La Mancha Resources Inc.
TSX : LMA

La Mancha Resources Inc.

17 févr. 2009 09h32 HE

La Mancha Resources inc. : White Foil prête à devenir la quatrième mine en production

MONTREAL, QUEBEC--(Marketwire - 17 fév. 2009) - Tous les montants sont en dollars canadiens, sauf mention contraire.

La Mancha Resources Inc. (TSX:LMA), ci-après "La Mancha" ou "la Compagnie", a le plaisir d'annoncer l'achèvement d'une étude de faisabilité positive pour la Phase 1 de son projet aurifère White Foil en Australie, détenu à 100 %. Puisque la première phase du projet détient déjà tous les permis et ne requiert qu'un développement minimal, White Foil devrait commencer la production de 76 000 onces d'or dès qu'une entente satisfaisante d'usinage à façon aura été signée.

Les travaux de faisabilité ont été exécutés par La Mancha avec deux objectifs : a) reprendre la production à White Foil dès que possible et b) minimiser l'investissement initial requis. Les hypothèses utilisées pour l'étude de faisabilité comprennent la conclusion d'une entente d'usinage d'une capacité jusqu'à 400 000 tonnes par année et tirent avantage de l'actuelle bonne disponibilité de services miniers contractuels dans la région de Kalgoorlie.

Les faits saillants de l'étude comprennent :



---------------------------------------------------------------------
Etude de faisabilité de White Foil
---------------------------------------------------------------------
Production :
Tonnage : Minerai (tonnes) 980 000
Stériles (tonnes) 1 770 305
Total (tonnes) 2 750 305
Teneur moyenne (g Au/t) 2,41
Réserves d'or (contenu) 76 000 oz
Récupération métallurgique 91,0 %
Or récupérable 69 160 oz
Cadence de production annuelle 30 740 oz
Vie de la mine (Phase 1) 2,33 années
---------------------------------------------------------------------
Données financières(i) :
Coût initial en immobilisations 1,3 M $ CA
Coût décaissé par once 479$ US/oz
Valeur actualisée nette à un taux de 6 % 22,0 M $ CA
Valeur actualisée nette à un taux de 6 % par action 0,15 $ CA
/action
---------------------------------------------------------------------


(i) Tous les calculs financiers sont basés sur un prix de l'or de 810 $ US l'once et un taux de change dollar américain/dollar australien de 1,50, et excluent tous les frais encourus avant 2009.

Bien que la direction demeure convaincue que le meilleur moyen de maximiser la production aurifère de White Foil nécessite la construction d'une usine à la propriété, le moment associé à cette option la rend moins productive en termes de flux de trésorerie générés à court terme. Dès lors, la direction a décidé de scinder le potentiel de White Foil en deux phases distinctes. La Compagnie entend utiliser les flux de trésorerie prévus de la première phase du projet pour continuer à développer ses propriétés australiennes.

"Avec Frog's Leg devenant un solide générateur de flux de trésorerie et la première phase de White Foil menant à la consolidation des exploitations de La Mancha en Australie, la Compagnie atteint l'élan requis pour réaliser son objectif de développer un complexe minier de premier ordre dans ses propriétés de Kalgoorlie. Nous entendons tirer avantage de cet élan pour recueillir les ressources financières nécessaires à notre seconde phase de développement dans la région. Le développement du potentiel géologique de nos propriétés Park Dam, co-détenues avec Barrick, et de notre propre capacité d'usinage deviennent dès lors les prochaines étapes importantes de notre croissance en Australie", a déclaré Michel Cuilhé, président et chef de la direction de La Mancha.

RESERVES MINERALES

Les réserves minérales de White Foil selon l'étude de faisabilité de la Phase 1 sont :



---------------------------------------------------------------------
Tableau des réserves de White Foil(i) Tonnes Teneur Onces
(au 31 décembre 2008)
---------------------------------------------------------------------
FOSSE PHASE 1 Réserves prouvées 0 0.00 0
Réserves probables 980 000 2,41 76 000
Réserves prouvées et probables 980 000 2,41 76 000
---------------------------------------------------------------------
(i) Les réserves ont été calculées en utilisant un prix de 1 215 $ A
et une teneur de coupure de 1,2 g Au/t.


