La Mancha Resources Inc.
TSX : LMA

La Mancha Resources Inc.

07 sept. 2010 08h46 HE

La Mancha annonce une évaluation économique préliminaire positive de son projet de VMS à sa mine Hassaï

PARIS, FRANCE--(Marketwire - 7 sept. 2010) - La Mancha Resources Inc. (TSX:LMA) -

Tous les montants sont exprimés en dollars américains et sont pour 100 % du projet, sauf mention contraire.

FAITS SAILLANTS :

  • VPN totale de 238,7 millions $

  • Solides indicateurs économiques justifiant le démarrage immédiat des travaux de faisabilité pour la phase de CIL du projet;

  • Début d'un programme d'exploration de 18 millions $ totalisant 100 000 mètres au cours des 12 prochains mois;

  • Rencontre et téléconférence avec les investisseurs afin de discuter plus en profondeur des résultats le 7 septembre 2010 à 15 h 30, heure de Toronto.

La Mancha Resources Inc. (TSX:LMA) (ci-après «La Mancha» ou «la Compagnie») a le plaisir d'annoncer qu'elle a reçu une évaluation économique préliminaire (ci-après «EEP») pour chacune des deux phases de son projet des sulfures volcanogènes massifs (ci-après «VMS») positive à sa mine Hassaï détenue à 40 %, située dans le nord-est du Soudan. La Phase 1 du projet vise à maximiser la ressource aurifère se trouvant dans la propriété par la mise à niveau de l'actuelle usine de lixiviation en tas vers la technologie du charbon en lixiviation (ci-après «CIL»). La Phase 2 du projet concerne l'important potentiel de cuivre/or des lentilles de VMS identifiées à la propriété.

Les faits saillants de l'étude comprennent :

Tableau 1: Faits saillants de l'étude

  Phase 1 : CIL Phase 2 : VMS Ensemble
Principales hypothèses      
  Prix de l'or 950 $US/oz 950 $US/oz  
  Prix du cuivre -- 2,19 $US/lb  
  Redevances (%) Or 7 % 5 %  
        Cuivre -- 3,5 %  
  Taux d'imposition de la Compagnie 10 % 10 %  
Inventaire minier      
  Tonnage (Mt) 15,8 29,4 45,2
  Teneurs Or, g Au/t 2,01 1,11 1,43
    Cuivre, % -- 1,22 1,22
Production :      
  Mise en service 2013 2015 --
  Cadence d'usinage annuelle (Mt/a) 3 5 --
  Or récupéré (en milliers d'onces) 811 378 1 189
  Cuivre récupéré (en milliers de tonnes) -- 323 323
  Récupération métallurgique Or 79 % 36 % --
      Cuivre -- 90 % --
  Production annuelle* Or (oz) 155 880 59 355 --
    Cuivre (t) -- 51 516  
  Durée utile (en années) 6 10 6+
Données financières:      
  Coûts initiaux en capitaux 185,6 M $ 319,4 M $ 505,0 M $
  Capital de maintien total 4,9 M $ 35,9 M 40,8 M $
  Coûts décaissés moyens 482/oz Au 1,24/lb Cu*** -
  Taux de rendement interne 30 % 11 % 17 %
  VAN actualisée à 0 % 195,8 M $ 230,9 M $ 447,1 M $
  VAN actualisée à 5 % 149,8 M $ 122,7 M $ 238,7 M $
  Délai de récupération** (en années) 1,9 3,9 varie

 * CIL : Exclut la faible production prévue pour la dernière année de l'exploitation; VMS : Taux pour les 5 premières années d'exploitation (alors que le projet fonctionne à la cadence prévue à la conception).

 ** Calculé à partir du démarrage de la production.

*** Incluant le crédit pour le cuivre.

Dominique Delorme, président et chef de la direction de La Mancha, a noté : «Le fait que notre projet des VMS présente un taux de rendement interne (« TRI ») dépassant déjà les 17 % à une étape aussi précoce est une très bonne indication de l'importance qu'il pourrait avoir pour La Mancha au cours des prochaines années. L'influence très positive sur le modèle financier de la Phase 2 d'une éventuelle augmentation de la ressource couplée au très faible risque d'exploration associé à une telle hausse représente l'assurance dont nous avions besoin pour mener le processus à l'étape suivante. En conséquence, nous avons déjà entrepris la Phase 1 des travaux de faisabilité du projet, dans l'expectative de la prise d'une décision d'investissement dans cette première phase au cours de la première moitié de 2011. Concurremment aux travaux de faisabilité, nous poursuivrons nos discussions avec nos partenaires soudanais au projet relativement aux possibilités de financement. Une issue positive de ces sujets importants pourrait permettre la mise en production de la Phase 1 en début de 2013. En ce qui concerne la Phase 2, nous poursuivons l'exploration avec un programme intensif de 100 000 mètres de forage d'une valeur de 18 millions $ au cours des 12 prochains mois.»

Toutes les principales hypothèses opérationnelles des Phases 1 et 2 du projet, y compris l'estimation des ressources minérales, la revue géotechnique et environnementale, la conception de la mine, les estimations de l'inventaire minier et des coûts d'extraction, les essais métallurgiques, la conception du procédé de traitement, l'estimation de la production de métal et l'estimation des coûts, ont été préparées par des firmes d'ingénierie indépendantes retenues pour leur expertise technique spécifique, dont Sedgman Ltd (Sedgman) et CSA Global Pty Ltd (CSA) pour la Phase 1 du projet (CIL), et AMEC Minproc Ltd (AMEC) et SGS Lakefield (SGS) pour la Phase 2 du projet (VMS). Les principaux consultants participant aux études et leurs secteurs de responsabilité respectifs sont décrits plus bas dans la rubrique « Personnes compétentes et vérification des données ».

