Gouverneur général du Canada

Gouverneur général du Canada

16 avr. 2007 10h40 HE

La Gouverneure générale présentera le Prix pour l'entraide à 14 bénévoles

OTTAWA, ONTARIO--(CCNMatthews - 16 avril 2007) - Son Excellence la très honorable Michaëlle Jean, gouverneure générale du Canada, présentera le Prix du Gouverneur général pour l'entraide à 14 bénévoles au cours d'une cérémonie qui aura lieu à Rideau Hall, le mercredi 18 avril 2007 à 10 h 30.

Créé en 1996 par le très honorable Roméo LeBlanc, le Prix reconnaît la contribution non rémunérée, volontaire et discrète de ceux qui prodiguent une aide ou des soins extraordinaires aux personnes de leur communauté. Les récipiendaires se sont dévoués pendant un certain nombre d'années et, habituellement, n'ont reçu aucune autre distinction honorifique, nationale ou provinciale, auparavant.

Les noms des récipiendaires et les citations relatives à ces octrois suivent.

Le Prix consiste en un certificat encadré et une épinglette qui peut se porter tous les jours. Le symbole du Prix représente le don de soi par les Canadiennes et les Canadiens.

Pour de plus amples renseignements au sujet de ce prix, consultez notre site : www.gg.ca/honours/awards/cca/index_f.asp.



RECIPIENDAIRES DU PRIX DU GOUVERNEUR GENERAL POUR L'ENTRAIDE
----------------------------------------------------------------
Laila Adassi Ottawa (Ont.)
----------------------------------------------------------------
Christine Easton Kanata (Ont.)
----------------------------------------------------------------
Elaine Garfinkel Gloucester (Ont.)
----------------------------------------------------------------
Maria Giacomodonato Ville de Mont-Royal (Qc)
----------------------------------------------------------------
Louis Paul Jeffries (à titre posthume) Gananoque (Ont.)
----------------------------------------------------------------
Germaine Lalonde Alexandria (Ont.)
----------------------------------------------------------------
Jean-Pierre Lapointe Montréal (Qc)
----------------------------------------------------------------
Richard M. Lemire Ile-Bizard (Qc)
----------------------------------------------------------------
Carol Ann Namur Saint-Joseph-du-Lac (Qc)
----------------------------------------------------------------
Taleeb Farouk Noormohamed Vancouver (C.-B.)
----------------------------------------------------------------
Soeur Rolande Robidoux Maniwaki (Qc)
----------------------------------------------------------------
Bill Robinson Kanata (Ont.)
----------------------------------------------------------------
Hélène Wallingford Panalaks Gatineau (Qc)
----------------------------------------------------------------
Kathryn Windle Renfrew (Ont.)
----------------------------------------------------------------


CITATIONS

Laila Adassi, Ottawa (Ontario)

Prix du Gouverneur général pour l'entraide

Dès son plus jeune âge, Laila Adassi a fait preuve d'un leadership exceptionnel en participant à des campagnes de souscription pour de nombreuses oeuvres caritatives locales et nationales. Au cours des quatre dernières années, elle a consacré des centaines d'heures de loisirs à des activités telles que la campagne annuelle de l'école secondaire Hillcrest pour la lutte contre le cancer. Elle a aussi assumé de grandes responsabilités en dirigeant, par exemple, quelque 500 bénévoles et en décidant de la meilleure façon d'investir les dons destinés à la mise en oeuvre de nouveaux projets communautaires. Elle a sacrifié de nombreuses fins de semaine et soirées à des activités bénévoles et a agi comme tutrice auprès de ses pairs, en plus de faire partie du conseil étudiant. Sa présence active dans la communauté et son sens aigu de l'entraide en font une source d'inspiration pour les gens de tout âge.