La fosse à ciel ouvert de White Foil a entrepris sa production en 2002 et a produit 120 000 onces d'or avant que les opérations soient suspendues un an plus tard en raison de l'arrivée excessive d'eau salée dans la fosse. A la suite de son acquisition par La Mancha en 2006, la fosse a été entièrement dénoyée et le programme de forage qui a suivi a augmenté les ressources mesurées et indiquées de la propriété à 531 000 onces d'or. Cette estimation des réserves ne considère que la première phase d'extraction du projet et correspond au redémarrage des opérations minières depuis le plancher de la fosse existante en conformité avec la conception de la fosse originale. Ceci explique la faible conversion de l'ensemble de la ressource en réserves minérales.

La direction considère que l'extraction envisagée dans l'étude de faisabilité de la Phase 1 n'exclut en aucune manière la possibilité du minage d'une fosse de Phase 2 (c.à.d. un élargissement de la crête de la fosse existante) à un moment donné à l'avenir. L'extraction d'une fosse de Phase 2 résulterait éventuellement en une récupération supérieure de la ressource de White Foil.

La minéralisation aurifère de White Foil est principalement encaissée dans une unité de granophyre à l'intérieur du filon-couche gabbroïque de Kopai. Le granophyre est relativement friable en comparaison des autres unités dans le gabbro et les sédiments environnants. Le granophyre s'est surtout fracturé lors de la déformation et plissement du filon-couche, causant une dilatation et créant un conduit pour les fluides hydrothermaux porteurs d'or. L'or est associé à un réseau transversal de veines de quartz et de fractures dans le granophyre altéré. De l'or visible apparaît dans certaines veines.

PRODUCTION

Sur la base du tableau des réserves prouvées et probables, l'étude de faisabilité de la Phase 1 couvre l'extraction de 1,0 million de tonnes de minerai d'une teneur de 2,41 g Au/t pour 69 160 onces récupérées au cours d'une période d'une année.

La fosse de White Foil sera minée en utilisant des méthodes d'extraction à ciel ouvert conventionnelles. Tout le minage sera exécuté par un entrepreneur contractuel sous la supervision et le contrôle de La Mancha. L'extraction précédente de la fosse de White Foil était exécutée par des entrepreneurs en utilisant une flotte d'excavatrices de 110 tonnes et de camions à benne de 85-90 tonnes, avec les équipements de soutien et de forage associés. L'extraction future à White Foil se fera avec des équipements similaires. Des équipements miniers de cette taille sont aisément disponibles à la location comme à l'achat dans la région de Kalgoorlie. La capacité d'usinage à façon disponible créera probablement une contrainte au minage de la Phase 1 du projet White Foil. L'extraction à des cadences alignées sur la capacité d'usinage à façon résulte en une sous-utilisation importante de la flotte minière. L'option de l'étude prévoit l'emploi de la flotte minière à son efficience optimale pour réaliser des économies d'échelle et empiler le minerai selon les besoins, et force donc l'empilement du minerai au cours de premiers mois d'opération. Bien qu'il en résulte des flux de trésorerie moindres aux premiers stades de l'exploitation, le rendement global s'en trouve maximisé. Le déplacement mensuel total est évalué à 250 000 tonnes par mois, avec une vie de la mine associée de 11 mois.

Le minerai de White Foil convient au traitement dans des installations de charbon en pulpe (CIP) conventionnelles. Un total de 1,68 million de tonnes de minerai avait été traité dans trois installations de CIP distinctes réparties dans la région de Kalgoorlie. L'historique de traitement montre une teneur usinée conciliée de 2,43 g Au/t avec une récupération de 93,7 % pour une production d'environ 123 000 onces. En raison du traitement historique du gisement de White Foil et de la compréhension du modèle géologique actuel, la performance métallurgique est bien comprise et les risques du traitement futur devraient être considérés comme bas.

L'étude de faisabilité est basée sur un traitement du minerai à une cadence mensuelle d'environ 35 000 tonnes par mois pour une période de 27 mois. Cette cadence est proportionnée au scénario de capacité d'usinage à façon le plus probable. Toutes les quatre possibilités d'usinage à façon de la région sont considérées par la direction.

Tel que mentionné précédemment, la production de White Foil demeure assujettie à la conclusion d'une entente satisfaisante de minage et d'usinage.