CONCLUSION DE L'ÉTUDE D'ÉVALUATION PRÉLIMINAIRE

Les tableaux 2 et 3 qui suivent montrent que la ressource d'Hassaï se compose de quatre types différents de minerai : minerai aurifère conventionnel, minerai aurifère acide, résidus de lixiviation en tas et minerai de VMS. L'incapacité de l'installation de lixiviation en tas présentement en opération à traiter efficacement chacun de ces types de minerai explique le fait qu'au 31 décembre 2009, seulement 410 000 onces d'or des ressources de la mine Hassaï étaient qualifiées en tant que réserves, parmi des ressources mesurées et indiquées de 1,43 million d'onces et des ressources inférées de 2,5 millions d'onces d'or et de 576 000 tonnes de cuivre (voir le tableau 2 plus bas).

Le mandat de l'EEP consistait à trouver des solutions de rechange à l'usine existante afin de maximiser la valeur des différents types de minerai qui se sont ajoutés aux ressources depuis 2008.

Tableau 2 : Ressources de la propriété Hassaï

Au 31 décembre 2009 (Les ressources incluentles réserves) Type de matériel Tonnes Au g/t Onces Cu (%) Cu (tonnes)
Réserves prouvées   - - - - -
Réserves probables   2 557 000 4,99 410 400 - -
Total partiel   2 557 000 4,99 410 400 - -
Ressources mesurées   3 832 000 1,88 231 000 - -
Ressources indiquées Minerai d'or (oxydes, quartz et résidus) 9 160 000 3,79 1 117 000 - -
Ressources indiquées Minerai cuivre-or (VMS) 2 900 000 0,93 86 700 1,27 36 800
Total, ressources M et I   15 890 000 2,81 1 434 000 - 36 800
Ressources inférées Minerai d'or (oxydes, quartz et résidus) 4 464 000 3,03 434 000   -
Ressources inférées Minerai cuivre-or (VMS) 48 480 000 1,33 2 078 000 1,19 576 000
Total, ressources inférées   52 944 000 1,48 2 512 000   576 000

Tableau 3 : Inventaire minier de l'EEP

  Tonnes g Au/t Onces Cu (%) Cu (tonnes)
Minerai conventionnel* 3 084 789 2,90 287 386    
Résidus de lixiviation en tas 12 248 249 1,62 636 830    
Minerai acide 538 452 6,00 103 926    
VMS 29 362 202 1,11 1 049 685 1,22 357 351
Total 45 233 691 1,43 2 077 826   357 351

* Le minerai conventionnel est composé de roche de silice-barite (« SBR ») et de minerai de quartz

Tel que montré dans le tableau 2 plus haut, l'EEP confirme que la mise à niveau de l'actuelle usine à la technologie CIL (Phase 1) permettrait un fort taux de conversion de la ressource contenue dans les 9,7 millions de tonnes de résidus de lixiviation en tas accumulés au site depuis le début de l'exploitation (jusqu'à la fin de 2009). Il permettrait aussi la récupération d'une plus grande portion de la ressource restante de minerai aurifère conventionnel au site. L'EEP permet aussi de déterminer qu'une importante portion de l'imposante ressource de VMS découverte en 2008-2009 pourrait être exploitée de façon rentable, ce qui souligne le potentiel considérable d'une nouvelle exploitation de cuivre/or pouvant s'établir grâce à une nouvelle usine de flottation.

PHASE 1 : POTENTIEL DE TRAITEMENT CIL

Tel que montré au tableau 14 de l'annexe, la Phase 1 du projet s'appuie sur la mise à niveau de l'actuelle installation de lixiviation en tas en une usine de CIL de trois millions de tonnes par année qui traiterait le restant de la présente réserve à laquelle s'ajouterait la plupart des quelque 12,2 millions de tonnes de résidus de lixiviation en tas qu'on estime accumulées au début des opérations de CIL, ainsi que la portion de minerai acide empilé au site. L'EEP présume qu'au total 15,9 millions de tonnes de minerai d'une teneur moyenne de 2,0 g Au/t seraient traitées dans ce nouveau circuit mis à niveau au cours d'une période de six années. Le taux de récupération attendu des réserves actuelles et des empilements de minerai acide a été établi à 93 % sur la base d'essais métallurgiques simulant les conditions de traitement CIL d'échantillons provenant du million de tonnes de minerai conventionnel empilé, alors que le taux de récupération des résidus de lixiviation en tas a été établi à 70 % sur la base d'essais métallurgiques simulant les conditions de traitement CIL d'échantillons provenant des résidus de lixiviation en tas qui ont été forés en 2008-2009

Le tableau 4 ci-dessous montre la production aurifère attendue du circuit CIL pour la durée de vie utile de la Phase 1 avec le coût décaissé par once correspondant. Il est bon de noter que puisque le minerai alimentant principalement cette première phase (les résidus de lixiviation en tas) a déjà été extrait et traité une première fois, la structure des coûts demeure très basse.

