SOURCE: Global Cyber Alliance

Global Cyber Alliance

22 sept. 2016 14h30 HE

La Global Cyber Alliance célèbre son premier anniversaire

NEW YORK, NY--(Marketwired - 22 septembre 2016) - La Global Cyber Alliance (www.globalcyberalliance.org), une organisation internationale à but non lucratif, dont la mission consiste à proposer des solutions face aux cyber-risques systémiques, célèbre son premier anniversaire. Fondé par le Bureau du procureur du comté de New York, le Center for Internet Security et la police de la ville de Londres en septembre 2015, l'organisation a connu une croissance considérable et a renforcé ses capacités pour proposer des solutions face aux cyber-risques systémiques.

Ses effectifs s'élèvent désormais à 16 personnes, dont un certain nombre de leaders hautement considérés dans le secteur, une équipe technique talentueuse visant à proposer des solutions innovantes, et une équipe se consacrant au support. La GCA a également noué un nombre significatif de partenariats avec d'autres organisations, dont des entreprises ainsi que des organismes gouvernementaux et à but non lucratif, et ce dans le monde entier, afin de réaliser leur mission commune : Agir. Mesurer l'impact.

Axée sur la mise en œuvre de solutions aux cyber-risques systémiques et sur l'évaluation des résultats, la Global Cyber Alliance (GCA) apporte un point de vue et une approche uniques pour gérer la cyber-sécurité. " Nous définissons les cyber-risques systémiques comme les risques impactant plus d'une organisation, au-delà du niveau de l'entreprise, et de nature matérielle sur toute une nation ou tout un secteur ", a indiqué Philip Reintinger, PDG de la GCA. " Nous avons actuellement deux projets en cours, pour lesquels nous espérons publier les premiers résultats au cours de ces prochains mois. Nous allons également continuer à évaluer les cyber-risques systémiques, de manière à ce que le secteur, les gouvernements et les organisations à but non lucratif puissent mieux hiérarchiser leurs actions et évaluer les effets obtenus. " M. Reitinger, dirigeant expérimenté dans le secteur et cadre gouvernemental, a rejoint la CGA au mois de janvier de cette année.

Plus tôt au cours de cette année, le comité consultatif de la Global Cyber Alliance s'est réuni et a fait des recommandations relativement aux risques spécifiques que l'organisation doit aborder. Suite à cette réunion, les premiers projets de la CGA ont été identifiés : gérer les risques de phishing par le biais de la mise en œuvre de DMARC, et minimiser les risques de phishing et d'autres attaques en établissant une infrastructure DNS permettant de bloquer de nombreuses cyber-attaques.

" Il y a un an, en collaboration avec la police de la ville de Londres et le Center for Internet Security, mon Bureau a lancé la Global Cyber Alliance et a injecté des capitaux de démarrage à hauteur de 25 millions USD dans des procédures de confiscation pénale sur une période de cinq ans, pour que cette nouvelle organisation révolutionnaire voie le jour ", a déclaré le procureur du comté, M. Vance. La liste impressionnante des partenaires de la GCA ne fait que se développer, elle comprend des leaders reconnus à l'international dans différents domaines du secteur et de la pratique, et chacun d'eux se consacre à développer les meilleures solutions technologiques pour contrer les cyber-menaces et pour partager les résultats des recherches sur l'ensemble des secteurs, de manière à prévenir efficacement ces attaques prospectivement et au plan mondial. J'attends avec impatience de voir les fruits de la collaboration entre la GCA et ses partenaires pour créer un cyber-environnement sécurisé pour les individus comme pour les organisations, dans le monde entier. "

" La GCA connait un excellent départ, et développe des solutions aux plus grandes cyber-menaces en matière de phishing. Je reste convaincu que cette alliance nous permettra de commencer à réduire l'impact des cyber-menaces mondiales en constante évolution ", a indiqué John Gilligan, Président du Center for Internet Security (CIS).

" La Global Cyber Alliance a la caractéristique unique de ne pas être liée à une seule nation, ce qui permet de regarder les cyber-vulnérabilités systémiques qui nous visent tous ", a expliqué Ian Dyson QPM, Commissaire de la police de la ville de Londres. " Au cours de la première année, la GCA a identifié les plus grands cyber-risques auxquels le monde est confronté, tout en nouant de nombreux partenariats qui permettront de gérer ces menaces dans les années à venir. J'encourage les organisations du monde entier non seulement à reconnaitre l'importance du travail de la GCA, mais également à s'y joindre, de manière à ce que le cyber-environnement soit plus sécurisé pour tous. "

" La collaboration des gouvernements et des entreprises du monde entier est un impératif de plus en plus significatif pour les entreprises, l'économie et le plan social, et je suis très satisfait des réussites de la GCA en ce domaine ", a déclaré Troels Oerting, Group Chief Security Officer & Group Chief Information Security Officer chez Barclays PLC. " Au cours de l'année passée, par le biais de la collaboration et du partage des résultats de recherche, la GCA est devenue une ressource très estimable dans la bataille contre la cyber-criminalité, en fournissant des outils et des solutions pour établir l'assurance d'une cyber-résilience pour soutenir les environnements numériques. J'ai hâte de voir comment la GCA va se développer et va continuer à mûrir dans ces prochaines années. " M. Oerting est l'ancien responsable d'Europol EC3, et en plus de son poste chez Barclays, il siège également au conseil d'administration de la GCA.

" Je suis très satisfait des progrès réalisés par la GCA, alors que nous allons fêter son premier anniversaire. Au cours de cette dernière année, la GCA a été un catalyseur fort utile pour rassembler les leaders mondiaux, les experts de ce domaine, des gouvernements géographiquement éloignés, et des entreprises internationales, pour susciter la mise en œuvre de cyber-solutions de manière collective et en coopération. Nous sommes ravis de pouvoir proposer des outils et des solutions aux organisations, au secteur et aux gouvernements qui ont besoin de plus d'assistance pour élaborer leurs cyber-défenses ", a précisé William Pelgrin, Président de la GCA. " Cela a commencé par une conversation avec Cyrus Vance, procureur du comté de New York, et quelques autres personnes, en évoquant la nécessité d'une approche communautaire basée sur l'obtention de résultats, et tout s'est développé de manière spectaculaire au cours de cette année. Nous élaborons et nous promouvons des solutions concrètes qui peuvent avoir un impact positif en matière de lutte contre les cyber-risques. "

La Global Cyber Alliance (GCA) est un effort international trans-sectoriel dévoué à faire face au cyber-risque et à améliorer notre monde connecté. Elle joue le rôle de catalyseur afin de rassembler les communautés d'intérêt et les affiliations au sein d'un environnement qui stimule l'innovation avec des accomplissements concrets et mesurables. Tandis que la plupart des efforts déployés pour faire face aux cyber-risques sont spécifiques à des industries, secteurs ou zones géographiques, la GCA forme des partenariats au-delà des frontières et des secteurs. La devise de la GCA, " Agir. Mesurer l'impact. " est une réflexion directe de sa mission visant à éradiquer les cyber-risques systémiques.

La GCA, une organisation sous statut 501(c)3, a été fondée en septembre 2015 par le Bureau du procureur du comté de New York, la police de la ville de Londres et le Center for Internet Security. Pour en savoir plus, rendez-vous sur www.globalcyberalliance.org.

Renseignements