Plan d'action économique du Canada

Plan d'action économique du Canada

14 avr. 2014 15h49 HE

La ministre Shea et le député Saxton annoncent l'octroi de financement pour un projet de restauration de l'estuaire du ruisseau Lynn

La Colombie-Britannique recevra jusqu'à 1,5 million de dollars pour 32 projets dans le cadre de la deuxième période du Programme de partenariats relatifs à la conservation des pêches récréatives

NORTH VANCOUVER, COLOMBIE-BRITANNIQUE--(Marketwired - 14 avril 2014) - L'honorable Gail Shea, ministre des Pêches et des Océans, et Andrew Saxton, député de North Vancouver et secrétaire parlementaire du ministre des Finances, a annoncé aujourd'hui que le gouvernement du Canada fournira un financement pouvant atteindre 15 000 dollars à la BC Conservation Foundation pour un projet de restauration de l'estuaire du ruisseau Lynn.

Il s'agit du premier projet à être annoncé dans le cadre de la deuxième période du Programme de partenariats relatifs à la conservation des pêches récréatives. L'octroi de 5,5 millions de dollars destinés à 128 projets de restauration de l'habitat des poissons qui font l'objet des pêches récréatives a été approuvé dans le cadre de la deuxième période, dont 1,5 million de dollars pour 32 projets en Colombie-Britannique seulement.

Le Programme de partenariats relatifs à la conservation des pêches récréatives a été annoncé dans le cadre du Plan d'action économique de 2013 pour appuyer des projets de restauration de l'habitat du poisson menés par des groupes de pêcheurs et de pêcheurs à la ligne, de même que des organismes de conservation. En raison du succès qu'a connu le programme à ses débuts et de la forte demande, on a accru, dans le cadre du Plan d'action économique de 2014, le financement disponible de 15 millions de dollars, pour un investissement total de 25 millions de dollars.

Faits en bref

  • Le projet de restauration de l'estuaire du ruisseau Lynn vise le rétablissement des zones riveraine et marécageuse accessibles près des parcs et ayant une grande valeur publique. L'habitat des salmonidés matures en sera grandement amélioré.
  • Le rétablissement de l'habitat du poisson d'estuaire se déroulera sur une période de deux ans. Pendant la première période, on fera surtout des évaluations et l'installation de grands morceaux de bois. La deuxième période consistera surtout à enlever les espèces envahissantes, à reverdir avec des espèces végétales indigènes et à installer 100 gros morceaux de bois.
  • Dans le cadre de la première période du Programme de partenariats relatifs à la conservation des pêches récréatives, jusqu'à 1,8 million de dollars a été octroyé pour 28 projets touchant le saumon du Pacifique en Colombie-Britannique.
  • Plusieurs projets viseront aussi le saumon du Pacifique dans le cadre de la deuxième période.
  • Une troisième période de soumission de demandes aura lieu sous peu. Les détails sur l'admissibilité et la façon de soumettre une demande sont affichés sur le site Web du Programme (http://www.dfo-mpo.gc.ca/pnw-ppe/rfcpp-ppcpr/index-fra.html) où vous pouvez aussi vous inscrire pour recevoir des mises à jour.

Citation

« Notre gouvernement s'engage à appuyer les personnes et les organismes qui travaillent sur les rives des lacs, des rivières et des cours d'eau à travers le pays afin de protéger et de restaurer les habitats pour les générations à venir. La pêche récréative est une activité économique importante qui attire des milliers de visiteurs au Canada et injecte des milliers de milliards de dollars dans l'économie chaque année. Les projets financés par le Programme de partenariats relatifs à la conservation des pêches récréatives profiteront aux collectivités canadiennes pour les années à venir. »

L'honorable Gail Shea, ministre des Pêches et des Océans

« Ce programme rassemble des partenaires communautaires et des bassins de ressources pour appuyer un but commun de conserver et protéger les pêches récréatives au pays. La North Vancouver's BC Conservation Foundation, comme plusieurs groupes au pays, a fait un travail incroyable et à mis en œuvre des projets emballants qui présentent les pouvoirs multiplicateurs des partenariats visant à restaurer l'habitat du poisson pour tous les Canadiens. Je suis fier de faire partie d'un gouvernement engagé à travailler avec les citoyens pour l'amélioration de notre environnement naturel. »