Tableau 4 : Calendrier de production – Phase 1

  2013 2014 2015 2016 2017 2018 Total / Moyenne
Tonnage usiné 3 000 000 3 000 000 3 000 000 3 000 000 3 000 000 871 489 15 871 489
Teneur en or (g/t) 2,61 2,09 1,96 1,92 1,62 1,62 2,01
Récupération (%) 83 % 82 % 80 % 78 % 70 % 70 % 79 %
Production d'or (oz) 209 801 165 133 150 687 144 230 109 566 31 828 811 245
Coût décaissé 442 508 495 449 526 542 482

En termes de coûts en capitaux du développement, un budget total de 185,6 millions $ est envisagé. Ceci comprend 3,2 millions $ pour de l'équipement minier. Sedgman évalue à 182,4 millions $ le coût de la mise à niveau de l'usine et des infrastructures. Les principaux postes en capitaux sont présentés dans le tableau 5 qui suit :

Tableau 5 : Estimation des coûts en capitaux – Phase 1

  000 $ US
Usine 74 299
Aqueduc depuis le Nil 39 641
Ligne de transmission d'énergie 25 364
Autres coûts directs 14 348
Coûts indirects 28 765
Équipement minier 3 200
TOTAL 185 617

Tel que montré ci haut, un des principaux investissements en capitaux lors de cette première phase réglera les besoins en eau. Puisque la mine est située au milieu du désert de la Mer Rouge, à 140 km du Nil, les ressources en eau proches sont limitées. Une gestion serrée des sources d'eau souterraine se trouvant aux alentours de la mine a permis de combler les besoins en eau de l'actuelle installation de lixiviation en tas, mais elles seraient insuffisantes pour une usine mise au niveau de CIL, sans mentionner l'usine de flottation requise pour la Phase 2 du projet. L'aqueduc projeté pompera 7,7 millions de mètres cubes d'eau par année afin de fournir suffisamment d'eau pour l'usine CIL de la Phase 1 et l'usine de flottation des VMS de la Phase 2. L'aqueduc a été conçu pour assurer assez d'eau pour permettre la prolongation de la vie utile de l'usine CIL de 3 millions de tonnes par année (Mt/a) et alimenter l'usine de flottation de 5 Mt/a. La construction d'un aqueduc final unique (plutôt que deux plus petits dans le temps) est prévue au début de la Phase 1 afin de réduire l'ensemble des besoins en capitaux.

Un autre élément habituel des infrastructures (et important en termes de capitaux) est la ligne de transmission d'énergie depuis le réseau national. La capacité actuelle de génération d'énergie au site est insuffisante pour la Phase 1. La construction de la ligne d'énergie finale suffisante pour les deux phases est prévue à la Phase 1 (une approche similaire à celle de l'aqueduc).

PHASE 2 : POTENTIEL DES VMS

Le camp miner d'Hassaï a été en exploitation depuis 1992; au cours des ans, plus d'une douzaine de fosses à ciel ouvert ont été excavées pour extraire le minerai oxydé à haute teneur. La plus grande partie du minerai extrait à ce jour provient de la portion supérieure enrichie d'un bien plus vaste système minéralisé. Les dépôts de sulfures volcanogènes massifs (VMS) plus en profondeur, qui sont la source primaire de l'or, sont visibles au fond d'au moins six des fosses.

La Mancha a entrepris de forer deux des cibles de VMS les plus prometteuses en fin de 2007 dans le but de confirmer et quantifier leur potentiel. En septembre 2009, une estimation de la ressource conforme à la NC 43-101 a été publiée pour la première cible au fond de la fosse Hassaï South suivie, en novembre, d'une seconde estimation pour la cible au fond de la fosse Hadal Awatib. La Phase 2 de l'EEP a été préparée par AMEC Minproc et SGS; elle se concentre sur la rentabilité économique de ce potentiel de VMS.

On croit que des améliorations dans l'estimation et la modélisation du dépôt souterrain Hassaï South et du dépôt à ciel ouvert Hadal Awatib aideraient à une définition spatiale plus juste de la minéralisation et de la dilution liée à l'extraction, ce qui en retour pourrait avoir pour effet d'accroître les teneurs prévues. On doit cependant noter qu'il y aurait probablement une baisse dans les tonnes de l'ensemble de l'inventaire minier, puisque la quantité de métal contenu ne serait pas affectée.

Les figures 1 et 2 à la fin de ce communiqué de presse montrent le plan minier utilisé par AMEC Minproc pour chacun des deux dépôts de VMS à la lumière de leurs estimations des ressources respectives. Le dépôt Hassaï devrait être miné à l'aide de méthodes souterraines jusqu'à une profondeur de 320 mètres sous le plancher actuel de la fosse, alors que le dépôt bien plus grand Hadal Awatib serait miné uniquement en fosse a ciel ouvert. Le tableau 6 qui suit montre les paramètres miniers qui en découlent :

Tableau 6 : Faits saillants opérationnels – Phase 2

  Total
Stériles extraits, 000 t 79 536
Minerai total extrait, 000 t 29 362
  Sous terre, 000 t 12 469
  Fosse à ciel ouvert, 000 t 16 894
Minerai usiné, 000 t 29 362
Concentré produit, 000 t 1 281
Métal dans le concentré  
  Or, onces 377 896
  Cuivre, 000 t 322
Coûts d'exploitation  
  Extraction souterraine ($/t de minerai) 26,17
  Extraction à ciel ouvert ($/t déplacée) 2,47
  Usinage ($/t) 9,96

En ce qui concerne le traitement, AMEC Minproc a utilisé les résultats des essais métallurgiques menés par SGS pour évaluer les caractéristiques du circuit de flottation à utiliser pour produire le concentré de cuivre et d'or. Leur étude indique que les résultats sont optimisés par un concentrateur d'une cadence de 5 millions de tonnes par année, ce qui épuiserait l'inventaire minier en 10 ans.

