2004.

- La FSL Etats-Unis a conclu une convention de financement de 600 millions de dollars US le 10 juin 2005 et une convention de financement de 300 millions de dollars US le 5 juillet 2005 dans le cadre d'un programme de billets à moyen terme.

MFS Investment Management (MFS)

- La MFS a continué de générer un chiffre d'affaires net positif, grâce à des rentrées de fonds nettes de 3,5 milliards de dollars US pour le trimestre terminé le 30 juin 2005. L'actif géré par la MFS atteignait 150 milliards de dollars US à la fin de juin 2005.

- Un titre obligataire adossé à des créances mobilières de première qualité à taux variable émis au cours du trimestre est venu ajouter un montant de 1 milliard de dollars US à l'actif géré; il s'agit du septième titre obligataire adossé à des créances que gère la MFS.

- La MFS a été reconnue comme un chef de file pour ce qui est des questions soulevées par les promoteurs et les participants en améliorant la transparence en matière de tenue de registres et de charges des fonds. Pour souligner son leadership dans ce domaine, la MFS a été nommée fournisseur de services groupés de l'année par le magazine Defined Contribution News, dans le cadre de sa remise des prix "2005 Impact Player of the Year".

Financière Sun Life Asie (FSL Asie)

- La Compagnie a conclu une entente en vue de se porter acquéreur des activités d'assurance et de rentes collectives de la Commonwealth Bank of Australia à Hong Kong, au coût de 560 millions de dollars. L'opération, qui est assujettie à l'approbation des organismes de réglementation, devrait être conclue à la fin du troisième trimestre de l'exercice en cours.

Utilisation de mesures financières hors PCGR

La direction évalue les résultats de la Compagnie en fonction de mesures financières établies conformément aux principes comptables généralement reconnus (PCGR) du Canada, comme le bénéfice, le BPA et le RCP. Elle mesure aussi le rendement de la Compagnie en fonction de certaines mesures qui ne s'inscrivent pas dans les PCGR, comme le bénéfice d'exploitation et d'autres mesures financières fondées sur le bénéfice d'exploitation, notamment le BPA d'exploitation et le RCP d'exploitation qui excluent certains éléments notables dont la nature ne relève pas de l'exploitation et qui ne sont pas susceptibles de se reproduire. La direction utilise également des mesures du rendement financier préparées à un taux de change constant, qui ne tient pas compte de l'incidence des fluctuations des devises. Les rapports de gestion annuel et intermédiaires de la Financière Sun Life inc. ainsi que la trousse de renseignements financiers supplémentaires disponible à la section Relations avec les investisseurs - Information financière du site Web de la Financière Sun Life à l'adresse www.sunlife.com présentent des renseignements supplémentaires concernant ces mesures financières hors PCGR, ainsi qu'un rapprochement avec les mesures selon les PCGR.

Conférence téléphonique à l'intention des analystes

La Compagnie fera état de ses résultats du deuxième trimestre de 2005 à l'occasion d'une conférence téléphonique qui aura lieu aujourd'hui à 16 h, heure de l'Est. Pour écouter la webémission en direct de la conférence et visualiser les diapositives de la présentation, veuillez accéder à notre site Web et cliquer deux fois sur le lien "Résultats du 2e trimestre" figurant à la page d'accueil, dix minutes avant le début de la conférence. Un lien vers notre page de diffusion Web, à partir de laquelle vous pourrez accéder à la webémission, s'affichera, de même que d'autres liens qui vous guideront vers de l'information connexe. La webémission et la présentation seront archivées sur notre site Web par la suite.

Financière Sun Life

La Financière Sun Life, qui a été constituée en 1865, est une organisation de services financiers de premier plan à l'échelle internationale qui offre aux particuliers et aux entreprises une gamme diversifiée de services et de produits dans les domaines de la constitution de patrimoine et de l'assurance. Avec ses partenaires, la Financière Sun Life exerce aujourd'hui ses activités dans d'importants marchés du monde, notamment au Canada, aux Etats-Unis, au Royaume-Uni, à Hong Kong, aux Philippines, au Japon, en Indonésie, en Inde, en Chine et aux Bermudes. Au 30 juin 2005, l'actif total géré des compagnies du groupe Financière Sun Life s'élevait à 377 milliards de dollars.

Les actions de la Financière Sun Life inc. sont inscrites à la Bourse de Toronto (TSX), à la Bourse de New York (NYSE) et à la Bourse des Philippines (PSE) sous le symbole "SLF".

Note à l'intention des rédacteurs : tous les montants sont en dollars canadiens, sauf indication contraire.



Rapport de gestion
pour la période terminée le 30 juin 2005
Daté du 28 juillet 2005


Bénéfice et rentabilité

------------------------------------------------------------------------
SOMMAIRE FINANCIER
(Non vérifié)

-----------------------------------------------------------
Cumul depuis
le début de
Résultats trimestriels l'exercice
-----------------------------------------------------------
T2 05 T1 05 T4 04 T3 04 T2 04 2005 2004
-----------------------------------------------------------
Produits
(en millions
de dollars) 6 026 5 119 5 269 5 390 5 551 11 145 11 089
Bénéfice net
attribuable
aux
actionnaires
ordinaires
(en millions
de dollars) 477 458 438 439 438 935 803
Bénéfice
d'exploitation(1)
(en millions
de dollars) 477 458 438 439 438 935 862
Bénéfice par
action ordinaire
(BPA)
(en dollars) 0,8 0,8 0,7 0,7 0,7 1,6 1,3
BPA
d'exploitation(1)
(en dollars) 0,8 0,8 0,7 0,7 0,7 1,6 1,4
BPA
d'exploitation
dilué(1)
(en dollars) 0,8 0,8 0,7 0,7 0,7 1,6 1,4

Rendement des
capitaux propres
(RCP) (%) 13,0 12,6 12,1 11,9 12,0 12,8 11,2
RCP
d'exploitation(1)
(%) 13,0 12,6 12,1 11,9 12,0 12,8 12,0

Nombre moyen
d'actions
ordinaires
en circulation
(en millions) 587,4 591,8 595,2 598,7 600,7 589,6 600,4

