Cameco
TSX : CCO
NYSE : CCJ

Cameco

03 mars 2012 12h54 HE

La Finlande accorde une licence d'extraction d'uranium à Talvivaara

SASKATOON, SASKATCHEWAN--(Marketwire - 3 mars 2012) -

TOUS LES MONTANTS SONT EXPRIMÉS EN $ CAN (SAUF AVIS CONTRAIRE)

Cameco (TSX:CCO) (NYSE:CCJ) a annoncé aujourd'hui que le gouvernement finlandais avait accordé une licence d'extraction d'uranium en tant que produit dérivé de la mine de nickel de Sotkamo exploitée par Talvivaara Mining Company Plc. (LSE : TALV), dans l'Est de la Finlande.

Talvivaara prévoit de débuter sa production d'uranium à Sotkamo pendant l'année 2012 par le biais d'un circuit d'extraction par solvant ajouté au processus de production principal en vue d'extraire de l'uranium qui aurait été un produit résiduaire. Cette opération devrait produire jusqu'à 900 000 livres de concentré d'uranium (U3O8 équivalent) à plein rendement. La licence est valide jusqu'à la fin de l'année 2054.

« Nous sommes ravis de ce développement puisque nous sommes convaincus que Sotkamo fournira une nouvelle source non conventionnelle d'approvisionnement en uranium », a déclaré Tim Gitzel, président et chef de la direction de Cameco.

En vertu des accords signés avec Talvivaara en février 2011, Cameco fournira un investissement initial, d'un montant maximal de 60 millions de dollars (US), pour couvrir le coût de la construction du circuit d'extraction d'uranium. L'apport de capital de Cameco sera remboursé par le biais des premières livraisons de concentré d'uranium. Lorsque le capital aura été entièrement remboursé, Cameco achètera la totalité du concentré d'uranium produit à Sotkamo par Talvivaara à des prix déterminés par une formule qui reflètera les coûts du marché au moment de la livraison.

Cameco fournira également une assistance technique durant la conception, la construction, la mise en service et l'exploitation du circuit d'extraction d'uranium à Sotkamo.

Talvivaara prévoit d'obtenir les approbations règlementaires restantes nécessaires auprès des autorités finlandaises pour commencer la production d'uranium d'ici à au milieu de l'année 2012. Les accords de Cameco avec Talvivaara ont été approuvés par l'Agence d'approvisionnement Euratom conformément aux exigences du Traité Euratom et de la Commission européenne.

Chaque année, la Finlande produit environ un tiers de son électricité domestique par le biais de la production d'énergie nucléaire dans quatre réacteurs existants exploités par deux sociétés de services publics finlandaises. Un cinquième réacteur est actuellement en cours de construction et deux autres sont prévus.

À propos de Talvivaara

Talvivaara Mining Company Plc. est un important producteur mondial de métaux de base spécialisé dans le secteur du nickel et du zinc et qui utilise une technologie connue sous le nom de « biolixiviation en tas » pour extraire les métaux du minerai. Le processus de biolixiviation en tas rend l'extraction des métaux du minerai à faible teneur économiquement viable. Les gisements de Talvivaara renferment l'une des plus importantes ressources de nickel sulfuré connues en Europe. Talvivaara a obtenu une entente d'exploitation de 10 ans pour 100 % de sa production principale de nickel et de cobalt de Norilsk Nickel, et a signé un contrat d'extraction de zinc à long terme avec Nyrstar NV. Les actions de Talvivaara sont cotées sur le marché principal de la Bourse de Londres et à la Bourse NASDAQ OMX d'Helsinki et la société figure dans l'Indice FTSE 250 Index. Pour tout complément d'information, veuillez consulter le site www.talvivaara.com.

Profil

Cameco, dont le siège se trouve à Saskatoon, en Saskatchewan, est l'un des plus grands producteurs mondiaux d'uranium. Les produits d'uranium de la société sont utilisés pour générer de l'électricité dans des centrales nucléaires du monde entier, et procurent les sources d'énergie les plus propres disponibles sur le marché actuellement. Les actions de Cameco sont cotées aux bourses de Toronto et de New York.

Telles qu'utilisées dans le présent communiqué de presse, les expressions « Cameco » et la « société » se rapportent à Cameco Corporation, une entreprise canadienne, ainsi qu'à ses filiales et sociétés affiliées, sauf avis contraire.

Mise en garde relative aux renseignements et énoncés prospectifs

Certains renseignements divulgués dans le présent communiqué de presse constituent des « renseignements prospectifs » (ou des « énoncés prospectifs ») au sens des lois du Canada et des États-Unis en matière de valeurs mobilières. Ces renseignements incluent les prévisions indiquant que Talvivaara débuterait sa production d'uranium à Sotkamo pendant l'année 2012, que l'opération produirait jusqu'à 900 000 livres de concentré d'uranium (U3O8 équivalent) à plein rendement et que la capacité d'extraire de l'uranium améliorera la performance environnementale des activités à Sotkamo. Les renseignements prospectifs sont nécessairement fondés sur un certain nombre d'hypothèses qui, bien qu'étant raisonnables aux vues de la direction, sont de par leur nature soumises à des risques et à des incertitudes commerciales, économiques et relatives à la concurrence. Cela inclut les hypothèses indiquant que Talvivaara sera en mesure d'obtenir tous les permis et approbations requis additionnels dans les délais prévus, que l'extraction d'uranium peut être adaptée au processus de production existant de Talvivaara en ajoutant un processus d'extraction par solvant sans implication environnementale négative et que l'ensemble de la construction requise peut être achevée dans les délais nécessaires. Cameco avertit le lecteur que lesdits renseignements prospectifs impliquent des risques et des incertitudes, connus et inconnus, ainsi que d'autres facteurs susceptibles de provoquer un écart sensible entre les résultats et évènements réels et ceux décrits de manière explicite ou implicite par lesdits renseignements prospectifs. Ces risques et incertitudes incluent le risque que les approbations règlementaires additionnelles requises ne puissent être obtenues dans les délais prévus ou ne puissent pas être obtenues du tout, le risque que le processus de production d'uranium ne puisse être mis en œuvre aussi rapidement que prévu ou ne puisse pas être mis en œuvre du tout, ou que le plein rendement ne puisse pas être atteint pour des raisons d'ordre technique ou autre, le risque que l'opération ne produira pas le niveau attendu de concentré d'uranium (U3O8 équivalent) à plein rendement et le risque de difficultés imprévues ayant un impact négatif sur la performance environnementale de l'opération. Hormis si la loi l'exige, Cameco ne s'engage nullement à actualiser ou à réviser les renseignements prospectifs, que ce soit à la lumière de nouveaux renseignements, d'évènements futurs ou pour toute autre raison.

Renseignements

  • Cameco
    Contact auprès des investisseurs :
    Rachelle Girard
    (306) 956-6403

    Contact auprès des médias :
    Gord Struthers
    (306) 956-6593