Les taux de récupération utilisés dans l'EEP diffèrent quelque peu de ceux dans le rapport de SGS. Les résultats des tests ont été adaptés aux teneurs des ressources et appliqués dans le modèle du bilan de masse du concentrateur employé pour l'EEP. Sur la base de l'actuelle compréhension de la variabilité du matériel, trois types de minerai devraient alimenter le concentrateur : le minerai supergène d'Hassaï South, le minerai primaire d'Hassaï South et le minerai d'Hadal Awatib. Aucun test n'a été mené sur celui d'Hadal Awatib, mais la minéralogie devrait être similaire. Les résultats des tests ont été extrapolés pour ces trois types de matériel, puis remodélisés pour générer les teneurs du concentré et les récupérations métalliques montrées plus bas. Les différences de teneurs des matériels et les résultats de flottation en lots ont été pris en compte par AMEC Minproc lors de l'établissement des hypothèses. Le tableau 7 montre le profil de production généré par la Phase 2 du projet :

Tableau 7 : Production attendue – Phase 2

  Unités Valeur
Démarrage de production au concentrateur   2015
     
Teneur en or moyenne (usinée) g/t 1,11
Teneur en cuivre moyenne (usinée) % 1,22
     
Récupération de l'or dans le concentré (moyenne) % 36 %
Récupération du cuivre dans le concentré (moyenne) % 90 %
     
Production d'or â partir des VMS (2015 – 2025) oz 377 896
Production de cuivre â partir des VMS (2015 – 2025) tonnes 322 000

L'investissement initial en capitaux pour la Phase 2 s'élève à 319,4 millions $, auquel s'ajoute une provision pour imprévus de 22,8 millions $. La principale allocation de capitaux est pour la construction de l'usine de flottation (117 millions $) et le développement minier. Le tableau 8 qui suit fournit plus de détails sur les dépenses en capitaux :

Tableau 8 : Dépenses en capitaux – Phase 2

  000 $ US
Développement de la mine 142 157
Usine de traitement 78 194
Infrastructures de l'usine 38 834
Infrastructures du secteur 12 900
Infrastructures régionales et autres 11 917
Coûts indirects 38 386
Provision pour imprévus 22 790
Amélioration du camp et carothèque 3 000
Total partiel 348 178
Capitaux de maintien 35 930
Total 384 108

PARAMÈTRES ÉCONOMIQUES DU PROJET

En utilisant toutes les hypothèses opérationnelles préparées par AMEC Minproc, Sedgman et CSA, La Mancha a construit le modèle financier du projet. Les résultats montrés se basent sur des hypothèses de prix conservatrices de 950 $ l'once d'or et de 2,19 $ la livre de cuivre. La valeur actualisée nette (VAN) et le taux de rendement interne (TRI) sont présentés dans un scénario après taxes et impôts. Le tableau 9 présente les faits saillants financiers du projet :

Tableau 9 : Faits saillants financiers

  Phase 1 : CIL Phase 2: VMS Ensemble
Principales hypothèses      
    Prix de l'or 950 $US/oz 950 $US/oz 950 $US/oz
    Prix du cuivre   2,19 $US/lb 2,19 $US/lb
    Redevance Or 7 % 5 % 5 – 7 %
      Cuivre   3,5 % 3,5 %
    Taux d'imposition de la Compagnie 10 % 10 % 10 %
Données financières:      
  Revenus 770,7 M $ 1 848,7 M $ 2 619,4 M $
  Bénéfice d'exploitation 197,0 M $ 299,8 M $ 516,8 M $
  Bénéfice net 177,3 M $ 266,8 M $ 462,6 M $
  Flux de trésorerie générés par les activités d'exploitation 386,4 M $ 612,0 M $ 1 016,8 M $
  Flux de trésorerie utilisés par les activités d'investissement 190,5 M $ 381,1 M $ 569,7 M $
  Flux de trésorerie libres 195,8 M $ 230,9 M $ 447,1 M $
Analyse de l'investissement      
  Coût initial en capitaux 185,6 M $ 319,4 M $ 505,0 M $
  Capital de maintien total 4,9 M $ 35,9 M $ 40,8 M $
  Taux de rendement interne 30 % 11 % 17 %
  Délai de récupération, années 1,9 3,9 --
    VAN actualisée à 0 % 195,8 M $ 230,9 M $ 447,1 M $
    VAN actualisée à 5 % 149,8 M $ 122,7 M $ 238,7 M $

* Calculé à partir du démarrage de la production.

Bien que des essais additionnels de lixiviation menés sur les résidus de flottation aient montré que la récupération aurifère peut être améliorée jusqu'à 92 % pour le composite supergène de la fosse Hassaï et jusqu'à 75 % pour le composite primaire de la fosse Hassaï, l'EEP a été bâtie sur des hypothèses plus conservatrices voulant que seul l'or récupéré du minerai de VMS serait l'or contenu dans le concentré. Plus d'analyses sont en cours afin de mesurer comment ces résultats métallurgiques pourraient être adaptés â une application industrielle. Ceci pourrait améliorer considérablement la valeur économique du projet.