Indice S&P 500
(moyenne
quotidienne) 1 181 1 192 1 162 1 104 1 123 1 187 1 128
Indice S&P 500
(clôture) 1 191 1 181 1 212 1 115 1 141 1 191 1 141

Certains chiffres se rapportant à des périodes antérieures ont été
retraités pour que leur présentation soit conforme à celle qui a été
adoptée au premier trimestre de 2005.
------------------------------------------------------------------------


La Financière Sun Life inc.(2) a déclaré un bénéfice net attribuable aux actionnaires ordinaires de 477 millions de dollars pour le deuxième trimestre terminé le 30 juin 2005, en hausse de 9 % par rapport à 438 millions de dollars en 2004. La progression de 39 millions de dollars s'explique essentiellement par l'amélioration du bénéfice tiré des rentes aux Etats-Unis, laquelle découle du redressement des marchés boursiers et de l'amélioration des écarts de taux, ainsi que par des résultats techniques favorables pour les activités d'assurance collective de la FSL Canada et de la FSL Etats-Unis. Ces augmentations ont été partiellement contrebalancées par la hausse des charges liées aux projets et à la distribution, ainsi que par la baisse du bénéfice tiré des activités d'assurance individuelle de la FSL Etats-Unis. Le BPA s'est chiffré à 0,81 $ au deuxième trimestre de 2005, en hausse de 11 %, soit 16 % à un taux de change constant, par rapport à la période correspondante de 2004, tandis que le RCP a atteint 13,0 %, ce qui représente une progression de 100 points de base par rapport au deuxième trimestre de 2004.

La Compagnie a déclaré une hausse de 73 millions de dollars de son bénéfice d'exploitation au premier semestre de 2005 comparativement au premier semestre de 2004. En raison de l'accroissement du bénéfice d'exploitation et du programme de rachat d'actions de la Financière Sun Life inc., le BPA d'exploitation a augmenté, passant de 1,44 $ par action au premier semestre de 2004 à 1,58 $ par action au premier semestre de 2005, soit une hausse de 10 %, tandis que le RCP d'exploitation a augmenté de 80 points de base, passant de 12,0 % au premier semestre de 2004 à 12,8 % au premier semestre de 2005.

Le bénéfice net attribuable aux actionnaires ordinaires a totalisé 935 millions de dollars au premier semestre de 2005, une hausse de 132 millions de dollars par rapport au premier semestre de 2004. Le BPA s'est chiffré à 1,58 $ par action au premier semestre de 2005, une hausse de 18 % comparativement au BPA de 1,34 $ par action enregistré au premier semestre de 2004.

Rendement des différentes organisations

La Compagnie compte cinq secteurs isolables : la FSL Canada, la FSL Etats-Unis, la MFS, la FSL Asie et l'Organisation internationale. Au besoin, l'information sur un secteur isolable a été présentée en dollars canadiens et dans la devise utilisée par le secteur, afin de faciliter l'analyse des tendances sous-jacentes. Le RCP des secteurs fait partie des mesures financières "hors PCGR". Ces mesures sont décrites à la rubrique "Utilisation de mesures financières hors PCGR". Pour obtenir de plus amples renseignements sur les secteurs ainsi que sur la signification et l'utilité de l'information sectorielle, se reporter à la note 5 des états financiers consolidés intermédiaires de la Financière Sun Life inc. pour le deuxième trimestre de 2005, qui sont préparés selon les principes comptables généralement reconnus (PCGR) du Canada.



FSL Canada

------------------------------------------------------------------------
-----------------------------------------------------------
Cumul depuis
le début de
Résultats trimestriels l'exercice
-----------------------------------------------------------
T2 05 T1 05 T4 04 T3 04 T2 04 2005 2004
-----------------------------------------------------------

Produits
(en millions
de dollars) 2 104 2 146 2 029 1 960 2 032 4 250 4 173
Primes et
encaissements
(en millions
de dollars) 3 800 5 412 3 900 3 942 4 350 9 212 8 914

Bénéfice net
attribuable
aux
actionnaires
ordinaires
(en millions
de dollars)
Assurance
individuelle
et placements 145 168 126 121 139 313 264
Garanties
collectives 54 38 63 66 47 92 123

Régimes
collectifs de
retraite et
placements
institutionnels 37 39 35 34 34 76 63
-------------------------------------------------------
Total 236 245 224 221 220 481 450

RCP (%) 14,2 14,8 13,7 13,4 13,2 14,5 13,5

Certains chiffres se rapportant à des périodes antérieures ont été
retraités pour que leur présentation soit conforme à celle qui a été
adoptée au deuxième trimestre de 2004 et au premier trimestre de 2005.
------------------------------------------------------------------------


Au deuxième trimestre de 2005, le bénéfice de la FSL Canada a augmenté de 7 % par rapport au deuxième trimestre de 2004, en raison principalement des résultats de mortalité et de morbidité favorables ainsi que des conditions de crédit favorables. Les primes et les encaissements pour le deuxième trimestre de 2005 se sont chiffrés à 3,8 milliards de dollars, en baisse de 13 % par rapport au deuxième trimestre de 2004, mais en hausse de 6 % si l'on ne tient pas compte des souscriptions de parts de fonds gérés.

Le bénéfice a augmenté de 7 % au premier semestre par rapport à la période correspondante de 2004, en raison principalement des résultats de mortalité et de morbidité favorables, de l'accroissement des honoraires de la division Régimes collectifs de retraite et placements institutionnels ainsi que des conditions de crédit favorables, neutralisés en partie par les résultats moindres de la division Garanties collectives. Le RCP de 14,2 % enregistré pour le trimestre et celui de 14,5 % enregistré pour le semestre représentent une augmentation de 100 points de base par rapport aux périodes correspondantes de 2004.

- Le bénéfice de la division Assurance individuelle et placements a augmenté de 4 % par rapport au deuxième trimestre de 2004, en raison des résultats de mortalité favorables, des conditions de crédit favorables et de la hausse du bénéfice tiré du placement dans CI Financial Inc.

- L'amélioration des résultats de mortalité et de morbidité a contribué à la croissance de 15 % du bénéfice de la division Garanties collectives par rapport au deuxième trimestre de 2004.

