Ministère de la Défense nationale

Ministère de la Défense nationale

18 avr. 2012 11h32 HE

La ministre Aglukkaq annonce un contrat de 14,7 millions de dollars dans le cadre du Projet de nettoyage du Réseau d'alerte avancé

IQALUIT, NUNAVUT--(Marketwire - 18 avril 2012) - L'honorable Leona Aglukkaq, ministre de la Santé, et ministre de l'Agence canadienne de développement économique du Nord, au nom de l'honorable Peter MacKay, ministre de la Défense nationale, a annoncé aujourd'hui que le ministère de la Défense nationale (MDN) a octroyé un contrat évalué à 14,7 millions de dollars pour l'expédition et l'élimination de matières dangereuses résiduelles dans le cadre du projet de nettoyage du Réseau d'alerte avancé. Ce contrat a été accordé à l'entreprise Qikiqtaaluk Environmental Inc., d'Iqaluit, au Nunavut.

« Je suis très fière que notre gouvernement poursuive son engagement à protéger l'environnement dans le Nord, et à appuyer les travailleurs et les entreprises de la région, a affirmé la ministre Aglukkaq. L'annonce d'aujourd'hui illustre une fois de plus notre dévouement envers les communautés nordiques puisque nous misons à la fois sur la santé de notre territoire et sur celle des gens qui l'habitent. »

« L'octroi de ce contrat est un grand pas vers la réalisation du projet de nettoyage du Réseau d'alerte avancé, a déclaré l'honorable Peter MacKay, ministre de la Défense nationale. Ce projet continue de faire preuve de l'engagement de notre gouvernement à protéger le territoire nordique du Canada. »

Le contrat prévoit le retrait de matières dangereuses résiduelles à neuf endroits au Nunavut et leur transport vers des sites d'élimination spécialisés situés plus au sud. Le partenariat avec les Inuits de la région et les entrepreneurs est essentiel à la réussite du projet. En effet, ce partenariat a permis de créer des emplois et d'offrir aux habitants du Nord du Canada une expérience de travail précieuse pouvant leur servir dans d'autres domaines.

On estime que pour l'année 2012-2013, l'ensemble du Projet de nettoyage du Réseau d'alerte avancé permettra la création d'environ 130 emplois pour des périodes variant de cinq à 60 jours. En ce qui a trait à l'expédition et à l'élimination de matières dangereuses résiduelles, le contrat attribué à Qikiqtaaluk Environmental Inc. générera de cinq à 10 emplois dans les collectivités de la région.

Le Réseau d'alerte avancé a été construit vers la fin des années 1950 sur le littoral arctique (le long du 69e parallèle), du nord-ouest de l'Alaska jusqu'à l'Islande. Au début des années 1960, 21 des 42 sites canadiens du réseau d'alerte avancé ont été fermés et confiés au ministère des Affaires autochtones et Développement du Nord Canada (AADNC). Le MDN a continué d'utiliser les 21 autres sites jusqu'à ce que les opérations cessent en 1993.

En 1989, le MDN a commencé à élaborer un plan de nettoyage de ses 21 sites du Réseau d'alerte avancé dont le coût est actuellement estimé à 575 millions de dollars. Ce projet devrait prendre fin en 2013. Jusqu'à maintenant, 19 des 21 sites ont été nettoyés et le nettoyage des deux sites restants sera effectué l'été prochain. Un programme de surveillance de 25 ans est également en cours dans les sites ayant déjà été nettoyés.

Notre gouvernement et le MDN veillent à ce que les sites du Réseau d'alerte avancé soient nettoyés de manière rigoureuse et responsable afin de préserver et de protéger l'environnement et les écosystèmes du Nord du Canada pour les générations à venir.

Note au rédacteur :

À la suite de cette annonce, pour organiser les entrevues avec le spécialiste technique au sujet de l'attribution du contrat et du Projet de nettoyage du Réseau d'alerte avancé, veuillez communiquer avec le Bureau de liaison avec les médias en composant le 1-866-377-0811.

Pour en savoir plus sur le Projet de nettoyage du Réseau d'alerte avancé, veuillez consulter le site Web suivant http://www.forces.gc.ca/site/news-nouvelles/news-nouvelles-fra.asp?id=4161

Renseignements