La sensibilité de la VAN et du TRI du projet aux changements du prix de l'or et du cuivre a été testée et est présentée aux tableaux 10 et 11 qui suivent :

Tableau 10 : Analyse de sensibilité (VPN en 000 $, ensemble du projet)

  VAN Prix du cuivre
1,81 $/lb 2,18 $/lb 2,54 $/lb 2,91 $/lb 3,27 $/lb 3,63 $/lb
4 000 $/t 4 800 $/t 5 600 $/t 6 400 $/t 7 200 $/t 8 000 $/t
Prix de l'or 750$ US -79 652 76 405 229 253 381 652 533 909 686 165
850$ US 2 192 157 589 310 259 462 634 614 891 767 147
950$ US 83 866 238 666 391 158 543 509 695 766 848 022
1 150$ US 247 074 40 539 552 956 705 259 857 516 1 009 772
1 250$ US 328 347 48 439 633 856 786 134 938 391 1 090 648
1 350$ US 409 458 562 338 714 753 867 010 1 019 266 1 171 523

Tableau 11

  TRI Prix du cuivre
1,81 $/lb 2,18 $/lb 2,54 $/lb 2,91 $/lb 3,27 $/lb 3,63 $/lb
4,000 $/t 4,800 $/t 5,600 $/t 6,400 $/t 7,200 $/t 8,000 $/t
Prix de l'or 750$ US 0% 9 % 15 % 21 % 25 % 29 %
850$ US 5% 13 % 19 % 24 % 29 % 33 %
950$ US 10% 17 % 23 % 28 % 32 % 36 %
1 150$ US 20% 26 % 31 % 35 % 39 % 43 %
1 250$ US 24% 30 % 35 % 39 % 43 % 47 %
1 350$ US 29% 34 % 39 % 43 % 47 % 50 %
Selon les hypothèses de l'EEP
Selon les conditions actuelles du marché

MISE À JOUR CONCERNANT L'EXPLOITATION ACTUELLE

Comme le montre le tableau 16 à la fin de ce communiqué de presse, il y avait encore, au 31 décembre 2009, un total de 410 000 onces dans les réserves à Hassaï. Ces réserves proviennent principalement des deux derniers dépôts de minerai conventionnel identifiés à ce jour à la propriété. Puisque l'extraction et la capacité de traitement de la mine sont maintenant stabilisées à environ 700 000 à 800 000 tonnes par année, Hassaï a le potentiel de poursuivre ses opérations actuelles jusqu'à la fin de 2013. Le tableau 12 qui suit montre le profil opérationnel théorique de la mine si le potentiel de CIL et de VMS est exclu.

Tableau 12 : Faits saillants des opérations actuelles

  2010 2011 2012 2013 Total
Tonnage usiné, t 751 376 631 835 650 598 503 192 2 537 000
Teneur en or, g/t 4,2 5,0 3,7 8,0 5,0
Récupération, % 70 % 73 % 74 % 74 % 73 %
Production d'or, oz 71 728 73 079 57 871 96 452 299 130

Il est important de noter que la rapidité avec laquelle la première phase du projet de VMS peut être mise en œuvre a un impact important sur ce scénario, puisque toute l'alimentation en minerai prévue dans ce scénario serait immédiatement redirigée vers l'usine mise a niveau de CIL aussitôt qu'elle deviendrait opérationnelle. Il est aussi bon de mentionner que la mine a connu beaucoup de succès dans l'identification de nouvelles poches de minerai conventionnel au cours des années passées, remplaçant pratiquement ses réserves à mesure de leur extraction. De futurs succès de cette nature en exploration pourraient avoir aussi un effet positif sur ce scénario.

PROCHAINES ÉTAPES

La modélisation à l'interne montre que le taux de rendement interne (TRI) du projet répond très favorablement à la croissance future de la ressource. Ceci est encore plus le cas avec la Phase 2 du projet (VMS). Le fait que plusieurs autres structures de VMS ont été identifiées au fond de certaines des fosses exploitées dans le passé à la propriété Hassaï et le haut niveau de compréhension de la géologie de ces structures acquis au cours des 20 dernières années de l'exploitation minière fournissent une forte assurance qu'un potentiel substantiel de croissance de la ressource existe avec un risque géologique minime et, en conséquence, une amélioration importante de la valeur économique du projet.

Un programme d'exploration intensif de 18 millions $ a été conçu de façon à réaliser ce potentiel. Un total de 100 000 mètres de forage ont été prévus au cours d'une période de 12 mois débutant en octobre 2010; trois objectifs sont poursuivis : a) faire du forage de définition dans la ressources existantes de VMS afin de convertir les ressources inférées aux catégories mesurées et indiquées; b) accroître les ressources d'Hassaï en profondeur et celles de l'ensemble des fosses d'Hadal Awatib (Hadal Awatib West et les prolongements d'Hadal Awatib); et c) tester le potentiel des structures de VMS identifiées au fond d'une troisième cible, la fosse Hadayamet, à 30 km à l'est de la fosse Hassaï, où la première cible a été identifiée en 2008.

La fosse Hadayamet, qui a été en production au début des années 2000, a donné 2,4 millions de tonnes de minerai conventionnel d'une teneur moyenne de 6,6 g Au/t pour une production aurifère de 500 000 onces.

De plus, la solide performance de la Phase 1 du projet en elle-même permet à la Compagnie d'avancer vers la prochaine étape : le début des travaux de faisabilité. À la lumière du travail de Sedgman dans l'EEP, son mandat a été prolongé pour couvrir aussi l'étude de faisabilité de la Phase 1 qui devrait être achevée au cours du premier trimestre de 2011. Une décision d'investissement devrait alors être prise durant la première moitié de 2011, suivie d'une mise en chantier rapide du développement.

PERSONNES COMPÉTENTES ET VÉRIFICATION DES DONNÉES

L'EEP du projet Hassaï résumée ici sera incorporée dans un rapport d'évaluation préliminaire conforme à la NC 43-101 qui sera disponible sur les sites Internet de SEDAR et d'Antares Minerals dans les 45 jours de la date de ce communiqué de presse.

