Cameco
TSX : CCO
NYSE : CCJ

Cameco

09 oct. 2014 17h58 HE

La mine de Cigar Lake a produit son premier concentré d'uranium

SASKATOON, SASKATCHEWAN--(Marketwired - 9 oct. 2014) -

TOUS LES MONTANTS SONT EXPRIMÉS EN $ CA (SAUF AVIS CONTRAIRE)

Cameco (TSX:CCO) (NYSE:CCJ) a annoncé aujourd'hui que son usine de McClean Lake a commencé à produire du concentré d'uranium à partir de minerai provenant de la mine de Cigar Lake, dans le nord de la Saskatchewan.

L'usine de McClean Lake, exploitée par AREVA Resources Canada Inc.,a récemment accompli les modifications nécessaires pour traiter de manière sécuritaire le minerai à forte teneur en provenance de la mine de Cigar Lake. Le minerai de Cigar Lake est transporté par camion jusqu'à l'usine de McClean Lake, à 70 km au nord-est, pour y être traité.

La mine de Cigar Lake a été mise en exploitation en mars 2014. À ce jour, Cameco a livré environ 1400 tonnes de minerai à l'usine de McClean Lake. L'extraction a été interrompue en juillet 2014 pour permettre au corps minéralisé de geler plus profondément. L'extraction a repris au cours de la première semaine de septembre et le minerai est régulièrement livré à l'usine depuis. L'usine devrait produire 0,5 million de tonnes de concentré d'uranium à partir du minerai de Cigar Lake en 2014, puis augmenter la production jusqu'à sa capacité normale prévue de 9,0 millions de tonnes de concentré d'uranium d'ici à 2018 (la part de Cameco est de 4,5 millions de tonnes).

« Le corps minéralisé du site de Cigar Lake est un des plus riches au monde, mais aussi un des plus difficiles d'un point de vue technologique, et je tiens à féliciter toutes les personnes qui ont participé à sa mise en exploitation », a déclaré Tim Gitzel, président et chef de la direction de Cameco. « Il offre à Cameco un centre de production à grande échelle et bas coût qui nous place en bonne position pour tirer parti de la croissance à long terme dont notre industrie devrait bénéficier ».

Au 31 décembre 2013, le coût d'investissement total du projet de Cigar Lake était estimé à 2,6 milliards de dollars. La phase de construction a employé jusqu'à 1000 personnes et la mine emploiera plus de 600 personnes lorsqu'elle atteindra sa phase d'exploitation normale. La majorité des employés réside en dans le nord de la Saskatchewan.

La mine de Cigar Lake est détenue par Cameco (50,025 %), AREVA Resources Canada Inc. (AREVA) (37,1 %), Idemitsu Canada Resources Ltd. (7,875 %) et TEPCO Resources Inc. (5,0 %), et est exploitée par Cameco. L'usine de McClean Lake est détenue par AREVA Resources Canada Inc. (70 %), Denison Mines Inc. (22,5 %) et OURD Canada Co. Ltd. (7,5%), et est exploitée par AREVA.

Personne qualifiée

Les informations scientifiques et techniques mentionnées ci-dessus et relatives au projet de Cigar Lake ont été approuvées par Scott Bishop, ingénieur minier principal chez Cameco, qui est une personne qualifiée au sens de la Norme canadienne 43-101.

Profil de la société

Cameco est l'un des plus gros producteurs d'uranium au monde, un fournisseur important de services de conversion et un des deux fabricants de combustible Candu au Canada. Notre avantage concurrentiel tient du fait que nous détenons les plus grands gisements de qualité et les exploitations les plus économiques du monde. Nos produits à base d'uranium sont utilisés pour produire de l'électricité propre et faire fonctionner des centrales nucléaires dans le monde entier. Nous exploitons également de l'uranium aux États-Unis, en Australie et en Asie. Nos actions se négocient aux bourses de Toronto et de New York. Notre siège se situe à Saskatoon, en Saskatchewan.

