Santé Canada

Santé Canada

16 avr. 2013 10h53 HE

La ministre de la Santé annonce des mesures à venir à l'appui de la santé et de la sécurité des familles canadiennes

Gouvernement, parents et membres de la collectivité se réunissent pour discuter de la sécurité des produits de consommation, de l'innocuité des médicaments et de la salubrité des aliments

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwired - 16 avril 2013) - L'honorable Leona Aglukkaq, ministre de la Santé, a organisé aujourd'hui à Ottawa une réunion avec des parents et des membres de la collectivité intéressés pour donner un aperçu de mesures qui seront prises par le gouvernement Harper au cours des prochains mois à l'appui de la santé et de la sécurité des familles canadiennes. En janvier, le premier ministre avait annoncé que le soutien des familles serait une priorité du gouvernement.

« Les Canadiens ne veulent pas que le gouvernement élève leurs enfants, mais ils veulent que le gouvernement prenne des mesures à l'appui de la santé et de la sécurité de leurs familles », a affirmé la ministre Aglukkaq. « Au cours des prochains mois, notre gouvernement entamera des efforts pour ce faire dans des domaines comme la salubrité des aliments, l'innocuité des médicaments et la sécurité des produits de consommation. »

La ministre Aglukkaq a cerné des mesures qui seront prises en matière de sécurité des produits de consommation, d'innocuité des médicaments et de salubrité des aliments.

La ministre a annoncé aujourd'hui les nouvelles initiatives suivantes :

  • Augmentation de l'étiquetage des médicaments en langage clair;
  • Prise de mesures relatives aux produits contenant de petits aimants puissants qui menacent la sécurité des jeunes enfants;
  • Établissement d'un nouveau centre de recherche pour renforcer la capacité du Canada à repérer précisément et à stopper les maladies d'origine alimentaire;
  • Amélioration de la déclaration des effets indésirables des médicaments; et
  • Proposition de renforcement des normes de sécurité relatives aux parcs pour enfants vendus au Canada.

« Le premier ministre a clairement indiqué qu'appuyer les familles canadiennes est une priorité de notre gouvernement », a déclaré la ministre Aglukkaq. « À titre de ministre de la Santé, et de mère, je suis fière de donner un aperçu des domaines où le gouvernement prendra des mesures concrètes au cours des prochains mois. »

Pour obtenir de plus amples renseignements sur le travail du gouvernement du Canada pour protéger la santé et la sécurité de la population canadienne, veuillez consulter le site Web Canadiens en santé.

Also available in English

Les communiqués de Santé Canada sont affichés sur Internet à l'adresse www.santecanada.gc.ca/media

INFORMATION

Mesures à venir à l'appui de la santé et de la sécurité des familles canadiennes

Prise de mesures relatives aux produits contenant de petits aimants puissants qui menacent la sécurité des jeunes enfants

Santé Canada a déterminé que certains produits contenant de petits aimants puissants présentent un danger pour les enfants et que leur présence sur le marché est une infraction à l'interdiction générale prévue par la Loi canadienne sur la sécurité des produits de consommation. Santé Canada prend donc maintenant des mesures pour identifier et retirer du marché ces produits dangereux.

Ces aimants se trouvent dans certains ensembles d'aimants de fantaisie attirants pour les enfants et dans certains jouets pour enfants. Santé Canada est particulièrement préoccupé par certains ensembles d'aimants contenant plus d'un petit aimant puissant, qui peuvent être utilisés comme jouet ou pour les casse-tête, les sculptures, les jeux de stimulation mentale ou de détente, peu importe l'âge recommandé de l'utilisateur. Santé Canada est aussi préoccupé par certains jouets pour enfants qui contiennent de petits aimants puissants ou des pièces magnétiques. Santé Canada est d'avis que les jouets offerts sur le marché canadien devraient être conformes à au moins une des normes internationales les plus récentes en matière de sécurité (p. ex. ASTM F963, EN 71, ISO 8124) en ce qui concerne les aimants et les composantes magnétiques.

Les aimants de très petite taille peuvent être facilement avalés ou même aspirés. Contrairement à d'autres petits objets qui, s'ils sont avalés, sont plus susceptibles de traverser sans encombre le système digestif, les aimants puissants, lorsque plus d'un est avalé, peuvent s'attirer mutuellement pendant leur passage dans le système digestif. Les aimants peuvent alors se coller et occasionner un blocage ou déchirer lentement la paroi intestinale et causer des perforations. Les conséquences peuvent être très graves, voire mortelles. De nombreux cas d'enfants ayant dû subir une intervention chirurgicale afin de retirer de leurs intestins des aimants ou des pièces de jouets magnétiques ont été signalés.