L'estimation des ressources minérales sur laquelle se base l'EEP (voir le communiqué de presse de La Mancha du 2 mars 2010) a été complétée par ou sous la direction de Rémi Bosc, un géologue et personne compétente indépendante selon la Norme canadienne 43-101.

Les procédures de sécurité des échantillons et du contrôle de la qualité de La Mancha pour la mine Hassaï sont décrites dans son communiqué de presse du 2 mars 2010.

De par sa nature, l'EEP est préliminaire et inclut l'utilisation des ressources inférées, lesquelles sont considérées trop spéculatives géologiquement pour que des considérations économiques leur soient appliquées ou qui leur permettraient d'être classées en tant que réserves minérales. Les ressources minérales n'ont pas démontré leur rentabilité économique et de futurs forages de définition et de futures études préliminaires, de préfaisabilité et de faisabilité détermineront quel pourcentage des ressources inférées pourra être placé dans la catégorie exploitable. Les ressources minérales qui ne sont pas des réserves minérales n'ont pas démontré de rentabilité économique. En conséquence, il ne peut y avoir de certitude que les résultats affichés dans l'EEP seront atteints. Les résultats réels peuvent différer, peut-être de façon importante. La Mancha n'a pas connaissance d'aucun problème environnemental, d'obtention de permis, légal, de titres de propriété, de fiscalité, sociopolitique, de mise en marché ou autre pouvant affecter de façon importante cette estimation des ressources minérales. Les projections, prévisions et estimations présentées dans l'étude préliminaire et dans l'EEP qui feront partie du rapport technique constituent des énoncés prospectifs et les lecteurs sont priés de ne pas placer une confiance indue dans de tels énoncés. D'autres mises en garde et informations concernant les énoncés prospectifs sont fournies à la fin de ce communiqué de presse.

Les «personnes compétentes» pour les besoins de la Norme canadienne 43-101 (Information sur les projets miniers) de cette EEP sont énumérées dans le tableau 13 :

Tableau 13 : Personnes compétentes

Phase 1 : CIL
Section Compagnie Personne compétente
Ressources minérales Arethuse Geology Rémi Bosc*
Ressources minérales des résidus de lixiviation additionnels (après l'état de fin d'année 2009) CSA Malcolm Titley^
Conception de la mine, coût d'extraction et inventaire minier CSA Clayton Reeves*
Essais métallurgiques, conception du procédé de l'usine, coûts d'exploitation et en capitaux de l'alimentation en énergie et de l'aqueduc. Sedgman Ian Thomas*
Coûts d'exploitation et en capitaux de la production de métal, de récupération des résidus et des frais généraux et évaluation économique La Mancha Resources Inc. Bill Plyley*
     
Phase 2 : VMS
Section Compagnie Représentant qualifié
Ressources minérales Arethuse Geology Remi Bosc*
Revue géotechnique AMEC Minproc Adam Coulson*
Conception de la mine, coûts d'extraction et inventaire minier AMEC Minproc Graeme Baker^
Conception du procédé, essais métallurgiques, coûts et production de métal AMEC Minproc Dean David*
Évaluation économique La Mancha Resources Inc. Bill Plyley*

* Ont visité le site pour cette fonction
^ Un représentant qualifié de la compagnie a visité le site pour cette fonction

Rémi Bosc – Ingénieur géologue (géologie), directeur et consultant principal – Arethuse Geology (Malaysie). Rémi est membre de la Fédération Européenne des Géologues. Rémi a passé plusieurs semaines au site sur une période de trois années durant les divers stades d'évaluation des ressources. Rémi est responsable des évaluations des ressources. Les ressources des résidus de lixiviation en tas ont été estimées conjointement avec CSA.

Malcolm Titley – BSc (géologie et chimie), directeur et consultant principal – CSA Global (UK). Malcolm est membre du Australian Institute of Mining and Metallurgy et du Australian Institute of Geoscientists.

Clayton Reeves – BSc. Engineering Hons. (extraction minière), ingénieur minier principal – CSA Global. Clayton est membre du South African Institute of Mining and Metallurgy. Clayton a passé plus de sept semaines au site d'Hassaï sur une période d'environ un an. Clayton est responsable des réserves minières, de la conception et de la planification de la production des fosses à ciel ouvert, des empilements du minerai SBR acide et des résidus de lixiviation en tas de la Phase 1.

Ian Thomas, Bach App Sci, métallurgie (MAusIMM), consultant en procédés – Sedgman Ltd, a visité le site de la mine Hassaï, propriété d'Ariab Mining Company (AMC) en décembre 2007. Ian est responsable de la conduite des essais métallurgiques à Amdel – Bureau Veritas Australia sur les résidus de lixiviation en tas et le minerai de Kamoeb, de la conception du procédé et de l'usine, la conception de l'aqueduc depuis le Nil et la conception de la ligne de transmission d'énergie, ainsi que les estimations des coûts en capitaux et d'opération qui s'y rattachent.

Adam Coulson, B.Eng, M.Sc.(Eng), Ph.D.,P.Eng., ACSM, CIMM, ingénieur de mécanique des roches et associé principal, AMEC Earth and Environmental, une filiale d'AMEC America's, a visité le site minier Ariab, propriété d'Ariab Mining Company (AMC), du 8 mars au 10 mars 2010, afin d'examiner des carottes et la condition des masses rocheuses pour les besoins de la conception de la mécanique des roches de la Phase 2 du projet de VMS.

Graeme Baker B.Eng Mining (Hon), MAusIMM, Ingénieur minier principal, AMEC Minproc. Graeme est responsable des inventaires miniers, de la conception des fosses, de la conception souterraine et des calendriers de production de la Phase 2 du projet de VMS.

