IMMHE / MIEEH

06 oct. 2005 12h20 HE

La mission internationale d'évaluation des élections en Haïti tient une premiére réunion à Port-au-Prince

PORT-AU-PRINCE, HAITI--(CCNMatthews - 6 oct. 2005) - Les membres de la Mission internationale d'évaluation des élections en Haïti (MIEEH) ont tenu les 5 et 6 octobre la première d'une série de réunions à Port-au-Prince afin d'évaluer le processus électoral en cours en Haïti. La MIEEH est accréditée par le Conseil électoral provisoire (CEP) afin d'évaluer les élections présidentielles, législatives, municipales et locales prévues au cours des prochains mois.

Cette rencontre a permis des échanges avec le CEP et des organisations internationales impliquées dans les élections haïtiennes, en particulier la Mission des Nations Unies pour la stabilisation en Haïti (MINUSTAH) et l'Organisation des Etats américains (OEA).

Cette mission a été créée lors d'un forum tenu les 16 et 17 juin derniers à Montréal. Elle regroupe des représentants d'organismes électoraux indépendants de huit pays (Brésil, Canada, Chili, Etats-Unis, Jamaïque, Mexique, Panama et la République Dominicaine). " L'indépendance dont nous disposons, chacun dans nos pays, et notre expertise électorale, constituent des éléments essentiels de notre capacité de mener à bien une telle mission, a déclaré le président de la mission et directeur général d'Elections Canada, Jean-Pierre Kingsley. Le rôle de la Mission internationale d'évaluation des élections en Haïti est d'accompagner le peuple haïtien dans sa marche vers la démocratie."

Tout en poursuivant ses activités, la MIEEH entend alimenter le CEP en conseils formulés par divers spécialistes, accroître la confiance des principaux intervenants (partis politiques, candidats et électeurs) envers le processus électoral, établir des liens avec des groupes d'observateurs nationaux et internationaux et contribuer à la légitimité de l'ensemble du processus électoral.

La MIEEH s'est dotée d'un secrétariat en Haïti au début du mois d'août. Appuyé par 10 observateurs internationaux à long terme, déployés à travers le pays, le secrétariat a mis en place la logistique nécessaire à la réalisation du mandat de la mission. Des rencontres ont eu lieu avec les organisateurs électoraux, les partis politiques, les maires, les représentants des bureaux d'élections départementale et communale, les ONG et les organismes locaux.

Guidée par l'avis d'experts, la mission sera en mesure d'évaluer les élections haïtiennes, selon les critères suivants reconnus internationalement :



- cadre juridique
- inscription des électeurs
- préparatifs électoraux
- information et éducation des électeurs
- accès équitable aux médias
- certification des partis politiques et des candidats
- délimitation des circonscriptions
- procédures de dépôt des plaintes avant le scrutin
- vote (jour du scrutin)
- dépouillement des bulletins et compilation des résultats
- plaintes après le scrutin
- infractions et application de la loi
- financement des campagnes et utilisation des ressources publiques
- environnement favorable
- libertés fondamentales


En considérant ces critères, la mission sera en mesure d'examiner en profondeur la légitimité et la crédibilité du processus électoral du début à la fin.

Pour plus d'information sur les objectifs de la MIEEH ou pour obtenir les versions anglaise, espagnole et portugaise de ce communiqué de presse, consultez www.mieeh-immhe.ca.

Renseignements

  • Port-au-Prince
    (509) 563-1511
    ou

    Ottawa
    (613) 993-2225