- La progression de 9 % du bénéfice de la division Régimes collectifs de retraite et placements institutionnels par rapport au deuxième trimestre de 2004 est attribuable à la hausse de l'actif géré, à l'amélioration des honoraires et aux conditions de crédit favorables.



FSL Etats-Unis

------------------------------------------------------------------------
-----------------------------------------------------------
Cumul depuis
le début de
Résultats trimestriels l'exercice
-----------------------------------------------------------
T2 05 T1 05 T4 04 T3 04 T2 04 2005 2004
-----------------------------------------------------------

Produits
(en millions
de dollars US) 2 281 1 539 1 825 1 832 1 807 3 820 3 588
Produits
(en millions
de dollars
CA) 2 835 1 889 2 228 2 399 2 453 4 724 4 802

Bénéfice net
attribuable
aux
actionnaires
ordinaires
(en millions
de dollars US)
Rentes 72 34 45 44 33 106 95
Assurance-vie
individuelle 20 25 19 19 33 45 43
Assurance
Collective vie
et maladie 15 6 12 7 14 21 16
--------------------------------------------------------

Total (en
millions de
dollars US) 107 65 76 70 80 172 154

Total (en
millions de
dollars CA) 132 81 93 92 109 213 206

RCP (%) 13,8 8,6 10,5 9,9 11,2 11,2 10,6

Certains chiffres se rapportant à des périodes antérieures ont été
retraités pour que leur présentation soit conforme à celle qui a été
adoptée au deuxième trimestre de 2004.
------------------------------------------------------------------------


L'appréciation du dollar canadien par rapport au dollar américain a entraîné une diminution du bénéfice de la FSL Etats-Unis de 12 millions de dollars CA au deuxième trimestre de 2005 par rapport au deuxième trimestre de 2004 et de 18 millions de dollars CA au premier semestre de 2005.

Le bénéfice s'est chiffré à 107 millions de dollars US au deuxième trimestre de 2005, une progression de 34 % par rapport au deuxième trimestre de 2004. Les résultats du deuxième trimestre de 2005 ont été favorablement influencés par le redressement des marchés boursiers, l'amélioration des écarts de taux et l'incidence sur l'évaluation à la valeur du marché d'un programme de couverture économique des rentes à capital variable, facteurs qui ont été contrebalancés en partie par l'augmentation des réserves de la division Assurance-vie individuelle découlant de la baisse des taux d'intérêt. Le bénéfice s'est établi à 172 millions de dollars US depuis le début de l'exercise, soit une augmentation de 18 millions de dollars US, ou 12 %, par rapport à l'exercice précédent, ce qui est essentiellement attribuable à la progression du bénéfice de la division des rentes et de la division Assurance collective vie et maladie.

L'augmentation du bénéfice du deuxième trimestre par rapport à celui du premier trimestre de 2005 s'explique par l'effet conjugué du redressement des marchés boursiers, de l'amélioration des écarts de taux, de l'incidence du programme de couverture économique des rentes à capital variable et de l'amélioration des résultats techniques dans tous les secteurs d'activité, facteurs contrebalancés en partie par l'augmentation des réserves de la division Assurance-vie individuelle découlant de la baisse des taux d'intérêt.

- Le bénéfice de la division des rentes a augmenté de 39 millions de dollars US par rapport au deuxième trimestre de 2004, essentiellement en raison du redressement des marchés boursiers, de l'amélioration des écarts de taux, de l'incidence du programme de couverture économique des rentes à capital variable au deuxième trimestre de 2005, et de la consolidation des réserves ayant eu une incidence négative sur les résultats du deuxième trimestre de 2004. La progression de 38 millions de dollars US du bénéfice par rapport au premier trimestre de 2005 s'explique par le redressement des marchés boursiers, l'amélioration des écarts de taux et l'incidence du programme de couverture économique des rentes à capital variable.

- Le bénéfice de la division Assurance-vie individuelle a diminué de 13 millions de dollars US au deuxième trimestre de 2005 par rapport au deuxième trimestre de 2004, principalement en raison de l'augmentation des réserves découlant de la baisse des taux d'intérêt au deuxième trimestre de 2005, partiellement contrebalancée par l'amélioration des résultats de mortalité. En outre, les résultats du deuxième trimestre de 2004 ont été influencés favorablement par la mise en oeuvre d'un programme de couverture des produits d'assurance-vie universelle.

- Le bénéfice de la division Assurance collective vie et maladie a augmenté de 9 millions de dollars US par rapport au premier trimestre de 2005, ce qui est principalement attribuable à l'amélioration des résultats techniques.

La Financière Sun Life inc. ainsi que ses filiales américaines coopèrent avec la Securities and Exchange Commission (SEC) des Etats-Unis et les autres organismes de réglementation dans leurs enquêtes et leurs examens concernant différentes questions, notamment les stratégies de la performance des marchés, les ententes de courtage dirigé et de partage des revenus conclues avec des distributeurs et les exigences en matière de tenue de registres. La Financière Sun Life inc. et certaines de ses filiales américaines discutent avec la SEC de la possibilité de définir des mesures administratives touchant ces filiales, et une provision pour pertes estimatives a été constituée pour l'Organisation internationale. Bien qu'il ne soit pas possible de prédire l'issue finale de ces discussions, la direction prévoit que les sommes à verser à la suite de ces enquêtes et examens n'auront pas d'incidence importante sur la situation financière consolidée de la Compagnie.