Christine Easton, Kanata (Ontario)

Prix du Gouverneur général pour l'entraide

Surnommée "Banana Bread Lady" (la dame aux pains à la banane) dans la communauté de Kanata, Christine Easton prête main-forte à des organisations caritatives depuis sa jeunesse. En 1932 déjà, elle vendait des coquelicots afin de recueillir des fonds pour les anciens combattants de la Première Guerre mondiale. Elle en vend toujours aujourd'hui, au profit de la Légion royale canadienne, et continue de donner de son temps à diverses oeuvres de bienfaisance, en y ajoutant son esprit d'initiative. Au fil des ans, ses fameux pains à la banane ont permis de recueillir 20 000 $ pour le Club des garçons et filles d'Ottawa. Ayant toujours appuyé les programmes jeunesse à Kanata, Mme Easton a sollicité avec succès des dons de la part d'entreprises locales et usé de son influence pour obtenir des appuis en faveur de la Glen Cairn Community Association et du Kanata Youth Club.

Elaine Garfinkel, Gloucester (Ontario)

Prix du Gouverneur général pour l'entraide

Depuis près de 40 ans, Elaine Garfinkel améliore la qualité de vie de ceux qui l'entourent grâce à sa sagesse et à son expérience. Le programme de petits déjeuners qu'elle a mis sur pied en 1990 en tant que projet pilote dans une école est maintenant offert dans 91 écoles de quatre arrondissements, ce qui représente plus de 2,5 millions de dollars amassés en dons pour nourrir 5 700 enfants. Membre fondatrice du comité du Pique-nique des oursons du Centre hospitalier pour enfants de l'est de l'Ontario, elle a aussi aidé à recueillir des fonds pour la fondation du Queensway Carleton Hospital en travaillant bénévolement au festival de musique Kanata Kountry. Leader née et modèle à suivre, Mme Garfinkel a consacré ses efforts aux activités profitant aux enfants et à leurs familles ainsi qu'à toute la collectivité d'Ottawa.

Maria Giacomodonato, Ville de Mont-Royal (Québec)

Prix du Gouverneur général pour l'entraide

Maria Giacomodonato a considérablement influencé de nombreux élèves des quartiers urbains et redonné espoir et courage aux enfants éprouvant des difficultés d'apprentissage. Elle est à l'origine de plusieurs programmes d'aide scolaire et de mentorat pour les jeunes. Elle a lancé, en collaboration avec Table Jeunesse Côte-des-Neiges, le projet montréalais Carrefour de lutte au décrochage scolaire, qui fournit un appui aux élèves à risque. Mme Giacomodonato a de plus aidé à organiser de nombreux ateliers pédagogiques pour les élèves de l'école secondaire La Voie. Elle a également mis sur pied un programme visant à assister les jeunes à trouver du travail auprès de plus de 150 employeurs potentiels dans la région de Montréal. Ses efforts ont permis de réduire le taux de décrochage chez ses élèves et ont incité bon nombre d'entre eux à s'impliquer dans leur communauté.

Louis Paul Jeffries, Gananoque (Ontario) (à titre posthume)

Prix du Gouverneur général pour l'entraide

Pendant 50 ans, Louis Jeffries a été instructeur, gestionnaire, membre exécutif et représentant d'associations de hockey mineur et junior. Grâce à ses efforts inépuisables, une nouvelle patinoire a été construite et l'argent nécessaire recueilli pour en augmenter la capacité d'accueil et pour acheter une nouvelle resurfaceuse. M. Jeffries a également oeuvré comme bénévole au service des incendies pendant 27 ans et participé à des campagnes de souscription, à des activités pour la prévention des incendies et à des défilés. Membre dévoué de la Légion royale canadienne, il avait été à l'origine de programmes pour les jeunes et avait aidé à établir et à entretenir le magnifique parc de la Légion le long de la rivière Gananoque.

