Fondation canadienne du foie

Fondation canadienne du foie

17 juil. 2012 07h59 HE

La Fondation canadienne du foie et l'humoriste Mike MacDonald encouragent les Canadiens à se faire tester pour l'hépatite C

TORONTO, ONTARIO--(Marketwire - 17 juillet 2012) -

À l'attention des rédacteurs en santé et mode de vie

L'hépatite C n'a rien de drôle. Question de souligner avec un peu d'avance la Journée mondiale contre l'hépatite (le 28 juillet), la Fondation canadienne du foie (FCF) et l'humoriste canadien Mike MacDonald souhaitent que la population soit mieux informée et se fasse tester pour l'hépatite C, une maladie hépatique parfois mortelle. L'organisme a lancé une campagne de sensibilisation, qui comprend des messages d'intérêt public mettant en vedette l'humoriste.

Il y a 14 mois, Mike MacDonald a reçu un diagnostic d'hépatite C. Il ne sait pas comment il a contracté le virus, mais il pense que son ancien style de vie et des problèmes de toxicomanie qu'il a surmontés ont probablement joué un rôle. Il a maintenant besoin d'une transplantation hépatique et il s'est associé à la FCF pour sensibiliser la population à l'importance du dépistage de l'hépatite C.

« Je n'avais jamais pensé que ça pourrait m'arriver, mais il suffit d'une seconde d'inattention pour contracter le virus, explique-t-il. J'étais infecté depuis longtemps, ce que je n'ai appris qu'en recevant un diagnostic l'année dernière. Je soutiens la campagne de la Fondation canadienne du foie visant à sensibiliser la population à l'hépatite C ainsi qu'à l'inciter à se faire tester. N'attendez pas qu'il soit trop tard. »

Il existe une certaine honte sociale liée à la maladie à cause de son lien avec l'utilisation de drogues injectables. Pourtant, les gens contractent le virus par différentes formes de contact de sang à sang, ce qui comprend les transfusions sanguines reçues avant 1990, le partage d'objets de soins personnels (rasoirs, coupe-ongles), le tatouage, les perçages et les interventions médicales qui utilisent des instruments mal stérilisés.

L'Association canadienne pour l'étude du foie (ACEF), par l'entremise d'un financement de la FCF, a publié de nouvelles lignes directrices en matière de traitement, qui décrivent des progrès importants dans le traitement de l'hépatite C, y compris de nouvelles possibilités thérapeutiques plus efficaces et un plus grand choix de tests diagnostiques.

« Se faire tester pour l'hépatite C permet d'établir un diagnostic, ce qui permet alors de recevoir un traitement adéquat, meilleure manière de maximiser les chances de guérison, explique le Dr Morris Sherman, président du conseil, FCF, hépatologue et professeur agrégé de médecine à l'Université de Toronto. Les données canadiennes indiquent que les personnes nées entre 1945 et 1975 ont le taux de prévalence le plus élevé pour l'hépatite C chronique. Les Centres for Disease Control des États-Unis ont récemment recommandé à tous les bébé-boumeurs de se faire tester. Comme beaucoup de gens ne connaissent pas bien leurs propres facteurs de risque, nous pensons nous aussi que les personnes de ce groupe d'âge devraient songer à se faire tester. Il est dommage de s'exposer à des risques inutiles. »

Il y aurait au pays 250 000 personnes infectées par le virus de l'hépatite C, et 3 200 à 5 000 nouveaux cas d'infection qui s'ajoutent chaque année. Les complications d'une hépatite C non traitée sont parfois graves et comprennent des pathologies comme la fibrose hépatique, la cirrhose, le cancer du foie ou l'insuffisance hépatique, qui risque d'être mortelle à moins qu'il soit possible de procéder à une transplantation.

Pour plus d'information sur l'hépatite C, visitez le site Web de la FCF à www.foie.ca.

Un communiqué de presse audio est disponible ici.

Un message-vidéo d'intérêt public est disponible ici.

Un message-radio d'intérêt public est disponible ici.

À propos de la Fondation canadienne du foie

Fondée en 1969 par un groupe de médecins et de chefs d'entreprises préoccupés par l'incidence croissante de la maladie du foie, la Fondation canadienne du foie (FCF) a été le premier organisme au monde à se consacrer au soutien de la recherche et de l'éducation sur les causes, les diagnostics, la prévention et le traitement de toutes les maladies du foie. Par l'entremise de ses sections partout au pays, la FCF cherche à promouvoir la santé du foie, à améliorer la sensibilisation et le niveau de connaissances du public en matière de maladies du foie, à amasser des fonds pour la recherche et à fournir du soutien aux personnes atteintes d'une maladie du foie.

La FCF est reconnaissante à Merck Canada de son soutien de sa campagne de sensibilisation à l'hépatite C en tant que maladie grave et de promotion de la santé du foie au pays.

Renseignements

  • Pour obtenir une entrevue, veuillez communiquer avec :
    Melanie Kearns
    Fondation canadienne du foie
    416-491-3353 poste 4923
    mkearns@liver.ca

Webosphere

Voir le site