DEPENSES EN IMMOBILISATIONS

Tel que mentionné précédemment, l'étude de faisabilité de la Phase 1 a été développée avec l'intention de tirer avantage de l'offre favorable de services miniers et d'usinage dans la région de Kalgoorlie, tout en minimisant l'investissement en capitaux requis pour reprendre la production. En conséquence, les capitaux requis pour reprendre la production à White Foil sont estimés à 1,3 millions $, principalement pour les besoins de fonds de roulement, et seraient entièrement financés par les flux de trésorerie internes de La Mancha.

PARAMETRES ECONOMIQUES DU PROJET

Sur la base de l'étude de faisabilité et en utilisant un prix de l'or de 810 $ US, un taux de change dollar américain/dollar australien de 1,50 et un taux de change dollar américain/dollar canadien de 1,28, l'étude de faisabilité montre une valeur nette actualisée (" VAN " ou " NPV ") attribuable à La Mancha de 18,7 millions $ US (équivalant à 22,0 millions $ CA) ou 0,13 $ US par action (équivalant à 0,15 $ CA) à un taux d'actualisation de 6 %.

La sensibilité de la VAN et de la VAN par action aux changements d'hypothèses de prix de l'or et de taux de change est la suivante :



---------------------------------------------------------------------
Prix de l'or (en $ A) VAN à 6 % VAN à 6 % VAN à 6 %
(en $ A) (en $ CA) (en $ CA/action)
---------------------------------------------------------------------
910 (700 $ US x taux
de change 1,3) 10,67 M $ 8,34 M $ 0,06 $/action
980 (700 $ US x taux
de change 1,4) 14,69 M $ 11,48 M $ 0,08 $/action
1 400 (1000 $ US x taux
de change 1,4) 38,76 M $ 30,28 M $ 0,21 $/action
---------------------------------------------------------------------


PERSONNES QUALIFIEES ET VERIFICATION DES DONNEES

Les personnes qualifiées indépendantes pour l'étude de faisabilité, pour les besoins de la Norme canadienne 43-101, Information concernant les projets miniers, sont :

Gary McCrae, BE (extraction minière), MAusIMM, a révisé les résultats de l'étude de faisabilité avant de compiler un rapport conforme à NC 43-101. La responsabilité de Gary incluait l'évaluation des facteurs miniers de modification pour la création de réserves minérales à partir des ressources minérales.

Elisabeth Haren, Bsc. (Geol) MAusIMM, géologue principal des ressources, a préparé l'estimation des ressources pour le projet White Foil.

Les personnes qualifiées de La Mancha sont :

Martin Bennett Bsc. Hons. (Geol.), MSc. (ODG), M.AIG, directeur de l'exploration de La Mancha, a supervisé le programme de forage et était responsable du contrôle de la qualité et de la vérification des données des trous de forage utilisées par La Mancha Ressources Australia dans le calcul des estimations de ressources. Les détails des procédures de diagraphie, d'échantillonnage, de détermination de la densité, de titrage et des mesures de contrôle de la qualité se trouvent sur le site Internet de La Mancha : www.lamancha.ca; veuillez vous référer à Investisseurs / Rapports techniques / Frog's Leg /Page 39.

Trevor Eddie Bsc.(Geol) MAusIMM, géologue en chef, La Mancha Resources Australia, a dirigé l'estimation des ressources et supervisé l'analyse géostatistique des données de forage.

William F. Plyley, BSc. Met. Eng., AusIMM, chef des exploitations de La Mancha Resources Inc., a supervisé l'étude et toute l'information contenue dans ce communiqué de presse.

Les estimations des réserves minérales de White Foil ont été évaluées en conformité avec les définitions et lignes directrices de l'Institut canadien des mines de la métallurgie et du pétrole ("ICM"). Elles ont été calculées en utilisant une teneur de coupure minière de 1,2 g Au/t, des paramètres de dilution standards appliqués à la ressource sur la base d'une connaissance empirique des conditions de la roche de White Foil, et des normes de l'industrie, des méthodes minières, des hypothèses standards de conception de fosse adaptés aux paramètres des équipements d'opération et aux critères d'évaluation.

