La Fondation ACT du Canada

La Fondation ACT du Canada

29 juin 2011 08h01 HE

La Fondation ACT prend "à coeur" les recommandations de la Coroner

Un an après la présentation du rapport de la coroner Kronström sur le décès de Yanick Charpentier, 12 ans, survenu sur un terrain d'école, plus de 320 écoles secondaires du Québec offrent des cours de RCR ainsi que le programme de Défibrillateur Externe Automatisé (DEA) d'ACT.

QUEBEC, QUEBEC--(Marketwire - 29 juin 2011) - Il y a un an, la coroner Andrée Kronström publiait un rapport dans lequel elle recommandait que soient donnés des cours de RCR et une formation sur l'utilisation des DEA dans toutes les écoles secondaires du Québec. Aujourd'hui, la Fondation ACT annonce qu'elle a mis sur pied un programme de formation en RCR dans plus de 320 écoles au Québec et que cette année elle ajoutera le programme de formation sur l'utilisation du DEA.

" En plus d'intensifier l'apprentissage du secourisme et de la RCR en milieu scolaire, la Fondation ACT contribue à une présence accrue du DEA dans les lieux publics, " déclare la coroner Kronström. " Le Bureau du coroner salue ces initiatives, qui vont dans le sens des recommandations de la coroner Kronström et qui rejoignent la mission fondamentale de l'organisation, soit une meilleure protection de la vie humaine. "

Chaque année, au Québec, plus de 50 000 élèves sont maintenant formés en RCR par leurs enseignants du secondaire. La Fondation ACT travaille en partenariat avec le gouvernement du Québec, soit avec le ministère de l'Éducation, des Loisirs et du Sport et le ministère de la Santé et des Services sociaux, afin d'établir le programme de RCR dans toutes les écoles secondaires.

Le Programme au secondaire d'ACT repose sur le modèle primé de partenariat et de soutien communautaire. ACT amasse les fonds pour que soient donnés les mannequins et la formation des enseignants, à toutes les écoles secondaires, et elle guide celles-ci dans la mise sur pied du programme. Les enseignants du secondaire apprennent la RCR à leurs élèves dans le cadre du programme scolaire régulier. Ainsi, à l'obtention de leur diplôme, tous les élèves possèdent des connaissances et des compétences leur permettant de sauver des vies.

" Nous savons que la RCR pratiquée par des citoyens sauve des vies ", affirme Sandra Clarke, directrice générale de la Fondation ACT. " Nous formons une génération de sauveteurs. Pour chaque élève formé, il y a une chance qu'une autre vie soit sauvée. "

Cet automne, la Fondation ACT améliorera son programme de RCR en ajoutant la formation sur l'utilisation du DEA dans 70 écoles secondaires du Québec – le premier programme de DEA d'ACT dans cette province.

L'objectif d'ACT est de faire en sorte que toutes les écoles secondaires du Québec offrent un programme gratuit de RCR et de DEA à leurs élèves et que toutes les écoles secondaires soient munies d'un DEA pour faire face aux urgences.

Pour savoir quelles écoles secondaires offrent le programme et pour lire des témoignages de sauvetages, visitez le www.fondationact.ca.

La Fondation ACT

La Fondation ACT est un organisme de bienfaisance national dont la mission est d'établir un programme de RCR obligatoire dans toutes les écoles secondaires du Canada. Les partenaires d'ACT issus du secteur de la santé et qui consacrent leurs efforts à mettre sur pied le programme à Québec et dans toutes les écoles secondaires au Canada sont AstraZeneca Canada, Bristol-Myers Squibb Canada, Pfizer Canada et sanofi-aventis. La Fondation a déjà mis sur pied le programme de RCR dans 80 % des écoles secondaires publiques du Québec. Ainsi, plus de 1,8 million de jeunes ont été formés à ce jour dans plus de 1500 écoles secondaires au Canada. ACT ajoute maintenant le programme de DEA à celui de la RCR.

Renseignements