Jeune Chambre de Commerce de Montréal

Jeune Chambre de Commerce de Montréal

28 févr. 2007 08h00 HE

La Jeune Chambre de commerce de Montréal dépose son mémoire sur les changements climatiques

MONTREAL, QUEBEC--(CCNMatthews - 28 fév. 2007) - Dans le cadre d'un dîner-causerie regroupant des gens d'affaires de la Grande région montréalaise et auquel participaient, à titre de conférenciers, M. Claude Béchard, ministre du Développement durable, de l'Environnement et des Parcs, M. Jean Simon, président d'Alcan Métal primaire, Amérique du Nord, et M. Steven Guilbeault, directeur général de Greenpeace Québec, la Jeune Chambre de commerce de Montréal (JCCM) a présenté hier son mémoire intitulé "Pour une métropole mieux adaptée au défi climatique". Ce mémoire souligne l'importance pour le Québec et pour la région de Montréal de répondre au défi posé par les changements climatiques.

La JCCM est d'avis que des investissements majeurs sont indispensables afin de mieux préserver l'environnement. Elle propose donc, dans son mémoire, une série d'actions visant la réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES) au Québec.

Elle présente un ensemble de recommandations regroupées sous deux axes : l'industrie et le transport, lesquels représentent les deux principaux secteurs responsables des émissions de GES au Québec. Les actions suggérées auront des impacts positifs à la fois sur l'environnement, la santé publique et l'accroissement de la productivité économique du Québec. "Ces actions nécessiteront la participation des différents paliers de gouvernements, des entreprises ainsi que des individus. L'enjeu des défis climatiques est plus qu'un sujet d'actualité, c'est une affaire de collectivité qui unit les générations et tous doivent y participer", a mentionné France-Eliane Nolet, la présidente de la JCCM.

Compte tenu de l'engagement du Canada, par sa ratification du protocole de Kyoto, à réduire de 6% ses émissions de GES pour la période 2008-2012, et ce par rapport au niveau de 1990, et des résultats décevants observés à ce jour, il est aujourd'hui primordial de mettre en place des mesures concrètes qui permettront d'atteindre les objectifs visés.

"La participation collective à la lutte aux émissions de GES permettra non seulement de maintenir un milieu de vie plus sain au Québec, mais elle stimulera également le développement d'une économie plus respectueuse de l'environnement, plus compétitive et plus performante en mettant de l'avant des façons de faire novatrices", a souligné Mme Nolet.

La JCCM souhaite, par le dépôt de ce mémoire, encourager la réflexion des différents acteurs de la société québécoise, en abordant de façon positive la question de la lutte aux changements climatiques et en identifiant des opportunités dans le but d'améliorer le bilan des GES du Québec et de Montréal, ainsi que celui de la compétitivité de leur économie. Ce nouveau mémoire de la JCCM est disponible sur le site Internet de cette dernière au www.jccm.org.

A propos de la Jeune Chambre de commerce de Montréal

La JCCM est un regroupement de jeunes cadres, professionnels, entrepreneurs et travailleurs autonomes âgés de 18 à 40 ans. Fondée en 1931, elle regroupe aujourd'hui près de 1 400 membres, dont la moyenne d'âge est de 32 ans. La JCCM représente, depuis 75 ans, un lieu d'échange incontournable pour celles et ceux qui souhaitent prendre une part active aux débats qui ont un impact sur l'avenir de la société.

Renseignements

  • Jeune Chambre de commerce de Montréal
    Marie-Eve Gagnon
    Chargée de communication
    (514) 845-4951, poste 24
    Courriel : megagnon@jccm.org