Mise en garde au sujet des informations et des déclarations prévisionnelles

Certaines informations contenues dans le présent communiqué de presse constituent des « informations prospectives » ou des « énoncés prospectifs » au sens des lois canadiennes et américaines sur les valeurs mobilières. Elles comprennent les affirmations que l'usine de McClean Lake devrait produire jusqu'à 0,5 million de tonnes de concentré d'uranium à partir de minerai de Cigar Lake en 2014, puis augmenter la production jusqu'à sa capacité normale prévue de 9,0 millions de tonnes de concentré d'uranium d'ici à 2018; et que la mine de Cigar Lake offre à Cameco un centre de production à grande échelle et bas coût qui nous place en bonne position pour tirer parti de la croissance à long terme dont notre industrie devrait bénéficier. Ces informations se fondent sur un certain nombre de suppositions qui, même si elles sont estimées raisonnables par la direction, sont soumises à d'importantes incertitudes et éventualités. Nous avons supposé que nos plans de développement, d'extraction et de production de Cigar Lake allaient réussir, qu'il n'y aurait pas de retard ou d'interruption notable dans nos projets à la suite de mouvements de terrain et d'éboulements, d'infiltrations d'eau supplémentaires, de défaillance des dispositifs d'étanchéité ou d'obturation utilisés pour les afflux d'eau connus, de phénomènes naturels, de délais d'acquisition d'équipement critique, de défaillance d'équipement ou d'autres causes ; qu'il n'y aurait pas de conflit social ou de manque de personnel ; que notre programme de congélation du corps minéralisé progressera suffisamment rapidement pour permettre de livrer suffisamment de minerai congelé pour atteindre les cibles de production ; que notre méthode de forage à érosion répondra à nos espoirs et que nous pourrons résoudre les défis techniques à mesure qu'ils se présentent, de manière opportune ; que nous serons en mesure d'obtenir l'unité de forage à érosion prévue et dont nous avons besoin sans retard ; que nous et AREVA serons en mesure d'obtenir les entrepreneurs, l'équipement, le matériel d'exploitation, les fournitures, les permis et les approbations réglementaires nécessaires ; que la mise en service de l'usine de McClean Lake aura lieu dans les délais et les conditions prévus, que l'usine sera en mesure de traiter le minerai de Cigar Lake et d'atteindre les niveaux de production prévus, qu'AREVA sera en mesure de résoudre les défis techniques à mesure qu'ils se présentent, de manière opportune, avec une marge de capacité suffisante ; que nos estimations de réserves minérales et hypothèses s'avéreront fondées et fiables.

Ces informations prévisionnelles comprennent également des risques, des incertitudes et d'autres facteurs connus et inconnus qui peuvent produire des résultats ou des évolutions sensiblement différents de ceux qui sont explicitement ou implicitement évoqués. Ils comprennent les risques que des profils géologiques, hydrologiques ou souterrains imprévus, des mouvements de terrain et des éboulements, ou des infiltrations d'eau supplémentaires retardent ou perturbent nos programmes ; qu'AREVA ou nous-mêmes soyons dans l'impossibilité d'obtenir ou de renouveler les approbations réglementaires; que des phénomènes naturels, des conflits sociaux, la défaillance d'équipements, des retards dans l'obtention des entrepreneurs, de l'équipement, du matériel d'exploitation, des fournitures ou d'autres raisons entraînent un retard significatif ou une perturbation significative de nos programmes ; que nos estimations de réserves minérales ne soient pas fiables ; que notre programme de développement, d'extraction ou de production de Cigar Lake soit retardé ou échoue pour une raison quelconque, y compris des difficultés techniques avec la méthode de forage à érosion ou la congélation des dépôts, et ne permette pas d'atteindre les cibles de production, des difficultés techniques avec la mise en service de l'usine McClean Lake ou sa capacité à atteindre les cibles de production prévues ou à traiter correctement le minerai en provenance de la mine de Cigar Lake, ou notre incapacité à acquérir le matériel de forage à érosion nécessaire. Veuillez aussi consulter les versions les plus récentes de notre formulaire d'information annuel, notre rapport de gestion annuel et notre rapport de gestion trimestriel pour d'autres risques et hypothèses concernant certains énoncés prospectifs figurant dans le présent communiqué de presse. Nous fournissons ces informations prospectives afin de vous aider à comprendre le point de vue de la direction concernant la production d'uranium de Cigar Lake et ces informations prospectives peuvent ne pas être appropriées pour d'autres objectifs. Cameco n'assume aucune obligation de mettre à jour ou de réviser l'information prospective, que ce soit pour tenir compte de nouveaux renseignements, d'événements futurs ou pour toute autre raison, sauf si les lois applicables l'y obligent.

Renseignements

  • Relations avec les investisseurs :
    Rachelle Girard
    (306) 956-6403

    Relations avec les médias :
    Gord Struthers
    (306) 956-6593