Jeune Chambre de Commerce de Montréal

Jeune Chambre de Commerce de Montréal

02 févr. 2005 23h59 HE

La JCCM réitère ses attentes et sa volonté de voir naître une politique ayant un impact réel en matière de conciliation travail-famille

MONTREAL, le 2 fév. - La Jeune Chambre de commerce de
Montréal (JCCM) rend aujourd'hui public un nouveau mémoire proposant des
mesures qui visent à mieux concilier vies professionnelle et familiale.

"La Jeune Chambre de commerce de Montréal considère qu'il est de son
devoir de contribuer au débat, particulièrement au moment où notre
gouvernement entend prendre des décisions pouvant affecter considérablement
ses membres. Il est impératif de chercher à répondre aux attentes de la relève
et il est de la responsabilité de tous les intervenants de chercher à
atteindre le point d'équilibre", rappelle Patrice Borreman, président de la
JCCM.

Les principes directeurs du mémoire de la JCCM sont les suivants :
responsabilisation des principales parties concernées, à savoir les instances
gouvernementales, les entreprises et les individus; mise en place par le
gouvernement d'un cadre juridique mettant de l'avant des mesures concrètes qui
tiendraient compte de la réalité propre aux différents types d'entreprises
(petites et grandes) et aux statuts des travailleurs (tels les travailleurs
autonomes); perception de ces mesures comme des atouts positionnant les
entreprises du Québec de façon avantageuse.

"Le présent défi est de mettre en place des mesures servant
avantageusement nos entreprises et rencontrant les objectifs de conciliation
travail-famille, favorisant ainsi à la fois l'épanouissement personnel des
individus et la compétitivité des entreprises du Québec", rappelle Patrice
Borreman.

Dans ce nouveau mémoire transmis au Ministre de l'Emploi et de la
Solidarité Sociale, M. Claude Béchard, au cours de la dernière semaine, la
JCCM fait en outre un certain nombre de propositions visant à une meilleure
conciliation de la carrière professionnelle et de la vie familiale. Elles
s'articulent autour de quatre points principaux :

- Favoriser une meilleure gestion du temps de travail. Face à l'abandon
du traditionnel "9 à 5", la JCCM préconise l'accès à une réduction et
à un aménagement du temps de travail. En plus de favoriser les
méthodes déjà connues telles le télétravail et les banques d'heures,
la JCCM suggère que le gouvernement du Québec permette aux parents
d'enfants de 1 à 12 ans de diminuer, à leurs frais, leur charge de
travail jusqu'à concurrence de 20 %.

- Soutenir les familles au quotidien. L'information concernant les
mesures disponibles devrait être centralisée afin de favoriser la
diffusion et la promotion des incitatifs existants. Les services de
garde doivent aussi être repensés afin de mieux répondre à la demande
des parents, tant dans la quantité (la demande dépassant actuellement
l'offre) que dans la qualité (emplacement, flexibilité dans les
horaires, mises sur pied de garderie en milieu de travail etc.).

- Inciter les entreprises à participer. Les études récentes prouvent
que les mesures visant à favoriser la conciliation travail-famille
ont des impacts économiques positifs sur les entreprises. Le
gouvernement devrait donc jouer un rôle actif dans la mise en place
et la promotion de ces mesures et de leurs impacts positifs auprès
des entreprises.

- Soutenir les travailleurs "atypiques", tels les travailleurs
autonomes et entrepreneurs. La JCCM rappelle qu'il est impératif de
penser à ces derniers en créant, par exemple, un régime d'épargne
famille, similaire au régime d'épargne retraite, assurant ainsi à ces
derniers une meilleure capacité d'adaptation au niveau financier.

A propos de la Jeune Chambre de commerce de Montréal

La JCCM est un regroupement de jeunes cadres, professionnels,
entrepreneurs et travailleurs autonomes âgés de moins de 40 ans. Fondée en
1931, elle regroupe aujourd'hui près de 1 500 membres, dont la moyenne d'âge
est de 33 ans, ce qui en fait la plus importante jeune chambre de commerce en
Amérique du Nord. La JCCM représente un lieu d'échange incontournable pour
celles et ceux qui souhaitent s'investir et prendre part activement aux débats
qui ont un impact sur l'avenir de la société.

Renseignements