Agence de la santé publique du Canada

Agence de la santé publique du Canada

19 nov. 2010 10h00 HE

La ministre de la santé promet du soutien additionnel pour le bien-être des enfants et des jeunes autochtones du Canada

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 19 nov. 2010) - L'honorable Leona Aglukkaq, ministre de la Santé, a annoncé aujourd'hui l'apport d'un financement sur cinq ans pour le renouvellement d'importants programmes de santé à l'appui du bien-être des enfants et des jeunes autochtones du Canada.

L'investissement pour le Programme d'aide préscolaire aux Autochtones (PAPA) soutient les familles inuites, métisses et des Premières nations qui ont des bébés et de jeunes enfants et contribue à ce qu'ils croissent en santé et réalisent leur plein potentiel. Ce programme contribue à répondre aux besoins culturels, physiques, nutritionnels, sociaux et psychologiques des enfants autochtones.

Dans le budget 2010, le gouvernement du Canada a annoncé un apport de 20 millions de dollars à l'appui du renouvellement sur deux ans de deux volets du PAPA. Aujourd'hui, la veille de la Journée nationale de l'enfant, la ministre a annoncé un financement s'élevant à 50 millions de dollars qui permet de prolonger le financement original sur cinq ans pour le Programme d'aide préscolaire aux Autochtones dans les collectivités urbaines et nordiques (PAPACUN) et le Programme d'aide préscolaire aux Autochtones des réserves (PAPAR). Ces deux initiatives visent à fournir aux enfants autochtones un bon amour-propre, une soif d'apprentissage et des occasions pour se développer pleinement et devenir de jeunes gens accomplis.

« Le gouvernement du Canada est déterminé à veiller à ce que les enfants et les jeunes canadiens soient traités avec dignité et respect, qu'ils soient protégés des dangers et qu'ils profitent d'occasions égales et réelles en matière de santé, de bien-être et de développement », a déclaré la ministre Aglukkaq. « Des programmes comme ceux-là préparent les enfants pour leur vie scolaire, en plus de les aider à partir du bon pied dans la vie. »

Elle a ajouté que « ces programmes, fournis en partenariat avec des collectivités inuites et des Premières nations, fournissent un soutien important à l'amélioration de la santé des Autochtones en faisant la promotion d'activités communautaires et adaptées à la culture pour les modes de vie sains, le bien-être mental et le développement sain des enfants, qui sont les principaux objectifs de la Déclaration sur la prévention et la promotion annoncée par les ministres de la Santé, de la Promotion de la santé et du Mode de vie sain en septembre. »

La ministre encourage tous les Canadiens à célébrer la Journée nationale de l'enfant, qui rappelle la proclamation par les Nations unies de la Déclaration des droits de l'enfant le 20 novembre 1959 et de la Convention des Nations Unies relative aux droits de l'enfant le 20 novembre 1989. La ministre Aglukkaq demande aux Canadiens de jouer un rôle actif pour veiller à ce que les enfants soient traités avec dignité et respect, qu'ils soient protégés des dangers et qu'ils profitent d'occasions de survie et de développement égales et réelles.

Renseignements additionnels au sujet de la Journée nationale de l'enfant
La Journée nationale de l'enfant, le 20 novembre, souligne l'importance de promouvoir et de défendre les droits des enfants et des jeunes au Canada et à l'étranger. Il s'agit d'une journée consacrée à la reconnaissance des droits de la personne fondamentaux qui sont ceux de tous les enfants du monde. Ces droits incluent le droit aux meilleurs soins de santé, le droit à des aliments nutritifs, le droit à un environnement propre et sain, le droit à l'information nécessaire pour maintenir leur bien-être, le droit à l'éducation et le droit pour les peuples autochtones de jouir de leur culture et d'employer leur langue.

Renseignements additionnels au sujet du Programme d'aide préscolaire aux Autochtones (PAPA)

  • Le Programme d'aide préscolaire aux Autochtones répond aux besoins des familles et des enfants inuits, métis et des Premières nations. Il aide les enfants à acquérir :
  • la connaissance et la fierté de leur culture;
  • des habiletés pour les préparer à l'école;
  • des aptitudes sociales, comme la communication, le respect et l'entraide;
  • la compréhension des aliments qui sont bons pour eux;
  • des habitudes saines, comme se brosser les dents, se laver les mains et faire de l'activité physique.
  • De plus, le Programme d'aide préscolaire aux Autochtones des réserves soutient des services d'approche axés sur la présentation, par des travailleurs des services d'approche communautaires formés, d'éléments du PAPA dans des collectivités des Premières nations dans les réserves.

Also available in English

Renseignements

  • Agence de la santé publique du Canada
    Relations avec les médias
    613-941-8189
    ou
    Santé Canada
    Relations avec les médias
    613-957-2983
    ou
    Cabinet de la ministre de la Santé
    Jenny Van Alystyne
    Agente des relations avec les médias
    613-957-0200