Dean David, BAppSc (métallurgie), FAusIMM, consultant en procédés, AMEC Minproc, une filiale d'AMEC Minproc Growth Regions, visité le site minier Ariab, propriété d'Ariab Mining Company (AMC), du 8 mars au 10 mars 2010, pour examiner des carottes, les conditions au site et les opérations actuelles pour les besoins de la conception du procédé de la Phase 2 du projet de VMS.

W.F. (Bill) Plyley, BSc. Met. Eng., AusIMM, chef des exploitations de La Mancha Resources Inc., a supervisé l'étude et toute l'information contenue dans ce communiqué de presse.

Chacune de ces personnes compétentes a révisé et approuvé l'information afférente à sa portion de l'étude contenue dans ce communiqué de presse.

RENCONTRE / TÉLÉCONFÉRENCE AVEC LES INVESTISSEURS

La Mancha organise une rencontre / téléconférence avec les investisseurs le mardi 7 septembre 2010 à 15 h 30 (heure de Toronto) afin de discuter de l'EEP et répondre aux questions des parties intéressées.

La rencontre aura lieu dans les bureaux de Fasken Martineau à Toronto, au 333 Bay Street, Bureau 2400.

Ceux qui ne peuvent y assister en personne peuvent accéder à la téléconférence en composant le 416 981-9000 ou sans frais le 1 800 895-8003, ou en accédant à la diffusion Internet via notre site web à l'adresse www.lamancha.ca.

Un enregistrement de la téléconférence sera disponible jusqu'au 21 septembre 2010 aux numéros suivants :

416 626-4100 ou sans frais le 1-800 558-5253 code# 21480553 

Un enregistrement archivé de la téléconférence sera disponible à l'adresse www.lamancha.ca.

AU SUJET DE LA MINE HASSAÏ

La mine Hassaï est située dans les collines du désert de la Mer Rouge, dans le nord-est du Soudan, à quelque 450 km de Khartoum. Inaugurée en 1992, elle est la première et unique mine d'or du Soudan en production. Douze fosses ont été exploitées au cours des années, générant une production cumulative de plus de 2,1 millions d'onces d'or. La Mancha détient 40 % de la mine par le biais d'une filiale et est l'exploitante de la mine. Les permis d'exploration d'Hassaï couvrent en fait l'entièreté du district géologique qui s'étend sur plus de 24 000 kilomètres carrés.

À PROPOS DE LA MANCHA RESOURCES Inc. :

La Mancha Resources Inc. est un producteur d'or international basé au Canada avec des exploitations, des projets de développement et des activités d'exploration en Afrique, en Australie et en Argentine. Les actions de La Mancha sont inscrites à la Bourse de Toronto (TSX) sous le symbole «LMA». Pour plus d'informations, visitez le site Internet de La Mancha au www.lamancha.ca.

Mise en garde concernant les énoncés prospectifs

Ce communiqué de presse contient des «énoncés prospectifs» comprenant notamment, sans s'y limiter, les énoncés concernant les plans stratégiques de la Compagnie, la production commerciale future, les ventes et les résultats financiers, les cibles et échéanciers de développement, construction et production, les coûts miniers; les énoncés liés aux dépenses en immobilisations, aux plans de développement et aux programmes, objectifs et budgets d'exploration; les énoncés concernant les attentes de la Compagnie; les énoncés en regard des coûts en capitaux associés aux deux phases de développement à la propriété Hassaï, leur viabilité et leur rentabilité économique. Les énoncés prospectifs expriment, en date du présent communiqué de presse, les plans, estimations, prévisions, projections, attentes ou opinions de la Compagnie à l'égard d'événements ou résultats futurs. Les énoncés prospectifs comprennent certains risques et incertitudes, et il n'y a aucune garantie que ces énoncés s'avéreront exacts. Par conséquent, les résultats réels et les événements futurs pourraient différer de façon importante de ceux anticipés dans ces énoncés. Les risques et incertitudes qui pourraient faire différer de façon importante les résultats réels et les événements futurs des attentes actuelles exprimées expressément ou implicitement dans ces énoncés prospectifs comprennent, sans s'y limiter, les facteurs associés aux fluctuations des prix du marché des métaux précieux, aux risques liés à l'industrie minière, aux risques liés à l'exploration, aux risques liés aux exploitations à l'étranger, aux risques et dangers environnementaux, aux incertitudes quant au calcul des réserves minérales, aux besoins de financement additionnel ou de permis, autorisations ou licences additionnels, aux risques de délais dans la construction et la production et autres risques énoncés dans la notice annuelle de 2009 de La Mancha qui a été déposée auprès des commissions des valeurs mobilières, ainsi qu'auprès de la Bourse de Toronto.