Germaine Lalonde, Alexandria (Ontario)

Prix du Gouverneur général pour l'entraide

Depuis plus de 30 ans, Germaine Lalonde ouvre auprès de la Société canadienne du cancer. Elle veille à ce que les personnes de sa collectivité atteintes du cancer reçoivent des traitements en coordonnant un service de transport quotidien vers des hôpitaux d'Ottawa, de Kingston et de Montréal. Elle a également aidé à organiser des campagnes de financement annuelles telles que les Journées de la jonquille et Curl for Cancer et a fait du porte-à-porte pour solliciter des fonds pour le traitement du cancer. Cette femme active et pleine de compassion a également offert le gîte à des étudiants en quête d'hébergement temporaire ainsi qu'à des amis et des parents souhaitant vivre leurs derniers moments dans la quiétude et la sérénité.

Jean-Pierre Lapointe, Montréal (Québec)

Prix du Gouverneur général pour l'entraide

Jean-Pierre Lapointe s'est entièrement dévoué à la cause des personnes stomisées du Canada et de pays défavorisés. Président de l'Association d'iléostomie et de colostomie de Montréal et d'autres organismes relatifs à la stomisation, il a consacré 26 ans à améliorer l'aide et les services offerts aux stomisés. Il organise et dirige de nombreux congrès et colloques nationaux, informe les futurs infirmiers et médecins des besoins des stomisés et enseigne aux personnes stomisées à vivre normalement à la suite de l'opération. Humanitaire sans bornes, il recueille aussi des produits spécialisés et les expédie dans les pays en développement dans le cadre du projet SHARE.

Richard M. Lemire, Ile-Bizard (Québec)

Prix du Gouverneur général pour l'entraide

Malgré la sclérose en plaques dont il est affecté depuis près de 20 ans, Richard Lemire appuie avec ferveur et de manière très active la Société canadienne de la sclérose en plaques. Solliciteur de fonds hors pair, il a organisé en 1994 la première édition de la Classique Air Canada, un tournoi de golf annuel au profit de la Société. Depuis, il a recueilli près de 2 millions de dollars qui ont aidé à financer la recherche sur la sclérose en plaques et les services de soutien pour les personnes qui en sont atteintes. Il participe également à diverses activités-bénéfice tel que Vélotour SP Rona et organise des marathons de lecture dans les écoles, sensibilisant ainsi les jeunes aux défis que doivent relever les personnes vivant avec une maladie dégénérative. D'une détermination et d'une persévérance exemplaires, M. Lemire est une inspiration pour tous.

Carol Ann Namur, Saint-Joseph-du-Lac (Québec)

Prix du Gouverneur général pour l'entraide

Afin de remédier au manque de programmes de mesures d'urgences dans les municipalités du Québec, Carol Ann Namur et son conjoint maintenant décédé fondaient, en 1975, le Groupe bénévole Sauvetage Canada Rescue (SCR). Depuis lors, elle dirige et voit à la formation de quelque 450 personnes qui assistent les autorités compétentes en situation d'urgence et dont la mission est de sauver des vies par l'éducation, la prévention et le sauvetage. Grâce au réseau d'intervention qu'elle a constitué avec d'autres organismes dans plusieurs provinces, des équipes sont aujourd'hui disponibles jour et nuit pour aider à retrouver des personnes égarées ou manquantes, pour procurer des renforts en cas de sinistres ou pour assurer les services de secourisme dans le cadre d'activités communautaires.

Taleeb Farouk Noormohamed, Vancouver (Colombie-Britannique)

Prix du Gouverneur général pour l'entraide

Travailleur acharné et leader né, où qu'il aille, Taleeb Noormohamed s'est toujours soucié des jeunes. Il a complètement modifié un programme de mentorat offert par Covenant House, à Vancouver, un organisme venant en aide aux jeunes fugueurs sans-abri et autres jeunes à risque, et a coordonné chaque étape de sa mise en oeuvre. Il a assisté le Leukemia Research Fund of Canada en siégeant au sein du conseil d'administration, mettant à profit ses compétences en communication et en marketing pour solidifier et promouvoir cette organisation philanthropique. Il a également joué un rôle vital dans la création du programme Racing Towards a Cure visant à sensibiliser le public à la recherche sur la leucémie et s'efforce constamment de trouver de nouvelles façons ingénieuses d'améliorer le monde.

