Association québécoise des retraité(e)s des secteurs public et parapublic (AQRP)

Association québécoise des retraité(e)s des secteurs public et parapublic (AQRP)

05 févr. 2009 09h24 HE

La ministre Blais et l'AQRP annoncent le démarrage d'un projet de prévention du suicide chez les baby-boomers

QUEBEC, QUEBEC--(Marketwire - 5 feb. 2009) - A l'occasion de la Semaine québécoise de prévention du suicide, la ministre responsable des Aînés, Mme Marguerite Blais, et l'Association québécoise des retraité(e)s des secteurs public et parapublic (AQRP), annoncent conjointement le démarrage d'un projet de prévention du suicide chez les personnes âgées de 50 à 64 ans. Cette annonce concrétise l'octroi d'une aide financière de 400 000 $ sur quatre ans à l'AQRP par la ministre Blais annoncée à l'automne dernier. Le projet, qui prévoit le déploiement d'un réseau panquébécois de "sentinelles" formées afin de dépister les signes précurseurs d'une crise suicidaire, débutera dans la région pilote de Chaudière-Appalaches.

"La question du suicide chez les aînés est particulièrement préoccupante. Les dernières données démontrent que le suicide touche davantage de personnes de plus de 50 ans. De là l'importance d'être à l'écoute des signes de détresse chez les aînés. Outre les mesures gouvernementales, les solidarités familiales et une place réelle pour les aînés au sein de la société québécoise demeureront toujours les meilleurs remèdes à la solitude et à l'indifférence qui poussent très souvent les aînés au suicide. Nous avons tous un rôle à jouer dans la prévention du suicide", a déclaré la ministre Blais.

"La situation des personnes de 50 à 64 ans est d'autant plus problématique qu'il existe un lien entre les problèmes financiers personnels, la perte d'emploi et le risque de suicide. Dans la situation économique actuelle, nous estimons que ce projet devient encore plus pertinent. Nous invitons donc toutes les organisations des secteurs public, privé et communautaire à s'impliquer activement afin de contribuer à freiner le suicide auprès de ce groupe d'âge", a déclaré Mme Madelaine Michaud, présidente de l'AQRP.

Le projet est d'ailleurs appuyé par l'Association québécoise de prévention du suicide (AQPS) et La Capitale groupe financier.

Selon les données de l'Institut national de santé publique du Québec (INSPQ), le Québec a présenté en 2007 ses plus bas taux de suicide depuis plusieurs décennies. Toutefois, cette baisse ne s'est pas concrétisée de façon aussi importante pour le groupe des 50 à 64 ans.

Les organisations de Chaudière-Appalaches intéressées à s'impliquer dans le projet peuvent contacter Mme Annie Morrissette, chargée de projet, au 418 683-2288 poste 30.

Nous invitons les personnes suicidaires, leur entourage et les personnes endeuillées par le suicide à demander de l'aide en utilisant la ligne 1 866 APPELLE.

Renseignements

  • Mathieu Santerre
    Conseiller cadre aux communications et
    relations publiques
    AQRP
    (418) 928-2608

    Renaud Dugas
    Attaché de presse
    Cabinet de la ministre responsable des Aînés
    (514) 219-5736