Century Mining Corporation
TSX CROISSANCE : CMM

Century Mining Corporation

02 mai 2011 18h30 HE

La mine Lamaque de Century reçoit un certificat d'autorisation pour étendre ses activités

La mine Lamaque accueille des chercheurs s'intéressant àl'utilisation des résidus dans la remise en état d'un site

BLAINE, WASHINGTON--(Marketwire - 2 mai 2011) - Century Mining Corporation (« Century » ou la « Société ») (TSX CROISSANCE:CMM) est heureuse d'annoncer que la Société a été avisée par le ministère du Développement durable, de l'Environnement et des Parcs du Québec (« MDDEP ») que sa demande pour un certificat d'autorisation (« certificat ») avait été approuvée par le MDDEPen vue de l'exploitation des activités à la mine Lamaque à Val-d'Or, Québec, à un rythme de 2 500 tonnes par jour et del'assèchement de la mine jusqu'à une profondeur de 1 200 pieds sous la surface, y compris les zones minéralisées du Dyke Bedard, du Mur Nord et du site Lamaque. Dans le cadre du processus d'examen relativement aucertificat par le MDDEP, l'équipe de gestion de la mine a travaillé de concert avec les employés du ministère afin d'élaborer des plans de remise en état du site comprenant l'utilisation de résidus comme matériaux de recouvrement pour les terrils de déchets de la mine à ciel ouvert et afin de répondre aux questions du MDDEP en ce qui a trait à cette pratique technologique en pleine évolution.

De plus, les 4 et 5 mai, une visite du site de la mine Lamaque aura lieu et comportera, une séance d'information et un projet d'échantillonnage en ce qui a trait au recours aux résidus dans la remise en état d'un site minier. Au nombre des participants, on compte une équipe de 10 chercheurs universitaires représentant l'Institut de recherche en biotechnologie du Canada, le Conseil national de recherches, l'Université de Sherbrooke et l'Université Laval. La visite et la rencontre seront coordonnées par les consultants en environnement de Century, soit les conseillers en ingénierie du Groupe Roche Ltée, qui ont facilité cette recherche en mettanten relation la Société et des institutions de recherche qui mettent au point des techniques faisant appel à la flore fixatrice d'azote afin de remettre en état les résidus miniers. Cette utilisation efficace des résidus permet de réduire le volume des résidus stockés dans des bassins ainsi que la quantité de terre arable requise pour la remise en état du site.

Daniel Major, président et chef de la direction, a déclaré ce qui suit : « Le certificat accordé à Lamaque représente l'engagement de Century envers l'environnement dans l'exploitation de la mine Lamaque. Nous sommes aussi très heureux de tenir une visite de site et une séance d'information afin de favoriser l'avancement de cette technologie qui aidera à promouvoir le développement durable de l'industrie minière. »

À propos de Century Mining Corporation

Century Mining Corporation est un producteur d'or canadien qui détient des participations stratégiques dans des terrains au Canada, aux États-Unis et au Pérou. La stratégie de la société est de faire croître sa production d'or grâce à l'expansion de ses mines existantes et l'acquisition d'autres occasions stratégiques et synergétiques dans le secteur aurifère.

Au nom de Century Mining Corporation,

Daniel J. Major, Président et chef de la direction

Avis concernant les informations prospectives

Ce communiqué de presse renferme des informations prospectives au sens attribué à ce terme par le LitigationReformAct de 1995 de la United States Private Securities, et des informations prospectives au sens attribué à ce terme par les lois sur les valeurs mobilières canadiennes. Nous utilisons des mots tels que « pourrait », « sera », « devrait », « anticiper », « planifier », « prévoir », « croire », « estimer » et une terminologie semblable pour identifier les affirmations et les informations prospectives. De telles affirmations et informations sont fondées sur des attentes, des estimés, des opinions et des analyses effectués par l'équipe de gestion au meilleur de leur connaissance, les conditions actuelles et les prévisions pour l'avenir des développements ainsi que d'autres facteurs jugés raisonnables et pertinents. Les affirmations et les informations prospectives sont assujetties à des risques connus et inconnus, des incertitudes et d'autres facteurs suivant lesquels nos résultats réels pourraient différer sensiblement des résultats présentés explicitement ou implicitement par les affirmations et les informations prospectives et, par conséquent, les lecteurs ne doivent pas se fier outre mesure à de telles affirmations et informations prospectives. Les risques et les incertitudes en conséquence desquels nos résultats réels pourraient différer comprennent, mais sans se limiter, la nature spéculative de l'exploration et de l'exploitation minière, y compris l'incertitude des estimés quant aux réserves et aux ressources; les difficultés techniques et opérationnelles; la disponibilité de financement acceptable à la Société; les fluctuations du prix de l'or et de ceux des autres produits de base; les changements aux lois et réglementations applicables et la conformité à ces lois, y compris les lois environnementales et l'obtention des permis requis; les risques politiques, économiques et les autres risques provenant des activités menées en Amérique du Sud; les fluctuations des taux de change des devises; ainsi que d'autres risques ou incertitudes qui sont décrits plus en détails dans la plus récente publication annuelle ou trimestrielle des commentaires et analyses de la direction, dans notre notice annuelle et dans d'autres dépôts que nous avons effectués auprès de la the Securities and Exchange Commission et des autorités canadiennes en matière de valeurs mobilières et disponibles au www.sedar.com.

Bien que la Société croie que les prévisions énoncées par de telles affirmations et informations prospectives et que les attentes, estimations, opinions et analyses sous-jacents à de telles prévisions sont raisonnables, il n'y a pas d'assurance qu'elles s'avèrent exactes. En évaluant les affirmations et les informations prospectives, les lecteurs devraient considérer avec attention les différents facteurs à la suite desquels les résultats ou les événements réels pourraient différer sensiblement de ceux présentés explicitement ou implicitement par les affirmations et les informations prospectives.

Ni la Bourse de croissance TSX ni ses Fournisseurs de services réglementaires (tel que ce terme est décrit dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) n'acceptent la responsabilité de la véracité ou de l'exactitude de ce communiqué de presse.

Renseignements