Il existe plusieurs incertitudes inhérentes à l'estimation des réserves minérales, incluant plusieurs facteurs hors du contrôle de la Compagnie. L'estimation des ressources est un procédé subjectif et la précision de toute estimation des ressources dépend de la qualité des données disponibles et de l'interprétation géologique et du jugement. Les résultats des forages, des essais et de la production, de même que d'importants changements dans les prix des métaux postérieurs à la date d'une estimation, peuvent justifier une révision de telles estimations. Au meilleur des connaissances de La Mancha, il n'y avait au, moment de l'estimation, aucun problème environnemental, d'obtention des permis, légal, de titre de propriété, de taxation, de contexte socio-économique, de mise en marché, politique ou autres s'y rattachant qui pourraient affecter de façon importante l'éventuelle extraction des ressources minérales. Un Rapport technique mis à jour sera déposé auprès de SEDAR au cours des 45 prochains jours en conformité avec la Norme canadienne 43-101 concernant les projets miniers.

La date de vigueur des réserves minérales est le 31 décembre 2008. A la connaissance de La Mancha, les estimations des réserves se sont pas affectées de façon importante par aucun problème connu qui soit environnemental, d'obtention des permis, légal, de titre de propriété, de taxation, de contexte socio-économique, de mise en marché, politique ou autre.

La revue et l'estimation des ressources révisées sont conformes aux exigences de la Norme canadienne 43-101 et des Lignes directrices des meilleures pratiques en estimation des ressources minérales et des réserves minérales de l'ICM.

Messieurs Eddie et Bennett ainsi que Madame Haren ont pris connaissance de la Norme canadienne 43-101 des autorités des valeurs mobilières canadiennes. En raison de leur éducation, leur affiliation à une association professionnelle (telle que définie dans la NC 43-101) et leur expérience de travail pertinente, ils sont considérés "personnes qualifiées" pour les besoins de la NC 43-101. M. Eddie, M. Bennett et Mme Haren consentent à l'inclusion dans le rapport des données basées sur leur information dans la forme et le contexte où elle paraît.

A PROPOS DE LA MANCHA RESOURCES INC. :

La Mancha Resources Inc. est un producteur d'or international basé au Canada avec des exploitations, des projets de développement et des activités d'exploration en Afrique, en Australie et en Argentine. La Mancha est inscrite à la Bourse de Toronto (TSX) sous le symbole "LMA". Pour plus d'informations sur la Compagnie, vous pouvez visiter notre site Internet au www.lamancha.ca.

Mise en garde concernant les énoncés prospectifs

Ce communiqué de presse contient des "énoncés prospectifs" comprenant notamment, sans s'y limiter, les énoncés concernant les plans stratégiques de la Compagnie, sa production commerciale future, le potentiel de White Foil à devenir la quatrième mine de La Mancha en production et son potentiel de démarrage à la signature d'une entente d'usinage, les énoncés concernant la disponibilité de services de minage et d'usinage dans la région de Kalgoorlie et le potentiel de La Mancha d'obtenir une entente acceptable, les énoncés concernant l'ampleur et la rentabilité de la première phase de White Foil et le potentiel d'une seconde phase, les énoncés en regard des ventes et des résultats financiers, des cibles et échéanciers de développement, de construction et de production, des coûts d'exploitation minière; les énoncés concernant les dépenses en immobilisations, les plans de développement et les programmes, objectifs et budgets d'exploitation; les énoncés en regard des attentes de la Compagnie dans la conclusion d'une entente d'usinage à façon. Les énoncés prospectifs expriment, en date du présent communiqué de presse, les plans, estimations, prévisions, projections, attentes ou opinions de la Compagnie à l'égard d'événements ou résultats futurs. Les énoncés prospectifs comprennent certains risques et incertitudes, et il n'y a aucune garantie que ces énoncés s'avéreront exacts. Par conséquent, les résultats réels et les événements futurs pourraient différer de façon importante de ceux anticipés dans ces énoncés. Les risques et incertitudes qui pourraient faire différer de façon importante les résultats réels et les événements futurs des attentes actuelles exprimées expressément ou implicitement dans ces énoncés prospectifs comprennent, sans s'y limiter, les facteurs associés aux fluctuations des prix du marché des métaux précieux, aux risques liés à l'industrie minière, aux risques liés à l'exploration, aux risques liés aux exploitations à l'étranger, aux risques et dangers environnementaux, aux incertitudes quant au calcul des réserves minérales et autres risques énoncés dans la notice annuelle de 2007 de La Mancha qui a été déposée auprès des commissions des valeurs mobilières, ainsi qu'auprès de la Bourse de Toronto.

Renseignements

  • La Mancha Resources Inc.
    Martin Amyot
    Vice-président, Développement corporatif
    514-987-5115
    info@lamancha.ca