Pêches et Océans Canada

Pêches et Océans Canada

17 oct. 2014 13h34 HE

La ministre Aglukkaq annonce la signature du Cadre de gestion intégrée des pêches pour la mer de Beaufort

INUVIK, TERRITOIRES DU NORD-OUEST--(Marketwired - 17 oct. 2014) -

L'honorable Leona Aglukkaq, ministre de l'Environnement, ministre de l'Agence canadienne de développement économique du Nord et ministre du Conseil de l'Arctique, a annoncé aujourd'hui qu'une coalition composée de Pêches et Océans Canada, de la Inuvialuit Regional Corporation, du Conseil Inuvialuit de gestion du gibier et du Comité mixte de gestion de la pêche a signé le Cadre de gestion intégrée des pêches pour la mer de Beaufort. Cette importante entente intervenue entre la communauté inuvialuit et le Canada constitue un effort de coopération en ce qui a trait à la gestion des mammifères marins et des poissons vivant dans la région de l'ouest de l'Arctique visée par la Convention définitive des Inuvialuit.

Ce cadre est un outil précieux pour contrer les menaces actuelles et potentielles qui pèsent sur le bien-être et la durabilité des principales ressources marines présentes dans la région visée par la Convention définitive des Inuvialuit. Ce cadre permettra également de protéger les méthodes traditionnelles employées par les Inuvialuit pour pêcher le poisson et chasser les mammifères marins en protégeant et en conservant les réseaux trophiques essentiels dont dépendent les Inuvialuit dans l'Arctique.

Conformément à cette entente, la priorité sera accordée aux petites exploitations inuvialuit qui pratiquent de nouvelles pêches. Seront seulement prises en considération les grandes exploitations de pêche commerciale possédant des connaissances scientifiques et une bonne compréhension de la productivité biologique de la mer de Beaufort et de la place qu'occupent dans la chaîne alimentaire les espèces importantes pour les Inuvialuit, à savoir l'omble Dolly Varden, l'omble chevalier, le corégone anadrome, les phoques et les baleines. Les exploitations de pêche commerciale potentielles seront seulement considérées en fonction des estimations des surplus et des stocks durables pouvant être défendues sur le plan scientifique.

En plus d'assurer la conformité aux politiques et aux lignes directrices en vigueur de Pêches et Océans Canada, cette entente garantit la reconnaissance des droits et des responsabilités des Inuvialuit à l'égard des ressources halieutiques de la mer de Beaufort lors de l'évaluation de nouvelles pêches potentielles.

Faits en bref

  • La mer de Beaufort, dans l'ouest de l'Arctique canadien, s'étend dans les côtes nord des Territoires du Nord-Ouest et du Yukon et chevauche la région désignée des Inuvialuit.
  • Le Cadre annoncé aujourd'hui est le résultat d'un Plan de gestion intégrée des océans pour la mer de Beaufort. Annoncé en 2010, le Cadre vise à orienter efficacement la planification du développement de la région en tenant compte des valeurs et des objectifs de tous ceux qui y vivent et y réalisent des activités.
  • Le Cadre de gestion intégrée des pêches pour la mer de Beaufort est une entente entre les Inuvialuit et le Canada à laquelle prennent part Pêches et Océans Canada, la Inuvialuit Regional Corporation, le Conseil Inuvialuit de gestion du gibier et le Comité mixte de gestion de la pêche, dans le but de gérer en collaboration les ressources en poisson et en mammifères marins de cette région.

Citations

« Cette entente est un excellent exemple de coopération entre les intervenants, et elle permettra au Canada et aux Inuvialuit de reconnaître leurs responsabilités mutuelles dans la protection de l'écosystème de la mer de Beaufort. Elle garantira aussi que les Inuvialuit pratiquant la pêche à petite échelle seront les premiers à bénéficier de la création de toute pêche commerciale future dans la région. »

L'honorable Leona Aglukkaq, ministre de l'Environnement, ministre de l'Agence canadienne de développement économique du Nord (Can Nor) et ministre responsable du Conseil de l'Arctique, au nom de l'honorable Gail Shea, ministre des Pêches et des Océans

« La protection de l'écosystème de la mer de Beaufort et la détermination de nouvelles possibilités économiques sont essentielles au bien-être des Inuvialuit et de leurs collectivités. Cette entente marque la fin d'un processus de planification de gestion collaboratif entre les Inuvialuit et le gouvernement qui, dans sa mise en œuvre au fil du temps, contribuera à l'avancement de ces deux exigences. »

Nellie Cournyea, PDG de la Corporation régionale des Inuvialuit

« Les collectivités de la région désignée des Inuvialuit étaient préoccupées par le maintien de la durabilité du poisson, ressource dont elles dépendent dans leur mode de vie de subsistance. Ce cadre prévoit des mesures pour garantir que l'écosystème de la mer de Beaufort demeure sain et continue de répondre aux besoins des Inuvialuit. »
Frank Pokiak, président, Conseil Inuvialuit de gestion du gibier

« Au nom du Comité mixte de gestion de la pêche, nous nous réjouissons de l'achèvement du Cadre de gestion intégrée des pêches pour la mer de Beaufort et de la prise en charge des préoccupations des six collectivités de la région désignée des Inuvialuit concernant le développement potentiel de pêches commerciales à grande échelle dans la mer de Beaufort. Grâce aux quatre organismes faisant partie du cadre et au protocole d'entente, nous sommes sûrs d'être bien positionnés pour assurer la protection et la durabilité du poisson et des mammifères marins de la région désignée des Inuvialuit. Cet accord constitue un excellent exemple de gestion collaborative entre le Canada et les Invialuit dans l'ouest de l'Arctique. »

Vic Gillman, président, Comité mixte de gestion de la pêche

Liens connexes

Renseignements

  • Kevin Hill
    Directeur des communications
    Région de Centre et Arctique
    Pêches et Océans Canada
    (204) 983-3776

    Sophie Doucet
    Directrice des communications
    Cabinet de la ministre
    Pêches et Océans Canada
    613-992-3474