La Fondation Hnatyshyn



La Fondation Hnatyshyn

24 oct. 2012 15h30 HE

La Fondation Hnatyshyn annonce un nouveau Prix pour les artistes canadiens de la relève en arts visuels

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 24 oct. 2012) - Gerda Hnatyshyn, C.C., présidente de la Fondation Hnatyshyn dont elle préside également le conseil d'administration, a annoncé aujourd'hui la création d'un nouveau Prix en arts visuels. Le Prix Charles Pachter pour les artistes canadiens de la relève sera décerné annuellement pendant trois ans à compter de 2012.

Le prix comporte trois récompenses de 5 000 dollars chacune pour encourager de jeunes artistes de la relève en arts visuels dont les œuvres montrent un potentiel. Les lauréats seront de jeunes artistes canadiens professionnels, n'ayant pas atteint 30 ans au 31 décembre 2012, dont les œuvres révèlent une formation spécialisée, ayant une présence publique et ayant reçu la reconnaissance des pairs. Il s'agira d'artistes de la relève dont on estime qu'ils possèdent la détermination et le talent pour contribuer au patrimoine artistique canadien. Chaque année, les lauréats seront sélectionnés par un commissaire en mi-carrière lauréat du Prix d'excellence de la Fondation Hnatyshyn pour le commissariat en art contemporain.

« Je suis heureux et honoré que la Fondation Hnatyshyn ait créé ce prix à mon nom pour des artistes canadiens de la relève. Alors que j'amorce la cinquième décennie de ma vie professionnelle en tant qu'artiste visuel, je me rappelle fort bien à quel point étaient grands les défis de la carrière à mes débuts. Les jeunes artistes ont besoin de toute l'aide qu'ils peuvent recevoir, tant spirituelle que pratique. Ces prix sont une excellente façon d'offrir du soutien à des talents de la relève. J'adresse mes meilleurs vœux aux lauréats. Puissiez-vous être inspirés pour vous développer et avoir du succès dans tous vos projets créatifs », a déclaré Charles Pachter.

Les récompenses seront remises à l'occasion d'une cérémonie privée qui aura lieu aujourd'hui à la Moose Factory de Charles Pachter à Toronto. Le transport des lauréats sera généreusement offert par Air Canada. Les premiers lauréats ont été choisis par Philip Monk, directeur de la Art Gallery of York University et lauréat 2011 du Prix d'excellence de la Fondation Hnatyshyn pour le commissariat en art contemporain.

Jordan Bennett est un artiste en arts visuels multidisciplinaire d'origine micmaque de la côte ouest de Terre-Neuve. Il est actuellement le premier artiste autochtone en résidence à l'Université de l'Alberta, à Edmonton. Ces dernières années, il a exposé abondamment un peu partout au Canada et à l'étranger. Ses œuvres résultent d'une combinaison de réflexions culturelles populaires et traditionnelles; elles prennent notamment la forme de sculptures, de médias numériques, de médias écrits, d'installations, de peintures et de performances d'endurance. Jordan cherche à repousser les limites et joue avec des idées de réappropriation, de réclamation, de participation et d'artefact dans l'artisanat autochtone traditionnel, les cérémonies et la culture contemporaine.

« Ce serait facile de dire que Jordan Bennett combine les traditions de l'artisanat micmac et la culture de la planche à roulette pour créer des objets intéressants. Jordan fabrique plutôt des artefacts fortement articulés qui créent un terrain commun entre la culture des Premières Nations et les sous-cultures contemporaines, affirmant subtilement, en cours de processus, le génie et la préséance technique des traditions de son peuple qui ont été généreusement transmises à la culture occidentale et inconsciemment absorbés par celle- ci », a développé Philip Monk.

Né en 1983, Philip Gray avait 15 ans lorsqu'il s'est mis à la sculpture sous la direction de l'artiste salish Gerry Sheena. Il s'est de plus en plus évertué à incorporer les éléments de design uniques du style tsimshian à ses œuvres.

Philip a tout d'abord collaboré, pendant les saisons estivales, à la sculpture de trois mâts totémiques qui se dressent actuellement à divers endroits de Vancouver, tout en collaborant à des projets de développement communautaire. Devenant par la suite davantage désireux d'améliorer ses habiletés, il a pris un cours de design avancé avec Robert Davidson et a terminé la formation du Northwest Coast Jewellery Arts Program, au Native Education College de Vancouver, dirigé par l'artiste kwakwaka'wakw/haïda Dan Wallace. Ses œuvres sont exposées tant dans des galeries locales qu'internationales, y compris en Malaisie, en Pologne, en Chine, aux États-Unis et au Canada.

« Formé de manière traditionnelle et sculptant le bois à la façon tsimshian, Philip Gray démontre que, sur la côte ouest du Canada, l'opposition entre l'art traditionnel et l'art contemporain n'a aucun sens. Philip poursuit et contribue à la formidable renaissance de la sculpture des Premières Nations, établissant qu'il s'agit d'une réalisation capitale en art contemporain », a déclaré Philip Monk.

Meryl McMaster est une artiste établie en Ontario qui a obtenu en 2010 un baccalauréat en beaux-arts de l'Ontario College of Art and Design University. Elle est la lauréate de divers prix et bourses dont le Prix Canon Canada, la médaille de l'OCAD et la bourse d'études Doris McCarthy. Exposées dans plusieurs galeries - dont la Katzman Kamen Gallery, la Gallery 44, le MacLaren Art Centre et la Station Gallery -, ses œuvres figurent aussi dans de nombreuses collections publiques et privées, notamment celles de la Banque d'œuvres d'art du Conseil des arts du Canada et la collection Donovan. Les œuvres de Meryl vont au-delà de la simple photographie et incorporent des productions manuelles, des performances et des réflexions personnelles pour traiter de sujets tels que l'identité, la perception, le mythe, le narratif et l'environnement.

« Situant ses œuvres dans l'espace intermédiaire du liminaire, Meryl McMaster a utilisé son héritage pour explorer le mélange créatif de notre culture en fonction de notre place au Canada. Les portraits performatifs de Meryl sont un dialogue biculturel au temps présent qui introduisent néanmoins le passé dans le présent et transmettent au récepteur les possibilités de nos personnalités divisées », a affirmé Philip Monk.

La Fondation Hnatyshyn offre ses sincères félicitations aux lauréats de cette année.

À propos de la Fondation Hnatyshyn

La Fondation Hnatyshyn, organisme de bienfaisance privé mis sur pied par le regretté et très honorable Ramon John Hnatyshyn, vingt-quatrième gouverneur général du Canada, soutient les artistes émergents et établis de toutes les disciplines dans leurs études et leur formation, et fait la promotion auprès du public canadien de l'importance des arts dans notre société. Ses programmes sont financés par des dons du gouvernement, de fondations, d'entreprises et de particuliers. Le ministère du Patrimoine canadien a versé, en fonds d'appariement, 2,4 millions de dollars à la Fondation.

Des renseignements sur les Prix en arts visuels de la Fondation Hnatyshyn sont disponibles sur le site Web de la Fondation www.rjhf.com.

Renseignements