SOURCE: Fondation des maladies du cœur et de l’AVC

Fondation des maladies du cœur et de l’AVC

02 oct. 2014 00h01 HE

La Fondation des maladies du cœur et de l'AVC prône la recherche et la réglementation pour la cigarette électronique

La déclaration de l'organisme mentionne des préoccupations en matière de sécurité, une incidence possible sur le comportement des jeunes et le rôle potentiel de ces cigarettes dans l'arrêt tabagique

OTTAWA, ON--(Marketwired - 2 octobre 2014) - La Fondation des maladies du cœur et de l'AVC (la " Fondation ") a diffusé aujourd'hui une déclaration sur la cigarette électronique dans laquelle elle souligne ses préoccupations en matière de santé et encourage la recherche sur ses bienfaits potentiels à titre d'outil pour l'arrêt tabagique.

Les cigarettes électroniques sont des dispositifs de vapotage alimentés par piles, imitant les cigarettes traditionnelles, qui utilisent un processus d'inhalation et un procédé thermique pour rejeter sous forme de vapeur le fluide interne. Les cigarettes électroniques sont vendues avec ou sans nicotine, mais celles qui en contiennent ne sont ni fabriquées, ni vendues, ni importées légalement au Canada. Au pays comme dans le reste du monde, les ventes de ces nouveaux produits connaissent une hausse rapide.

Toutefois, il existe encore bien des questions au sujet de leur innocuité puisqu'on ne connaît pas leurs répercussions sur la santé, y compris les effets de la fumée secondaire. De plus, les cigarettes électroniques risquent de normaliser de nouveau le tabagisme au sein de la population, et particulièrement chez les jeunes. Elles pourraient également ouvrir la voie à la dépendance à la nicotine et promouvoir la consommation de cigarettes traditionnelles.

" Nous avons travaillé sans relâche au cours des 50 dernières années afin de réduire le taux de tabagisme et nous avons déjà pu constater bien des progrès. Nous voulons que la tendance se maintienne. Nous ne souhaitons aucunement que la cigarette électronique fasse du tabagisme une activité normale et socialement acceptable, surtout pas chez les jeunes ", affirme Bobbe Wood, présidente de la Fondation.

La déclaration de la Fondation demande aux décideurs du Canada d'élaborer immédiatement des politiques pour mettre fin au problème, notamment en interdisant la cigarette électronique dans les lieux publics, en interdisant la vente aux mineurs et dans les endroits où il est interdit de vendre des produits du tabac, en réglementant la publicité et la promotion, en veillant activement au respect de l'interdiction des produits variés à base de nicotine, ainsi qu'en finançant des travaux de recherche sur les potentiels bienfaits de ces dispositifs pour l'arrêt tabagique.

Visitez le site fmcoeur.ca/declarations pour lire la déclaration.

La Fondation des maladies du cœur et de l'AVC a pour mission de prévenir les maladies, de préserver la vie et de favoriser le rétablissement. En tant qu'organisme bénévole de bienfaisance en santé, nous nous efforçons chaque jour d'améliorer de façon tangible la santé de toutes les familles du pays. Ensemble, éliminons les maladies du cœur et les AVC pour vivre en santé. Ensemble, éliminons les maladies du cœur et les AVC pour vivre en santé. fmcoeur.ca

Pièce jointe disponible: http://www.marketwire.com/library/MwGo/2014/9/29/11G022750/E-Cigarette_Fact_Fr_FINAL-1205378342795.pdf

Renseignements

  • Pour de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec :
    Maryse Bégin
    Conseillère en communications
    Fondation des maladies du cœur et de l'AVC
    maryse.begin@fmcoeur.qc.ca
    514 871-8038, poste 232