MFS Investment Management

------------------------------------------------------------------------
-----------------------------------------------------------
Cumul depuis
le début de
Résultats trimestriels l'exercice
-----------------------------------------------------------
T2 05 T1 05 T4 04 T3 04 T2 04 2005 2004
-----------------------------------------------------------

Produits
(en millions
de dollars US) 332 332 330 316 319 664 660
Produits
(en millions
de dollars CA) 413 407 402 414 434 820 884

Bénéfice net
(perte nette)
attribuable
aux
actionnaires
ordinaires
(en millions
de dollars US) 34 37 36 32 30 71 20
Bénéfice
d'exploitation
(en millions de
dollars US) 34 37 36 32 30 71 65

Bénéfice net
(perte nette)
attribuable aux
actionnaires
ordinaires
(en millions
de dollars CA) 42 46 44 42 41 88 28
Bénéfice
d'exploitation
(en millions de
dollars CA) 42 46 44 42 41 88 87

Actif net moyen
(en milliards
de dollars US) 147 145 140 132 138 146 141
Actif géré
(en milliards
de dollars US) 150 145 146 134 137 150 137

Nouvelles
souscriptions
(nouveaux
rachats),
montant net
(en milliards
de dollars US) 3,5 0,7 0,1 (2,5) (5,3) 4,2 (6,5)
Fluctuation des
marchés (en
milliards de
dollars US) 1,8 (2,4) 12,1 (0,9) 0,5 (0,6) 3,6

Indice S&P 500
(moyenne
quotidienne) 1 181 1 192 1 162 1 104 1 123 1 187 1 128
------------------------------------------------------------------------


La MFS a généré un bénéfice net de 42 millions de dollars CA au deuxième trimestre de 2005. L'appréciation du dollar canadien par rapport au dollar américain a réduit le bénéfice de la MFS de 4 millions de dollars CA au deuxième trimestre de 2005 comparativement au deuxième trimestre de 2004 et a diminué le bénéfice d'exploitation de 7 millions de dollars CA au premier semestre de 2005.

Les nouvelles souscriptions nettes de la MFS ont augmenté pour s'établir à 3,5 milliards de dollars US au deuxième trimestre de 2005, comparativement à 0,7 milliard de dollars US au trimestre précédent et à des rachats nets de 5,3 milliards de dollars US au deuxième trimestre de l'exercice précédent. Les rentrées et les sorties liées aux clients institutionnels ont augmenté par rapport aux résultats déjà excellents affichés au premier trimestre, atteignant 4,2 milliards de dollars US, alors que les rentrées et les sorties liées aux fonds communs de placement destinés aux particuliers ont continué de progresser puisque les rachats nets au cours du trimestre ont été ramenés de 0,9 milliard de dollars US au trimestre précédent à 0,7 milliard de dollars US. Le total de l'actif géré, stimulé par les souscriptions nettes positives enregistrées au deuxième trimestre, a augmenté de 3 %, s'établissant à 150 milliards de dollars US.

La contribution de la MFS au bénéfice de la Financière Sun Life au deuxième trimestre de 2005 s'est chiffrée à 34 millions de dollars US, ce qui représente une hausse de 4 millions de dollars US, soit 13 %, par rapport au deuxième trimestre de 2004. La croissance de 7 % de l'actif net moyen, lequel s'est établi à 147 milliards de dollars US au cours de cette même période, a contribué à augmenter les produits de 13 millions de dollars US, lesquels se sont chiffrés à 332 millions de dollars US, et a favorisé l'accroissement du bénéfice, qui s'est élevé à 34 millions de dollars US au deuxième trimestre. Depuis le début de l'exercice, les produits, qui se sont chiffrés à 664 millions de dollars US, ont été légèrement plus élevés en 2005, compte tenu de l'accroissement du bénéfice net attribuable aux actionnaires ordinaires, lequel traduit les ententes conclues avec les organismes de réglementation en 2004.

Comme il a été mentionné précédemment, un certain nombre de poursuites ont été entamées aux Etats-Unis contre la Financière Sun Life inc., la MFS, différents fonds de la MFS et certains de leurs administrateurs, dirigeants et fiduciaires, relativement aux questions qui ont fait l'objet de règlements entre la MFS et les organismes de réglementation de l'administration fédérale et des Etats en 2004. Pour obtenir de plus amples renseignements sur ces poursuites, veuillez consulter le rapport de gestion et les états financiers annuels et intermédiaires de la Financière Sun Life inc. Ces poursuites en sont encore aux premiers stades et la Financière Sun Life inc. ne peut prévoir quelle en sera l'issue, pour le moment.



FSL Asie

------------------------------------------------------------------------
-----------------------------------------------------------
Cumul depuis
le début de
Résultats trimestriels l'exercice
-----------------------------------------------------------
T2 05 T1 05 T4 04 T3 04 T2 04 2005 2004
-----------------------------------------------------------

Produits
(en millions
de dollars) 205 214 239 189 182 419 340

Bénéfice net
attribuable
aux actionnaires
ordinaires
(en millions
de dollars) 19 6 18 10 10 25 17

RCP (%) 17,6 5,4 16,8 9,3 9,0 11,4 7,6

Certains chiffres se rapportant à des périodes antérieures ont été
retraités pour que leur présentation soit conforme à celle qui a été
adoptée au premier trimestre de 2005.
------------------------------------------------------------------------


Les produits enregistrés au deuxième trimestre de 2005 ont crû de 13 % par rapport au deuxième trimestre de 2004, en grande partie en raison de l'accroissement du volume de contrats en vigueur. Les produits du premier semestre de 2005 se sont accrus de 79 millions de dollars, soit 23 %, comparativement à ceux du premier semestre de 2004, traduisant ainsi la forte croissance des souscriptions affichée au cours des derniers trimestres. Selon un taux de change constant, les produits du premier semestre de 2005 auraient affiché une hausse de 111 millions de dollars, soit 33 %, comparativement aux produits de 2004.

Le bénéfice net a augmenté de 9 millions de dollars au cours du deuxième trimestre de 2005 et de 8 millions de dollars au cours du premier semestre de 2005 comparativement aux périodes correspondantes de 2004, respectivement. Ces hausses sont principalement attribuables au règlement favorable d'une question fiscale. Le bénéfice net du deuxième trimestre de 2005 s'est accru de 13 millions de dollars par rapport au premier trimestre de 2005 en raison du règlement favorable d'une question fiscale et de l'augmentation des produits financiers.

Le 5 juillet 2005, la Compagnie a annoncé qu'elle avait conclu une entente visant l'acquisition, pour un montant de 560 millions de dollars, de CMG Asia Limited et de CommServe Financial Limited qui, conjointement, exercent à Hong Kong les activités liées à l'assurance et aux régimes de retraite de la Commonwealth Bank of Australia. L'opération, qui est soumise à l'approbation des organismes de réglementation, devrait être conclue à la fin du troisième trimestre de l'exercice courant.