Établissement d'un nouveau centre de recherche pour renforcer la capacité du Canada à repérer précisément et à stopper les maladies d'origine alimentaire

Le gouvernement du Canada continue de montrer son engagement envers la salubrité des aliments et la prévention des maladies en renforçant la surveillance des maladies d'origine alimentaire pour assurer aux Canadiens la meilleure protection possible. Le gouvernement étend son programme proactif de surveillance des maladies d'origine alimentaire, connu sous le nom de C-EnterNet, à un troisième site de surveillance. C-EnterNet surveille les maladies gastro-intestinales d'origine alimentaire ou hydrique et leurs sources probables (p. ex. aliments, eau et bétail) afin de cerner les risques, de prévenir l'apparition de maladies et de réduire l'incidence des maladies sur les Canadiens.

Le programme C-EnterNet, facilité par l'Agence de la santé publique du Canada, repose sur une collaboration entre partenaires en santé publique de tous les ordres de gouvernement, de l'industrie et d'autres intervenants au sein de chaque site de surveillance. Le programme est actuellement actif à deux endroits : dans la région de Waterloo en Ontario et dans la région du Fraser en Colombie-Britannique. Le troisième site de surveillance augmentera la capacité du gouvernement à fournir des orientations relatives à la salubrité des aliments, à la prise de décisions en santé publique et à l'élaboration de politiques.

Amélioration de la déclaration des effets indésirables des médicaments

Les effets indésirables des médicaments sont une importante source d'information utilisée par Santé Canada pour détecter d'éventuelles préoccupations nouvelles relatives aux produits de santé. Nous recevons des déclarations d'effets indésirables de la part de fabricants de médicaments, de professionnels de la santé et de consommateurs.

Au cours des dernières années, Santé Canada a exploré des façons d'améliorer la qualité et la quantité des déclarations d'effets indésirables provenant de professionnels de la santé. C'est pourquoi nous avons chargé Agrément Canada d'inclure, pour la première fois, un volet sur la déclaration des effets indésirables des médicaments dans ses normes sur la gestion des médicaments. Plus de 700 établissements de soins de santé au Canada, y compris des hôpitaux et des établissements de soins de longue durée, ont maintenant accès à ces normes. Elles fournissent des orientations, notamment par rapport à la façon de déclarer les effets indésirables de médicaments ressentis par les patients et à qui appartient la responsabilité de déclarer ces effets indésirables.

Il est attendu que l'application de la norme de déclaration des effets indésirables augmentera la qualité et la quantité des déclarations provenant de ces organisations. Santé Canada surveillera les déclarations pour évaluer les améliorations découlant de la nouvelle norme.

La nouvelle norme complétera aussi les efforts de Santé Canada pour favoriser la déclaration des effets indésirables, y compris les activités de marketing ciblant les professionnels de la santé au Canada.

Proposition de renforcement des normes de sécurité relatives aux parcs pour enfants vendus au Canada

Le Ministère envisage d'apporter un certain nombre de changements au Règlement sur les parcs pour enfants afin de mieux protéger la sécurité des bébés et des enfants canadiens, notamment en augmentant la hauteur minimale requise des côtés des parcs pour enfants et en établissant des normes de sécurité rigoureuses relatives aux accessoires de parcs pour enfants.

Les changements proposés consistent à adopter des normes plus rigoureuses en ce qui a trait à la hauteur des côtés, à la résistance des côtés et du plancher et aux mécanismes d'enclenchement et de verrouillage, ainsi que des exigences supplémentaires relatives aux mises en garde de sécurité, à l'espacement et à l'épaisseur du matelas et au risque d'enchevêtrement. Par ailleurs, les accessoires de parcs pour enfants, comme les tables à langer et les accessoires de couchage, deviendraient des produits réglementés en vertu du règlement proposé, qui établit des normes de sécurité rigoureuses pour ces composantes, notamment des exigences de rendement et des méthodes d'essai. Ces changements permettent d'harmoniser le Règlement sur les parcs pour enfants aux normes internationales du Canada aux normes internationales et poussent plus loin l'Énoncé de politique pour les accessoires des parcs pour enfants publié par le Ministère en 2010, qui traitait en particulier des dangers que présente ce type d'accessoires.

Augmentation de l'étiquetage des médicaments en langage clair

Le « langage clair », c'est de présenter de l'information pharmaceutique accessible et facile à lire. Fournir aux Canadiens de l'information claire et compréhensible au sujet de leurs médicaments les aidera à faire de meilleurs choix relatifs à leur santé.

À titre d'exemple, Santé Canada travaille actuellement avec l'industrie sur de nouvelles façons de choisir des noms de médicaments de façon à réduire le nombre de médicaments pouvant être confondus en raison d'une présentation ou d'une consonance semblables, ce qui aidera les Canadiens à éviter de se tromper lorsque des médicaments ont des noms similaires.

Renseignements

  • Renseignements aux médias
    Santé Canada
    613-957-2983

    Cailin Rodgers
    Cabinet de l'honorable Leona Aglukkaq
    Ministre fédérale de la Santé
    613-957-0200

    Renseignements au public
    613-957-2991
    1-866-225-0709