Industrie Canada

Industrie Canada

10 nov. 2005 16h38 HE

La ministre McLellan annonce 16 chaires de recherche du Canada en Alberta

EDMONTON, ALBERTA--(CCNMatthews - 10 nov. 2005) - L'honorable Anne McLellan, vice-première ministre et ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile, au nom de l'honorable David L. Emerson, ministre de l'Industrie et ministre responsable du Programme des chaires de recherche du Canada, a annoncé aujourd'hui un investissement de 13 millions de dollars pour financer 16 chaires de recherche du Canada en Alberta. Les chercheurs dans les universités de l'Alberta ont reçu 11,6 millions de dollars du Programme des chaires de recherche du Canada, tandis que la Fondation canadienne pour l'innovation (FCI) a fourni 1,4 million de dollars pour financer l'infrastructure de recherche.

Ces fonds s'inscrivent dans le cadre d'un investissement de 91,8 millions de dollars annoncé aujourd'hui par l'honorable Jean-C. Lapierre, ministre des Transports et lieutenant politique pour le Québec, et destiné aux universités du pays en vue de financer 126 chaires de recherche du Canada. Ces postes de haut niveau en recherche, qui sont essentiels au développement économique, scientifique et social du Canada, sont également appuyés par un financement de 10,4 millions de dollars de la FCI.

"Le travail des titulaires de chaires de recherche du Canada est d'une importance cruciale pour les Canadiens. Que ce soit dans le secteur de la santé, de l'environnement ou de l'éducation, les nouvelles connaissances produites au moyen de la recherche permettent directement de faire de nos communautés des endroits meilleurs et plus sécuritaires où élever nos enfants", a expliqué le ministre Emerson.

"Depuis l'instauration du Programme des chaires de recherche du Canada, en 2000, l'Alberta a pu profiter de 180 millions de dollars pour financer 164 chaires de recherche du Canada, a souligné la ministre McLellan. Ces octrois aident nos institutions à faire des percées importantes dans les domaines scientifique et de la médecine en plus de contribuer au développement d'une économie canadienne innovatrice et axée sur le savoir."

Mme Janet Elliott, de l'University of Alberta, est la titulaire actuelle de la Chaire de recherche du Canada en thermodynamique interfaciale. Son travail vise à améliorer notre compréhension des phénomènes physiques limites, comme la limite entre l'état liquide et l'état gazeux. Cette recherche permettra la création de modèles descriptifs plus précis des procédés industriels. Elle prévoit aussi l'application d'un meilleur modèle théorique de procédés physiques complexes comme l'évaporation, et espère que ce modèle permettra de résoudre des problèmes comme la préservation des tissus à greffer.

Le Programme des chaires de recherche du Canada (www.chaires.gc.ca) aide les universités à attirer et à garder certains des plus grands chercheurs du monde. Qu'ils soient du secteur des sciences naturelles et du génie, des sciences de la santé ou des sciences humaines, les titulaires de chaires de recherche du Canada sont reconnus à l'échelle internationale comme des chefs de file dans leur domaine.

Renseignements