ConstruForce Canada

ConstruForce Canada

31 janv. 2018 09h00 HE

La hausse des départs à la retraite créera des occasions pour la main-d'oeuvre du secteur de la construction de l'Ile-du-Prince-Edouard

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwired - 31 jan. 2018) - Selon les dernières prévisions sur le marché du travail publiées par ConstruForce Canada aujourd'hui, le vieillissement rapide de la main-d'œuvre, les taux d'immigration accrus et une hausse dans la construction d'immeubles institutionnels et commerciaux devraient favoriser la croissance de l'emploi du secteur de la construction de l'Île-du-Prince-Édouard au cours de la prochaine décennie.

« Il faudra trouver jusqu'à 1 300 nouveaux travailleurs de la construction pour compenser les départs à la retraite au cours des dix prochaines années, a déclaré Bill Ferreira, directeur général de ConstruForce Canada. À mesure que le bassin de jeunes travailleurs rétrécira, les nouveaux Canadiens, les travailleurs d'autres secteurs et les groupes sous-représentés, notamment les Autochtones et les femmes, devront jouer un rôle de plus en plus important dans la constitution de la main-d'œuvre de la construction de la province. »

Selon le rapport Regard prospectif - Construction et maintenance 2018-2027 de ConstruForce Canada, l'élan suscité par une année record pour les mises en chantier en 2017 se maintiendra cette année avant que la construction dans le secteur résidentiel diminue. La rénovation résidentielle et les travaux d'entretien devraient également continuer de croître de façon constante, tout comme l'activité dans la construction d'immeubles commerciaux et institutionnels, ce qui devrait faire augmenter l'emploi connexe de 34 % au cours de la décennie. L'activité de construction en génie civil devrait ralentir cette année en raison de l'achèvement du projet de Maritime Electric, avant d'augmenter de nouveau plus tard dans la période de prévision. En 2027, l'emploi total en construction devrait être environ 4 % plus élevé que les niveaux actuels.

En outre, le rapport de ConstruForce Canada fait état de ce qui suit :

  • Jusqu'à 22 % de la main-d'œuvre de la construction devrait prendre sa retraite au cours de la prochaine décennie.
  • L'emploi dans le secteur non résidentiel devrait avoir augmenté de 17 % à la fin de la décennie et comptera 400 emplois de plus.
  • L'emploi dans le secteur résidentiel diminuera, puis il augmentera après 2023. À la fin de la période de prévision, on comptera 200 travailleurs de moins.

« Au cours de la prochaine décennie, le principal moteur de l'emploi ne sera plus la construction de nouvelles habitations, mais la construction non résidentielle. La plupart des gains d'emplois sont prévus cette année; la mobilité des travailleurs entre les secteurs et les provinces sera donc essentielle afin de satisfaire les besoins en main-d'œuvre. »

ConstruForce Canada est une organisation nationale menée par l'industrie et représentant tous les secteurs de l'industrie canadienne de la construction. Il a pour mandat de fournir en temps opportun de l'information exacte et des analyses sur le marché du travail et d'offrir des programmes et des initiatives pour faire en sorte que la main-d'œuvre canadienne de la construction et de la maintenance puisse répondre à la demande, renforcer sa capacité et acquérir les compétences requises. Visitez le www.previsionsconstruction.ca.

Financé par le Programme d'appui aux initiatives sectorielles du gouvernement du Canada.

Renseignements