SOURCE: International Mission for Monitoring Haitian Elections

19 avr. 2006 11h33 HE

La MIEEH organise le redéploiement de plus de 130 observateurs dans les départements d'Haïti afin de contrôler les élections du 21 avril

PORT-AU-PRINCE, HAÏTI -- (MARKET WIRE) -- April 19, 2006 -- Depuis leur arrivée à Haïti le samedi 15 avril, plus de 130 observateurs de court terme de la Mission internationale d'évaluation des élections en Haïti (MIEEH) et 20 observateurs de long terme qui sont dans le pays depuis le mois de septembre, ont été déployés au sein des 10 départements d’Haïti afin de contrôler les élections législatives et sénatoriales de vendredi. La MIEEH constitue le plus grand contingent d’observateurs internationaux en Haïti.

Dès leur arrivée à Port-au-Prince, ces observateurs de court terme en provenance du Canada, des pays CARICOM et du Japon ont reçu une formation intensive portant sur tous les aspects de leur mission sur place. Le programme comprend la révision des lignes directives sur l’évaluation des procédures électorales du second tour des élections nationales, ainsi que la reprise du premier tour des élections sénatoriales du Département du nord-est et les élections des députés des 14 districts.

La MIEEH a pour mandat d’observer et de contrôler la procédure des élections municipales, législatives et présidentielles. Elle est dirigée par un Comité Directeur composé d'organismes d'administration électorale indépendants de huit pays : le Brésil, le Canada, le Chili, la République Dominicaine, la Jamaïque, le Mexique, Panama et les États-unis. Le Comité Directeur est présidé par M. Jean-Pierre Kingsley, Directeur Général des Élections du Canada.

Depuis le mois d’août dernier, la MIEEH a bénéficié du soutien d’une équipe d’experts et d’observateurs de long terme qui ont permis à la Mission de tout mettre en oeuvre afin de remplir son mandat. « Grâce à leur contribution et expertise, nous avons publié récemment un rapport d’évaluation complémentaire sur les élections du 7 février » a déclaré M. Kingsley.

« Ce rapport contient un nombre de recommandations spécifiques permettant d’améliorer le processus électoral au deuxième tour. Un grand nombre de ces recommandations ont été mises en place par le Conseil Électoral Provisoire (CEP). Avec l’arrivée et le déploiement de ce groupe d’observateurs de court terme, nous entrons à présent dans une autre phase cruciale de l’observation et de l’évaluation du processus électoral de ce pays. »

La MIEEH déploie ses observateurs de court terme en collaboration avec d’autres missions internationales, telles que l’IFES, l’Union Européenne et La Francophonie, afin de garantir un champ d’observation dans tout le pays. Les observateurs de la MIEEH visiteront de nombreux centres de vote dans tous les départements d’Haïti afin d’évaluer l’ouverture des bureaux de vote, la procédure de vote, le dépouillement et la tabulation du scrutin ainsi que la communication des résultats.

Les observateurs de la MIEEH sont entièrement neutres et n’interviennent pas dans le processus électoral.

Au cours des semaines à venir, la MIEEH publiera des rapports supplémentaires, notamment celui portant sur les élections du 21 avril, ainsi qu’un rapport final et complet à la fin de son mandat en Haïti.

Renseignements



  • Contacts:
    Mission Internationale d’évaluation des Élections en Haïti
    Jasmine Vendredi
    Attaché de presse
    (509) 414-4778

    Robert B. Lussier
    Conseiller, Relations des Média Internationales
    (509) 455-0826
    www.mieeh-immhe.ca