Soeur Rolande Robidoux, Maniwaki (Québec)

Prix du Gouverneur général pour l'entraide

Reconnue pour sa grande bonté, Soeur Rolande Robidoux fait du bénévolat depuis un demi-siècle dans l'Outaouais et, plus récemment, dans la région de Maniwaki. De 1976 à 2000, elle a géré un centre de distribution de vêtements usagés et une banque alimentaire pour les membres les moins fortunés de sa communauté. De plus, soeur Robidoux s'est à plusieurs occasions portée au secours d'immigrants exploités ou en difficulté, facilitant leur parrainage et les aidant à s'établir dans leur nouveau pays. Elle a également préparé des centaines de paniers de Noël pour les familles défavorisées et travaille actuellement au Centre de dépannage Christ-Roi à Maniwaki, lequel fournit de la nourriture aux personnes dans le besoin.

Bill Robinson, Kanata (Ontario)

Prix du Gouverneur général pour l'entraide

Bill Robinson a fait preuve d'un profond dévouement envers la jeunesse par son leadership et son travail au sein de Bénévoles Ottawa. Après s'être joint au conseil d'administration de cet organisme en 1997, il y a occupé divers postes et siégé à plusieurs comités chargés de programmes d'aide aux jeunes. Par sa collaboration au projet Rotary Bel Air, il a aidé a rénover un immeuble d'appartements en déclin et à en faire une résidence florissante et sécuritaire dotée d'un nouveau terrain de jeu, d'un service d'aide aux devoirs et d'une salle de classe. Actif depuis maintenant 10 ans au sein du Club Interact de l'école secondaire Bell High School, il fait office de mentor auprès de nombreux élèves tout en leur transmettant des compétences très utiles en informatique. Leader et rotarien dévoué, M. Robinson incite les jeunes à s'engager dans la communauté et continue à les aider à atteindre leur plein potentiel.

Hélène Wallingford Panalaks, Gatineau (Québec)

Prix du Gouverneur général pour l'entraide

Courageuse et d'une grande bonté, Hélène Wallingford Panalaks s'est consacrée à aider les personnes en détresse. En plus d'avoir organisé des activités de financement au profit des femmes victimes de violence et des jeunes mères célibataires dans le besoin, elle a aidé des nouveaux immigrants et des réfugiés à s'établir au Canada. Elle a aussi lancé plusieurs projets de soins de santé communautaires. En 1983, cette ancienne infirmière a fondé l'Association des femmes bahá'ies de Gatineau pour favoriser l'égalité sociale et l'autonomie des femmes. Depuis plus de 30 ans, elle s'active à promouvoir la culture thaïlandaise au Canada et a travaillé bénévolement avec son mari au sein de collectivités pauvres en Thaïlande, au Cambodge et au Vietnam. Par son service communautaire au pays et à l'étranger, Mme Wallingford Panalaks continue de mettre en pratique sa devise personnelle : " La terre n'est qu'un seul pays."

Kathryn Windle, Renfrew (Ontario)

Prix du Gouverneur général pour l'entraide

Femme aux multiples talents, Kathryn Windle démontre son sens des responsabilités et du devoir en aidant les gens de sa collectivité et d'ailleurs dans le monde. Elle excelle à recueillir des fonds pour diverses organisations, dont le Club Lions de Renfrew, la Fondation du cancer, la Fondation du rein et la Fondation des maladies du coeur. Douée pour le chant, elle divertit des auditoires dans les résidences pour personnes âgées depuis plus de 30 ans. Elle prête aussi sa voix dans le cadre du téléthon local annuel au profit des personnes handicapées. Elle a gravé des CD pour réunir des fonds et pour sensibiliser la population tant à la pauvreté chez les enfants de la région de Renfrew et qu'aux conséquences du VIH/sida sur les enfants africains.

Renseignements

  • Bureau de presse de Rideau Hall
    Marie-Paule Thorn
    613-993-2569
    www.gg.ca