Andrew Saxton, député de North Vancouver et secrétaire parlementaire du ministre des Finances

Liens

- Site internet du Programme de partenariats relatifs à la conservation des pêches récréatives

S'IL Y A INCOMPATIBILITÉ ENTRE UNE VERSION IMPRIMÉE ET LA VERSION ÉLECTRONIQUE DE CE DOCUMENT, LA VERSION ÉLECTRONIQUE PRÉVAUT.

Ce communiqué est disponible en direct à l'adresse suivante : www.plandaction.gc.ca.

Suivez nous sur Twitter! www.Twitter.com/DFO_MPO

Fiche d'information

Programme de partenariats relatifs à la conservation des pêches récréatives - Projets financés un peu partout au Canada dans le cadre de la deuxième période de présentation de demandes de financement

Le gouvernement du Canada finance jusqu'à 128 projets dans tout le pays dans le cadre de la deuxième période du Programme de partenariats relatifs à la conservation des pêches récréatives, investissant en tout jusqu'à 5,5 millions de dollars dans le cadre de la deuxième période de présentation de demandes de financement.

Le Programme de partenariats relatifs à la conservation des pêches récréatives a été créé en juin 2013 pour encourager la collaboration et appuyer des projets menés par des groupes de pêche récréative et de pêche à la ligne, de même que par des organismes de conservation, qui visent à restaurer l'habitat des poissons qui font l'objet de pêches récréatives.

Le Programme soutient la durabilité et la productivité continue des pêches récréatives du Canada en rassemblant des partenaires aux vues similaires et en regroupant leurs ressources dans le but commun d'assurer la conservation et la protection des pêches récréatives du Canada. Cette approche de partenariats permet de tirer le maximum des ressources mises en commun et d'obtenir ainsi des résultats qui seraient inaccessibles autrement.

Voici quelques réussites observées jusqu'à ce jour :

  • Restauration d'un habitat important pour le saumon coho et autres salmonidés en Colombie-Britannique.
  • Construction d'un canal de dérivation pour le poisson afin d'aider à conserver et à restaurer les pêches récréatives dans les zones sud et centrale du lac Ontario.
  • Enlèvement des barrages et des structures détériorés ayant été utilisés par l'industrie de pâtes et papiers, pour libérer le passage pour les salmonidés dans le bassin hydrologique de la rivière Exploits à Terre-Neuve-et-Labrador.

Le Programme de partenariats relatifs à la conservation des pêches récréatives est doté d'un budget de 25 millions de dollars pour financer des projets sur 3 ans (2013-2016). Dans le cadre de la première période de financement, 94 projets ont bénéficié d'un financement totalisant environ 5,9 millions de dollars. Dans le cadre de la deuxième période, un montant total pouvant atteindre 5,5 millions de dollars sera investi dans 128 projets supplémentaires. Étant donné que tous les projets ont obtenu au moins la moitié de leurs fonds de sources autres que gouvernementales, ce financement de 11,4 millions de dollars accordé jusqu'à maintenant représente un investissement d'au moins 22,8 millions de dollars qui servira à restaurer l'habitat des poissons dans le cadre du programme.

Une troisième période de présentation des demandes de financement aura lieu sous peu. Vous trouverez les détails concernant les critères d'admissibilité et les demandes de financement sur le site Web du Programme de partenariats relatifs à la conservation des pêches récréatives (http://www.dfo-mpo.gc.ca/pnw-ppe/rfcpp-ppcpr/index-fra.html).

Renseignements

  • Frank Stanek
    Relations avec les médias
    Pêches et Océans Canada
    613-990-7537

    Sophie Doucet
    Directrice des communications
    Cabinet de la ministre
    Pêches et Océans Canada
    613-992-3474

    Personne-ressource du programme :
    Melinda Lontoc-Roy
    613-998-9121

    Personne-ressource des communications :
    Rhonda Francis
    613-990-1867