Organisation internationale

Les résultats de l'Organisation internationale comprennent ceux des activités de la Financière Sun Life Royaume-Uni (la FSL R.-U.), les résultats des activités liées à la réassurance et au portefeuille de réassurance fermé, de même que les produits financiers, les charges, le capital et les autres éléments non répartis entre les autres divisions de la Financière Sun Life. Les résultats liés au portefeuille de réassurance fermé sont inclus au poste Autres.



------------------------------------------------------------------------
-----------------------------------------------------------
Cumul depuis
le début de
Résultats trimestriels l'exercice
-----------------------------------------------------------
T2 05 T1 05 T4 04 T3 04 T2 04 2005 2004
-----------------------------------------------------------

Produits
(en millions
de dollars) 538 530 477 534 576 1 068 1 126

Bénéfice net
(perte nette)
attribuable aux
actionnaires
ordinaires
(en millions
de dollars)
FSL R.-U. 39 47 45 39 42 86 89
Réassurance 15 14 26 21 10 29 25
Autres (6) 19 (12) 14 6 13 (12)
--------------------------------------------------------
Total 48 80 59 74 58 128 102

Certains chiffres se rapportant à des périodes antérieures ont été
retraités pour que leur présentation soit conforme à celle qui a été
adoptée au premier trimestre de 2005.
------------------------------------------------------------------------


Le bénéfice net attribuable aux actionnaires ordinaires, qui s'est établi à 48 millions de dollars pour le deuxième trimestre de 2005, a enregistré une baisse de 10 millions de dollars comparativement au deuxième trimestre de 2004. Le bénéfice inscrit dans le poste Autres de l'Organisation internationale pour le trimestre courant a affiché un recul de 12 millions de dollars, principalement en raison de l'absence du gain lié la vente d'IQON Financial Services Inc. (IQON) réalisé au deuxième trimestre de 2004. Le bénéfice moins élevé affiché par la FSL Royaume-Uni traduit l'incidence de l'appréciation du dollar canadien par rapport à la livre sterling.

Depuis le début de l'exercice, le bénéfice net attribuable aux actionnaires ordinaires s'est accru de 26 millions de dollars comparativement à l'exercice précédent. Les gains de change réalisés au cours du premier semestre de 2005 grâce au rapatriement du capital du Royaume-Uni ont été en partie neutralisés par l'incidence de l'appréciation du dollar canadien par rapport à la livre sterling, par les coûts liés à la radiation des logiciels excédentaires et par la constitution d'une provision pour le règlement de certaines questions de réglementation aux Etats-Unis. Les résultats depuis le début de l'exercice 2004 comprenaient les gains réalisés à la vente d'IQON mentionnés ci-dessus.

Information financière supplémentaire

Produits

Selon les PCGR du Canada, les produits tirés des primes comprennent les primes de rentes, qui sont exclues non seulement des produits selon les PCGR des Etats-Unis, mais également des produits d'exploitation relativement à des produits semblables vendus par d'autres institutions financières.

Les produits ont augmenté pour s'établir à 6,0 milliards de dollars au deuxième trimestre de 2005, comparativement à 5,6 milliards de dollars à la même période de l'exercice précédent. La hausse de 475 millions de dollars s'explique essentiellement par la vente de billets à moyen terme aux Etats-Unis, d'un montant de 600 millions de dollars US, et par l'augmentation des produits financiers, laquelle est principalement attribuable à l'amélioration des résultats en matière de crédit et à l'accroissement des produits liés aux instruments dérivés, contrebalancées en partie par l'incidence défavorable de 348 millions de dollars qu'a eue le raffermissement du dollar canadien par rapport aux devises.

Les produits tirés des primes se sont chiffrés à 3,7 milliards de dollars au deuxième trimestre de 2005, comparativement à 3,3 milliards de dollars pour le deuxième trimestre de 2004. Compte non tenu de l'incidence défavorable de 223 millions de dollars qu'a eue le raffermissement du dollar canadien par rapport aux devises, les produits tirés des primes ont augmenté de 19 %, essentiellement en raison de la vente de billets à moyen terme mentionnée ci-dessus.

Les produits financiers au deuxième trimestre de 2005 ont augmenté de 77 millions de dollars, soit 5 %, par rapport au deuxième trimestre de 2004. Cette augmentation résulte principalement de l'amélioration des résultats de crédit, des gains sur dérivés, qui reflètent l'évolution favorable des conditions des marchés financiers, ainsi que d'un gain de change de 16 millions de dollars relatif au rapatriement du capital des activités au Royaume-Uni. L'augmentation a été en partie contrebalancée par une incidence défavorable de 70 millions de dollars due au raffermissement du dollar canadien par rapport aux devises.

Les honoraires de 726 millions de dollars enregistrés au deuxième trimestre de 2005 ont diminué de 18 millions de dollars par rapport au trimestre correspondant de l'exercice précédent, essentiellement en raison d'une réduction de 55 millions de dollars causée par le raffermissement du dollar canadien par rapport aux devises. Compte non tenu de l'incidence du change, les honoraires ont augmenté de 37 millions de dollars en raison des honoraires liés à la gestion d'actifs gagnés à l'égard d'actifs plus élevés.

Le total des produits, qui s'est établi à 11,1 milliards de dollars pour le semestre terminé le 30 juin 2005, est comparable aux produits obtenus pour la période correspondante de 2004. Les augmentations attribuables à la vente de billets à moyen terme, la hausse des primes de la FSL Asie résultant de la croissance des affaires et l'accroissement des produits financiers ont été en partie contrebalancés par une diminution de 549 millions de dollars imputable au raffermissement du dollar canadien par rapport aux devises, à une réduction des primes de rentes aux Etats-Unis et à une baisse des primes d'assurance-vie au Royaume-Uni, ce qui reflète principalement la vente, en 2003, des droits de renouvellement liés au portefeuille d'assurance-vie collective de la FSL Royaume-Uni.

Actif géré

L'actif géré totalisait 377,1 milliards de dollars au 30 juin 2005, comparativement à 365,8 milliards de dollars au 31 mars 2005 et à 373,0 milliards de dollars au 30 juin 2004. L'augmentation de 11,3 milliards de dollars enregistrée entre le 31 mars 2005 et le 30 juin 2005 résulte essentiellement de la croissance des affaires et de ce qui suit :

i) une augmentation de 4,5 milliards de dollars due aux fluctuations du marché;

ii) des souscriptions nettes liées aux fonds communs de placement, aux fonds gérés et aux fonds distincts de 4,5 milliards de dollars;

iii) une augmentation de 1,4 milliard de dollars due aux fluctuations du taux de change.

