Ressources humaines et Développement des compétences Canada

Ressources humaines et Développement des compétences Canada

27 sept. 2010 08h03 HE

La ministre d'Etat Ablonczy contribue à sensibiliser la population lors de la conférence de la Coalition canadienne pour la santé mentale des personnes âgées

HALIFAX, NOUVELLE-ÉCOSSE--(Marketwire - 27 sept. 2010) - La ministre d'État (Aînés), l'honorable Diane Ablonczy, a pris la parole aujourd'hui à l'occasion de la 4e Conférence nationale de la Coalition canadienne pour la santé mentale des personnes âgées. Elle s'est réjouie du rôle essentiel que jouent les experts en informant le public des enjeux liés à la santé mentale des aînés. Elle a également souligné l'importance d'unir nos forces dans le but d'encourager l'adoption de saines habitudes de vie.

« La maladie mentale touche la vie d'un grand nombre de Canadiens. À mesure que notre population vieillit, le nombre de personnes ayant des maladies telles que la démence est susceptible d'augmenter énormément, a dit la ministre d'État Ablonczy. C'est pourquoi il est essentiel de poursuivre le dialogue, d'échanger des idées et d'approfondir nos recherches. Les conférences comme celle-ci constituent des outils importants pour éduquer non seulement le public, mais aussi les décisionnaires, sur l'importance de mener une vie saine et active. »

« Il est primordial que nos membres sachent que le gouvernement fédéral est conscient du besoin impérieux de veiller à ce que la santé mentale des aînés soit considérée comme un problème de santé et de mieux-être important au Canada, a déclaré la directrice générale de la Coalition canadienne pour la santé mentale des personnes âgées, Mme Kimberley Wilson. La présence de la ministre d'État Ablonczy aujourd'hui le confirme. »

La ministre d'État a souligné plusieurs investissements du gouvernement fédéral dans la recherche sur la santé mentale, comme la création de la Commission de la santé mentale, en 2007. La Commission agit de centre de liaison national pour les questions de santé mentale et est chargée de réduire la stigmatisation et la discrimination dont sont victimes les Canadiens ayant une maladie mentale. Le gouvernement a également investi 40 millions de dollars pour appuyer l'Étude longitudinale canadienne sur le vieillissement, une étude révolutionnaire qui s'effectuera sur 20 ans.

Le gouvernement du Canada offre beaucoup de programmes qui aident les aînés à maintenir une excellente qualité de vie et favorisent leur participation sociale et leur autonomie, notamment le programme Nouveaux Horizons pour les aînés, l'Initiative fédérale de lutte contre les mauvais traitements envers les aînés et les programmes d'assistance financière pour les ménages à faible revenu, y compris pour les ménages composés d'aînés, en vue d'appuyer les projets de modification et d'adaptation des domiciles.

Pour en savoir plus sur les programmes et les services du gouvernement du Canada destinés aux aînés, visitez le www.aines.gc.ca.

Ce communiqué est disponible, sur demande, en médias substituts.

Renseignements

  • Cabinet de la ministre d'Etat Ablonczy
    Heather Hume
    Conseillère en communications
    613-953-1363
    ou
    Ressources humaines et Développement des compétences Canada
    Bureau des relations avec les médias
    819-994-5559