Figure 1 et 2 : Inventaire minier et ressources dans les VMS: http://media3.marketwire.com/docs/lma_09_07_2010_fig_1_et_2.pdf

Tableau 14 : Inventaire minier des résidus de lixiviation en tas

Or dans la source de résidus pour l'alimentation du CIL Numéro
de
cellule
  Classi-
fication
  Minerai t   Méthode
d'esti-
mation
  Titra-
ge
  Teneur
g Au/t
  Or
kg
  Gold
récu
-péré
kg
  Récupé-
ration
   
Ressources avant 2008 63A-113   M&I   6 677 000   Forage,
modé-
lisation
en blocs
  Pyro-analyse   1,91   12 793   8 315   65 %   Lixiviation
complétée
Ressources avant 2008 63A-113   Inf   1 178 000   Forage,
modé-
lisation
en blocs
  Pyro-analyse   2,07   2 434   1 582   65 %   Lixiviation
complétée
Résidus de lixiviation 2008 – 2009 114-119   M et I   514 000   Bilan
métal-
lurgique
  Soluble dans CN   0,91   469   412   88 %   Lixiviation
complétée
Résidus de lixiviation 2008 – 2009 120-129   Inf   847 000   Bilan
métal-
lurgique
  Soluble dans CN   1,58   1 339   1 176   88 %   Lixiviation
complétée
Résidus de lixiviation 2008 – 2009 130-136   Inf   482 000   Bilan
métal-
lurgique
  Soluble dans CN   1,15   553   486   88 %   2e cycle
de
lixiviation
essentiel-
lement
complété –
bilan de
masse au
31 juillet
2010
Production estimée 2010-2013     Inf   2 550 000   Bilan
métal-
lurgique
  Soluble dans CN   0.90   2 219   1 949   88 %   Bilan
métal-
lurgique
attendu
Alimentation du CIL (résidus de lixiviation) au 1/1/2014         12 248 000           1.62   19 808   13 921   70 %    

Tableau 15 : Analyse de sensibilité

  Phase 1            
    Prix de l'or ($US/oz)
    750 850 950 1 150 1 250 1 350
  VAN (en 000 $) 27 892 89 299 149 764 270 656 331 103 391 549
  TRI 10 % 21 % 30 % 47 % 55 % 62 %
               
  Phase 2            
    Prix du cuivre
  VAN (en 000 $) 1,81 $/lb 2,18 $/lb 2,54 $/lb 2,91 $/lb 3,27 $/lb 3,63 $/lb
  4 000 $/t 4 800 $/t 5 600 $/t 6 400 $/t 7 200 $/t 8 000 $/t
Prix de l'or 750 $US/oz -113 950 68 948 248 229 426 998 605 590 784 181
850 $US/oz -86 305 95 830 274 906 453 647 632 238 810 830
950 $US/oz -58 768 122 712 301 582 480 296 658 887 837 478
1150 $US/oz -3 787 176 156 354 936 533 593 712 184 890 776
1250 $US/oz 23 254 202 832 381 612 560 242 738 833 917 424
1350 $US/oz 50 170 229 509 408 289 586 890 765 482 944 073
               
    Prix du cuivre
  TRI 1,81 $/lb 2,18 $/lb 2,54 $/lb 2,91 $/lb 3,27 $/lb 3,63 $/lb
  4 000 $/t 4 800 $/t 5 600 $/t 6 400 $/t 7 200 $/t 8 000 $/t
Prix de l'or 750 $US/oz -4 % 8 % 17 % 25 % 32 % 39 %
850 $US/oz -1 % 10 % 19 % 26 % 33 % 40 %
950 $US/oz 1 % 11 % 20 % 27 % 34 % 41 %
1150 $US/oz 4 % 14 % 22 % 29 % 36 % 43 %
1250 $US/oz 6 % 15 % 23 % 30 % 37 % 43 %
1350 $US/oz 7 % 17 % 24 % 31 % 38 % 44 %
Selon les hypothèses de l'EEP
Selon les conditions actuelles du marché

Tableau 16 : Réserves et ressources

Au 31 décembre 2009 Tonnes g Au/t Onces Cu % Cu t
(les ressources montrées comprennent les réserves)
Minerai conventionnel        
Réserves prouvées        
  Réserves probables 1 893 000 4,67 284 000    
Total partiel 1 893 000 4,67 284 000    
Ressources mesurées        
  Ressources indiquées 5 650 000 4,46 810 500    
Total – mesurées et indiquées 5 650 000 4,46 810 500    
  Ressources inférées 3 286 000 3,35 354 500    
Résidus de lixiviation en tas        
Réserves prouvées        
Réserves probables        
Total partiel          
  Ressources mesurées 3 832 000 1,87 231 000    
  Ressources indiquées 2 846 000 1,97 180 000    
Total – mesurées et indiquées 6 677 000 1,92 411 300    
  Ressources inférées 1 178 000 2,11 80 000    
Minerai acide          
Réserves prouvées        
  Réserves probables 664 000 5,92 126 400    
Total partiel 664 000 5,92 126 400    
Ressources mesurées        
  Ressources indiquées 664 000 5,92 126 400    
Total – mesurées et indiquées 664 000 5,92 126 400    
Ressources inférées        
VMS          
Réserves prouvées        
Réserves probables        
Total partiel          
Ressources mesurées        
  Ressources indiquées 2 898 000 0,93 86 700 1,27 36 800
Total – mesurées et indiquées 2 898 000 0,93 86 700 1,27 36 800
  Ressources inférées 48 480 000 1,33 2 078 000 1,19 576 000
Total          
  Réserves prouvées - - -   -
  Réserves probables 2 557 000 4,99 410 400   -
Total partiel 2 557 000 4,99 410 400   -
  Ressources mesurées 3 832 000 1,88 231 000   -
  Ressources indiquées 12 060 000 3,10 1 203 600   36 800
Total – mesurées et indiquées 15 890 000 2,81 1 434 000   36 800
  Ressources inférées 52 944 000 1,48 2 512 000   576 000

Renseignements

  • La Mancha Resources Inc.
    Martin Amyot
    Vice-président, Développement corporatif
    514 987-5115 poste 25
    info@lamancha.ca
    ou
    La Mancha Resources Inc.
    Nicole Blanchard
    Relations avec les investisseurs
    514 987-5115 poste 26
    www.lamancha.ca