L'actif géré a augmenté de 4,1 milliards de dollars entre le 30 juin 2004 et le 30 juin 2005, principalement en raison de la croissance continue des affaires et de ce qui suit :

i) une augmentation de 19,6 milliards de dollars due à des hausses survenues sur les marchés financiers;

ii) des souscriptions nettes liées aux fonds communs de placement, aux fonds gérés et aux fonds distincts de 4,9 milliards de dollars;

iii) ces montants étant partiellement neutralisés par une somme de 23,9 milliards de dollars provenant du raffermissement du dollar canadien par rapport aux devises.

Variations du bilan et des capitaux propres

L'actif total du fonds général se chiffrait à 111,4 milliards de dollars au 30 juin 2005, comparativement à 113,7 milliards de dollars un an auparavant. Les augmentations attribuables à la croissance des affaires de la FSL Etats-Unis et de la FSL Asie, principalement, ont été plus que neutralisées par une réduction de 5,8 milliards de dollars due à l'appréciation du dollar canadien par rapport aux devises.

L'actif total du fonds général au 30 juin 2005 était plus élevé de 3,6 milliards de dollars qu'au 31 décembre 2004, essentiellement en raison de la croissance des affaires et des placements de la FSL Etats-Unis et d'une augmentation de 754 millions de dollars, résultant du raffermissement des devises par rapport au dollar canadien.

Les provisions techniques et autres provisions mathématiques s'établissaient à 77,4 milliards de dollars au 30 juin 2005, ce qui représente une diminution de 2,4 milliards de dollars par rapport au chiffre inscrit au 30 juin 2004. Une hausse de 2,0 milliards de dollars, attribuable essentiellement à la croissance des affaires de la FSL Etats-Unis, a été plus que neutralisée par une réduction de 4,2 milliards de dollars imputable au raffermissement du dollar canadien par rapport aux devises.

Les provisions techniques et autres provisions mathématiques au 30 juin 2005 étaient plus élevées de 1,3 milliard de dollars qu'au 31 décembre 2004, principalement en raison de la croissance enregistrée par la FSL Etats-Unis résultant de la vente de billets à moyen terme et d'une hausse de 566 millions de dollars attribuable au raffermissement des devises par rapport au dollar canadien au cours du semestre.

Les capitaux propres, qui incluent les actions privilégiées de la Compagnie, sont passés de 14,3 milliards de dollars au 31 décembre 2004 à 15,1 milliards de dollars au 30 juin 2005. Le bénéfice net attribuable aux actionnaires, avant les dividendes privilégiés de 7 millions de dollars, représente un apport de 942 millions de dollars aux capitaux propres et l'émission d'actions privilégiées, un apport de 394 millions de dollars. Le raffermissement des devises par rapport au dollar canadien s'est traduit par une augmentation de 98 millions de dollars des capitaux propres, neutralisée en partie par l'ajustement au compte de conversion de devises pour tenir compte du gain de change de 69 millions de dollars dont il est question à la note 10 des états financiers intermédiaires du deuxième trimestre. L'augmentation des capitaux propres a été partiellement neutralisée par les paiements de dividendes de 283 millions de dollars sur les actions ordinaires et par des coûts de 343 millions de dollars liés au rachat et à l'annulation d'actions ordinaires, déduction faite des nouvelles émissions d'options d'achat d'actions.

Les capitaux propres, qui incluent les actions privilégiées de la Compagnie, s'élevaient à 15,1 milliards de dollars au 30 juin 2005, ce qui représente une hausse de 143 millions de dollars par rapport au montant inscrit au 31 mars 2005. Le bénéfice net attribuable aux actionnaires, avant les dividendes privilégiés de 5 millions de dollars, représente un apport de 482 millions de dollars aux capitaux propres. L'augmentation des capitaux propres a été partiellement neutralisée par les paiements de dividendes de 141 millions de dollars sur les actions ordinaires et par des coûts de 203 millions de dollars liés au rachat et à l'annulation d'actions ordinaires, déduction faite des coûts des nouvelles émissions au titre des options d'achat d'actions. Les fluctuations monétaires ont donné lieu à une diminution de 5 millions de dollars des capitaux propres, lesquels ont subi une baisse supplémentaire imputable à un ajustement au compte des écarts de conversion tenant compte d'un gain de change de 16 millions de dollars, tel qu'il est décrit à la note 10 des états financiers intermédiaires du deuxième trimestre.

Au 30 juin 2005, la Financière Sun Life inc. avait 583 949 586 actions ordinaires et 16 000 000 d'actions privilégiées en circulation. Le 28 juin 2005, la Financière Sun Life inc. a annoncé un appel public à l'épargne au Canada visant des actions privilégiées à dividende non cumulatif de catégorie A, série 2, d'un montant maximal de 325 millions de dollars. La clôture de l'appel public a eu lieu le 15 juillet 2005.



Flux de trésorerie

------------------------------------------------------------------------
---------------------------------------------
Cumul depuis le début
Résultats trimestriels de l'exercice
---------------------------------------------

(en millions de dollars) T2 05 T2 04 2005 2004
---------------------------------------------

Espèces et quasi-espèces
au début 3 961 3 386 3 748 3 175
Flux de trésorerie liés
aux activités suivantes :
Exploitation 1 109 1 447 1 900 1 501
Financement (425) (290) (277) (280)
Investissement (282) (971) (992) (833)
Variations résultant des
fluctuations de change (20) 56 (36) 65
---------------------------------------------
Augmentation des espèces
et quasi-espèces 382 242 595 453
---------------------------------------------
Espèces et quasi-espèces
à la fin 4 343 3 628 4 343 3 628
Titres à court terme à
la fin 1 892 2 791 1 892 2 791
---------------------------------------------

Total des espèces,
quasi-espèces et titres
à court terme à la fin 6 235 6 419 6 235 6 419
---------------------------------------------
---------------------------------------------

Certains chiffres se rapportant à des périodes antérieures ont été
retraités pour que leur présentation soit conforme à celle qui a été
adoptée au premier trimestre de 2005.
------------------------------------------------------------------------


Le montant net des espèces, quasi-espèces et titres à court terme à la fin du deuxième trimestre de 2005 a affiché une baisse de 184 millions de dollars par rapport au chiffre inscrit au deuxième trimestre de 2004.

