SOURCE: Fondation des maladies du cœur et de l’AVC

Fondation des maladies du cœur et de l’AVC

24 sept. 2015 00h00 HE

La Fondation des maladies du cœur et de l'AVC encourage fortement la population à diminuer sa consommation d'aliments malsains

La nouvelle déclaration sur les gras saturés met l'accent sur les aliments naturels entiers

OTTAWA, ON--(Marketwired - 24 septembre 2015) - La Fondation des maladies du cœur et de l'AVC a publié aujourd'hui une déclaration sur les gras saturés qui adopte une approche fondée sur l'alimentation dans son ensemble. La déclaration, qui recommande à la population de mettre l'accent sur une saine alimentation à base d'aliments naturels et entiers et d'éviter ceux hautement transformés, ne prévoit pas de seuil ou de limite de consommation quotidienne de gras saturés.

L'apport en gras saturés augmente le taux de cholestérol LDL dans le sang, un facteur de risque de maladie du cœur et d'AVC. De nouvelles données portant sur l'apport en gras saturés et ses effets sur la santé cardiovasculaire continuent à émerger. Mais les experts s'entendent pour dire que les gens devraient prêter une attention particulière aux types d'aliments qu'ils mangent et à leur alimentation globale plutôt que de se concentrer sur un seul nutriment en particulier.

" Notre message à la population sur la façon dont nous devrions aborder les gras saturés est un début, car il ne parle pas directement des gras saturés, mais adopte plutôt une approche fondée sur l'alimentation dans son ensemble, explique Francine Forget Marin, directrice, Affaires santé et recherche, à la Fondation. Nous encourageons fortement les personnes du pays à revenir à l'essentiel en préparant leurs repas à la maison aussi souvent que possible en utilisant ingrédients frais et des aliments entiers, en prêtant une attention à la taille des portions, et en évitant les aliments hautement transformés. Les gras saturés ne devraient pas être un problème si ces conseils sont suivis. "

C'est une question de qualité et de quantité. Les gras saturés se trouvent dans les produits d'origine animale comme la viande, le poisson et les huiles de poisson, les œufs, les produits laitiers ainsi que certaines huiles végétales. Les gens peuvent consommer sans problème ces aliments en portions appropriées, puisque ceux-ci contiennent beaucoup de nutriments. Ce sont les gras saturés contenus dans les aliments frits et hautement transformés qui sont préoccupants.

La recherche suggère que ce n'est pas seulement le type de gras lui-même, mais aussi le type d'aliment dans lequel il se trouve, qui peuvent être nocifs pour la santé. Les aliments hautement transformés sont une source importante de gras saturés et contiennent souvent beaucoup de calories, de sel, de sucre et de gras trans.

La Fondation recommande donc aux gens d'avoir une alimentation saine et équilibrée, composée d'une variété d'aliments entiers, naturels et peu transformés. Cela signifie consommer plus de légumes et fruits, une variété de sources de protéines, y compris les produits laitiers faibles en gras et leurs substituts, la viande maigre, la volaille et le poisson, de même que des grains entiers tout en évitant les aliments hautement transformés.

Au cours des dernières décennies, les gens d'ici ont dépensé plus pour des aliments transformés et moins pour des aliments naturels et entiers. Les consommateurs ont aussi été invités à couper le gras et bombardés de messages de marketing sur les aliments " faibles en gras ". Toutefois, ces produits ne sont pas nécessairement sains et sont souvent riches en calories, en glucides raffinés, en sucre et en sel.

" Nos habitudes alimentaires ont changé, et pas pour le mieux. Nous devons nous éloigner des produits de consommation courante et des messages de marketing, poursuit Mme Forget Marin. En consommant des aliments entiers et naturels, nous réduirons du même coup la quantité de matières grasses néfastes pour la santé, de sucre et de sel que nous ingérons. "

La déclaration comprend des recommandations pour la population, tous les niveaux de gouvernement, les autorités régionales de la santé, les lieux de travail, les écoles, l'industrie alimentaire et les chercheurs, de même que pour les professionnels et les établissements de la santé.

La Fondation a élaboré la déclaration avec l'aide d'un groupe d'experts nationaux et internationaux.

Jusqu'à 80 % des maladies du cœur et des AVC précoces peuvent être évités en adoptant un mode de vie sain, y compris une saine alimentation. Les maladies du cœur et l'AVC sont deux des principales causes de décès au pays, et sont responsables de 27 % de tous les décès.

Liens utiles
Déclaration sur les gras saturés

La Fondation des maladies du cœur et de l'AVC a pour mission de prévenir les maladies, de préserver la vie et de favoriser le rétablissement. En tant qu'organisme bénévole de bienfaisance en santé, nous nous efforçons chaque jour d'améliorer de façon tangible la santé de toutes les familles du pays. Ensemble, éliminons les maladies du cœur et les AVC pour vivre en santé. fmcoeur.ca

Pièce jointe disponible: http://www.marketwire.com/library/MwGo/2015/9/22/11G054886/SaturatedFat-Fre-screen-358442704561.pdf

Renseignements

  • Pour de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec :
    Maryse Bégin
    Gestionnaire, Communications, Québec
    Fondation des maladies du cœur et de l'AVC
    514 871-8038, poste 232
    maryse.begin@fmcoeur.qc.ca