SOURCE: ConstruForce Canada

ConstruForce Canada logo

18 janv. 2016 09h30 HE

La main-d'œuvre de la construction au Manitoba atteindra un nouveau sommet record

WINNIPEG, MB--(Marketwired - 18 janvier 2016) - Selon les dernières prévisions sur le marché du travail publiées par ConstruForce Canada aujourd'hui, le secteur de la construction du Manitoba continuera sur sa lancée, puisque de nouveaux grands projets d'hydroélectricité, de lignes de transport d'électricité et de pipelines stimuleront l'emploi jusqu'à l'atteinte d'un nouveau sommet record en 2018.

" Le secteur local de la construction tire profit de la diversité de l'économie du Manitoba, a déclaré Rosemary Sparks, directrice générale de ConstruForce Canada. Il y aura de nombreuses occasions pour les travailleurs de métier qualifiés, tant en construction de lignes électriques et de nouvelles habitations qu'en rénovation. "

Le rapport Regard prospectif - Construction et maintenance 2016-2025 de ConstruForce Canada indique que les grands projets stimuleront l'emploi au cours des deux prochaines années, repoussant les limites d'une période d'expansion de dix ans dans le secteur de la construction au Manitoba, jusqu'à l'atteinte d'un nouveau sommet en 2018. Une augmentation graduelle de la construction d'immeubles commerciaux et industriels et les besoins croissants en matière de travaux d'entretien créeront également de nouveaux emplois presque chaque année pendant la période de prévision. Jusqu'à 2 600 nouveaux emplois seront ajoutés au cours des dix prochaines années, ce qui maintiendra la croissance modérée de l'emploi dans le secteur de la construction non résidentielle.

En outre, le rapport de ConstruForce Canada fait état de ce qui suit :

  • D'ici 2018, une croissance modeste dans la construction de nouvelles habitations entraînera la création de quelque 1 500 nouveaux emplois, avant de ralentir en 2020. La rénovation résidentielle et les travaux d'entretien ajouteront 900 emplois pendant la période de prévision.
  • Les variations cycliques de l'emploi en construction pourraient nécessiter le recrutement de travailleurs qui sont prêts à quitter d'autres provinces, secteurs ou industries.
  • Il faudra trouver jusqu'à 8 200 travailleurs qualifiés afin de remplacer les travailleurs de la génération du baby-boom qui prendront leur retraite au cours des dix prochaines années.

" Étant donné que plus de 20 % de la main-d'œuvre en construction prendra sa retraite pendant la prochaine décennie, les employeurs ne peuvent pas se permettre de relâcher leurs efforts en matière de recrutement, a ajouté Mme Sparks. La priorité du secteur sera d'embaucher davantage de jeunes. "

ConstruForce Canada est une organisation nationale menée par l'industrie et représentant tous les secteurs de l'industrie canadienne de la construction. Il a pour mandat de fournir en temps opportun de l'information exacte et des analyses sur le marché du travail et d'offrir des programmes et des initiatives pour faire en sorte que la main-d'œuvre canadienne de la construction et de la maintenance puisse répondre à la demande, renforcer sa capacité et acquérir les compétences requises. Visitez le www.previsionsconstruction.ca

Financé par le gouvernement du Canada par le biais du Programme d'appui aux initiatives sectorielles

Image disponible: http://www.marketwire.com/library/MwGo/2016/1/14/11G078905/Images/Fre_print_blank_high_res-8ab077e1bd6382a78c6050f48ad6b0e1.jpg

Renseignements

  • Renseignements :
    Rosemary Sparks
    Directrice générale de ConstruForce Canada
    905 852-9186
    sparks@construforce.ca