Les espèces et les quasi-espèces ont augmenté de 382 millions de dollars au cours du deuxième trimestre de 2005, alors qu'elles avaient affiché une hausse de 242 millions de dollars au deuxième trimestre de 2004. Les flux de trésorerie provenant des activités d'exploitation au deuxième trimestre de 2005 ont diminué de 338 millions de dollars par rapport à la période correspondante de l'exercice précédent puisque les rentrées provenant de la vente de billets à moyen terme ont été plus que contrebalancées par des capitaux échus et des rachats plus élevés et par l'incidence du moment où les opérations de placement ont eu lieu. Les flux de trésorerie affectés aux activités de financement ont enregistré une hausse de 135 millions de dollars en raison de l'augmentation des rachats d'actions ordinaires et des paiements de dividendes, laquelle a été partiellement contrebalancée par l'accroissement des emprunts. Les flux de trésorerie affectés aux activités d'investissement ont diminué de 689 millions de dollars comparativement au dernier exercice, ce qui traduit la baisse du nombre d'acquisitions nettes de placements au cours du trimestre, qui a été en partie contrebalancée par le rachat de 150 millions de dollars d'actions privilégiées d'une filiale, soit la Sun Life du Canada, compagnie d'assurance-vie.

La Compagnie disposait de flux de trésorerie nets de 595 millions de dollars pour le premier semestre de 2005, comparativement à 453 millions de dollars pour la période correspondante de 2004. L'accroissement des flux de trésorerie liés aux activités d'exploitation résultant d'une augmentation des primes et de la diminution des capitaux échus et des rachats a plus que contrebalancé la hausse des activités d'investissement et la variation de l'incidence des fluctuations du taux de change. Les flux de trésorerie provenant des activités de financement au cours du premier semestre de 2005 ont été semblables à ceux enregistrés au cours de la période correspondante de l'exercice précédent puisque l'émission, en février 2005, de 400 millions de dollars d'actions privilégiées perpétuelles à dividende non cumulatif de catégorie A, série 1, de la Financière Sun Life inc. a été presque entièrement neutralisée par des rachats de 379 millions de dollars d'actions ordinaires au cours du premier semestre de 2005.

Gestion du risque

La Financière Sun Life a établi une structure qui lui permet de classer par catégories, de surveiller et de gérer les divers risques auxquels elle est exposée. Les principales catégories de risques définies sont les suivantes : risque de crédit, risque de marché, risque d'assurance et risques reliés à l'exploitation. Cette dernière catégorie couvre une large gamme de risques, notamment les risques juridiques et réglementaires, ainsi que les risques associés aux personnes, aux systèmes et aux méthodes.

La Financière Sun Life applique de façon continue des méthodes de gestion des risques consistant à passer en revue les différents facteurs de risque pris en compte dans la structure établie et à communiquer les résultats de ces analyses à la haute direction mensuellement, et au comité d'examen des risques du conseil d'administration trimestriellement. Les méthodes de gestion des risques mises en application par la Financière Sun Life et les facteurs de risque sont expliqués dans les rapports de gestion annuel et intermédiaires ainsi que dans la notice annuelle de la Financière Sun Life inc. Le rapport de gestion annuel fait état de la sensibilité du bénéfice à l'évolution des taux d'intérêt et des marchés boursiers, mais celle-ci varie en fonction des mouvements du marché, des affaires nouvelles réalisées ou des mesures prises par la direction.

Perspectives

Les perspectives de croissance des économies nord-américaines n'ont pas changé de façon notable au deuxième trimestre de 2005. L'économie américaine devrait connaître un taux de croissance sain de 3,0 % à 3,5 %, tandis que l'économie canadienne devrait croître dans une proportion de 2,5 % à 3,0 %. Les pressions inflationnistes fondamentales demeurent faibles; toutefois, la Réserve fédérale américaine et la Banque du Canada sont de plus en plus préoccupées par l'éventualité d'une reprise de l'inflation. Cette préoccupation se traduira vraisemblablement par la poursuite du resserrement des taux d'intérêt par la Réserve fédérale américaine, la Banque du Canada étant susceptible d'amorcer un nouveau resserrement d'ici la fin de 2005. La Compagnie serait avantagée par une hausse d'environ 100 à 200 points de base des taux d'intérêt au cours des 18 à 24 prochains mois, en particulier dans les secteurs américains des produits de rente à capital fixe et d'assurance-vie universelle. Réciproquement, advenant une baisse des taux d'intérêt, l'exposition de la Compagnie serait restreinte par les mesures mises en oeuvre en vue d'atténuer le risque de baisse des taux d'intérêt.

Questions d'ordre réglementaire

La Financière Sun Life inc. et ses filiales au Canada et aux Etats-Unis ont reçu des demandes de renseignements de la part d'organismes de réglementation et coopèrent avec ceux-ci relativement aux enquêtes et aux examens en cours touchant différentes questions, notamment les stratégies de la performance des marchés et la réalisation d'opérations tardives en ce qui concerne les fonds communs de placement et les produits d'assurance à capital variable, les ententes de courtage dirigé et de partage des revenus et autres arrangements passés avec des distributeurs, les ententes de rémunération et autres pratiques commerciales entre les sociétés d'assurances et les courtiers ainsi que les exigences en matière de tenue de registres. La Financière Sun Life inc. et certaines de ses filiales aux Etats-Unis sont parties à des discussions avec la SEC qui pourraient entraîner des mesures administratives établies visant ces filiales, et une provision pour pertes estimatives a été constituée pour l'Organisation internationale. Bien qu'il soit impossible de prédire l'issue de ces discussions, la direction est d'avis que des sommes versées à la suite de ces enquêtes et examens n'auront pas d'incidence importante sur la situation financière consolidée de la Compagnie. De plus amples renseignements concernant ces questions ainsi que des questions connexes sont fournis dans le rapport de gestion et les états financiers annuels et intermédiaires ainsi que dans la notice annuelle de la Financière Sun Life inc. Il est possible d'obtenir des exemplaires de ces documents sur le site www.sedar.com.

Utilisation de mesures financières hors PCGR

La direction évalue les résultats de la Compagnie en fonction de mesures financières établies conformément aux PCGR, comme le bénéfice, le BPA et le RCP. Elle mesure aussi le rendement de la Compagnie en fonction de certaines mesures qui ne s'inscrivent pas dans les PCGR, comme le bénéfice d'exploitation et d'autres mesures financières fondées sur le bénéfice d'exploitation, notamment le BPA d'exploitation et le RCP d'exploitation qui excluent certains éléments notables dont la nature ne relève pas de l'exploitation et qui ne sont pas susceptibles de se reproduire. La direction a également recours à des mesures du rendement financier qui sont établies selon un taux de change constant, et ne tiennent donc pas compte de l'incidence des fluctuations des devises. La direction utilise le RCP pour mesurer le rendement de ses secteurs d'activité. Le RCP des secteurs d'activité est fondé sur la répartition des capitaux propres attribuables aux actionnaires ordinaires ou du capital-risque aux secteurs d'activité en fonction d'hypothèses, de jugements et de méthodes qui font régulièrement l'objet d'examens et de modifications par la direction. La direction estime que ces mesures financières hors PCGR peuvent aider les investisseurs à comprendre les résultats de la Compagnie et à comparer les résultats trimestriels et annuels des activités poursuivies de la Compagnie. Ces mesures financières hors PCGR ne font pas l'objet d'une définition normalisée et peuvent ne pas être comparables à des mesures semblables utilisées par d'autres sociétés. Elles ne doivent pas être considérées comme une mesure de rechange aux mesures de rendement financier établies conformément aux PCGR. Les rapports de gestion annuel et intermédiaires de la Financière Sun Life inc. ainsi que la trousse de renseignements financiers supplémentaires disponible à la section Relations avec les investisseurs - Information financière du site Web de la Financière Sun Life à l'adresse www.sunlife.com présentent des renseignements supplémentaires concernant ces mesures financières hors PCGR, ainsi qu'un rapprochement avec les mesures selon les PCGR.

Le bénéfice d'exploitation, le BPA d'exploitation et le RCP d'exploitation ne tiennent pas compte de la charge de 59 millions de dollars inscrite au premier trimestre de 2004 relativement au règlement, en mars 2004, d'une poursuite administrative engagée par la SEC contre la MFS.

Enoncés prospectifs

Certains des énoncés contenus dans ce document, notamment les énoncés relatifs aux stratégies de la Compagnie ainsi que d'autres énoncés de nature prévisionnelle dont la réalisation est tributaire, ou qui font mention, de conditions ou d'événements futurs, ou qui renferment des expressions telles que "s'attendre à", "prévoir", "avoir l'intention de", "planifier", "croire", "estimer" ou autres expressions semblables, sont des énoncés prospectifs au sens des lois sur les valeurs mobilières. Entrent notamment dans les énoncés prospectifs les possibilités et hypothèses présentées relativement aux résultats d'exploitation futurs de la Compagnie. Ces énoncés ont pour objet non pas de renseigner sur des faits passés, mais de faire état des attentes, des estimations et des prévisions de la Compagnie en ce qui concerne les événements futurs.

Les énoncés prospectifs ne constituent pas une garantie des résultats futurs et mettent en cause des risques et des incertitudes dont la portée est difficile à prévoir. Les résultats et la valeur pour les actionnaires futurs de la Financière Sun Life inc. Pourraient différer sensiblement de ceux qui sont présentés dans ces énoncés prospectifs, en raison, notamment, des facteurs traités sous la rubrique "Facteurs de risque" de la notice annuelle de la Financière Sun Life inc. Et des facteurs décrits dans d'autres documents déposés auprès des autorités canadiennes et américaines de réglementation des valeurs mobilières, y compris le rapport de gestion et les états financiers annuels et intermédiaires, lesquels peuvent être consultés au www.sedar.com.

Les facteurs susceptibles d'entraîner un écart important entre les résultats réels et les résultats escomptés comprennent, mais sans s'y limiter, des facteurs externes, notamment les fluctuations des marchés boursiers, des taux d'intérêt et des taux de change, ainsi que les modifications apportées aux règlements gouvernementaux; le montant et la composition de l'actif géré; la gestion des prix des produits; les taux de mortalité et de morbidité; la gestion des frais; le maintien des écarts entre les taux portés au crédit des clients et le rendement obtenu sur les placements; les taux de rachat et de déchéance de contrats; la gestion du risque de marché et du risque de crédit; la gestion des risques inhérents aux produits assortis d'options prévoyant des avantages garantis; enfin, les résultats des enquêtes réglementaires portant sur les pratiques dans les secteurs de la distribution de fonds communs de placement, de produits d'assurance, de produits de rente et de produits financiers, y compris les démarches juridiques individuelles et les recours collectifs qui ont été engagés relativement à ces pratiques ou qui sont susceptibles de l'être. La Compagnie ne s'engage nullement à réviser ces énoncés prospectifs ni à en publier une mise à jour pour tenir compte d'événements ou de circonstances postérieurs à la date du présent rapport ou par suite d'événements imprévus, à moins que la loi ne l'exige.

(1) Se reporter à la rubrique " Utilisation de mesures financières hors PCGR ". Comme il a été mentionné plus haut, le bénéfice net attribuable aux actionnaires ordinaires du premier trimestre de 2004 comprenait des charges de nature réglementaire imputées à la MFS.

(2) Collectivement, avec ses filiales et ses coentreprises, la " Compagnie " ou la " Financière Sun Life ".

Renseignements

  • Renseignements pour les médias :
    La Financière Sun Life inc.
    Hélène Soulard, Gestionnaire, affaires publiques
    (514) 866-3589
    helenesoulard@sunlife.com
    ou
    Renseignements pour les investisseurs :
    La Financière Sun Life inc.
    Tom Reid, Vice-président, relations avec les investisseurs
    (416) 204-8163
    investor.relations@sunlife.com