BMO Groupe financier
TSX : BMO
NYSE : BMO

BMO Groupe financier
BMO Banque de Montreal

BMO Banque de Montreal

17 juil. 2012 09h55 HE

La nouvelle réglementation sur les prêts hypothécaires ouvre tout grand la porte aux foyers canadiens qui pourront se libérer de leur dette en cinq ans, selon BMO

MONTRÉAL, QUÉBEC--(Marketwire - 17 juillet 2012) - Plus de la moitié des Canadiens (54 pour cent) s'attendent à être libres de dettes en 2017 et les nouvelles règles régissant les prêts hypothécaires annoncées par le ministre des Finances Jim Flaherty aideront plus de Canadiens à atteindre cet objectif, selon le Service des études économiques de BMO.

Les changements réglementaires - qui sont entrés en vigueur le 9 juillet 2012 - comprennent la réduction de la période d'amortissement maximale des prêts hypothécaires assurés par le gouvernement de 30 à 25 ans. L'amortissement est la période nécessaire au remboursement complet d'une hypothèque.

« Les indicateurs les plus récents révèlent que la croissance de la dette globale des ménages a enregistré son taux de progression le plus lent en plus de dix ans (soit une hausse de 4,7 pour cent par rapport à l'an dernier, en avril) et ne dépasse que légèrement la tendance de la croissance du revenu personnel. Nous nous attendons à ce que les nouvelles règles hypothécaires combinées à une certaine modération sous-jacente contribueront bientôt à plafonner la dette des ménages canadiens en tant que part du revenu », a affirmé Doug Porter, économiste en chef délégué, BMO Marchés des capitaux.

Selon les données de Statistique Canada, les prêts hypothécaires à l'habitation - qui sont généralement considérés comme de « bonnes dettes » car ils sont reliés aux actifs du ménage - comptent pour 63 pour cent du passif du foyer, tandis que le crédit à la consommation compte pour environ 28 pour cent.

Mené par Léger Marketing, le sondage de BMO a révélé que 54 pour cent des Canadiens s'attendent à être libérés de leur dette en cinq ans. Les résultats du sondage ont par ailleurs fait ressortir les réalités suivantes :

  • la dette moyenne des ménages canadiens, prêt hypothécaire, carte de crédit, marge de crédit et emprunts compris, totalise 112 329 $;
  • le quart (26 pour cent) des répondants qui ont une dette avouent qu'elle dépasse les 100 000 $;
  • bien que 25 pour cent des Canadiens soient sans dette, 41 pour cent indiquent qu'ils ont contracté plus de dettes au cours des cinq dernières années, l'augmentation de leurs dépenses et l'achat d'une voiture étant les deux principales raisons qui expliquent la hausse de leur endettement au cours des cinq dernières années.

Su McVey, vice-présidente, BMO Banque de Montréal, a indiqué que BMO offre des outils et des produits dont les Canadiens peuvent se servir pour faire le suivi des finances de leur ménage et économiser. « Par exemple, BudgetSensé BMO permet aux Canadiens de faire le suivi de leurs limites de dépenses et de leurs objectifs d'épargne en temps réel. Une fois que vous savez clairement où va votre argent, il devient beaucoup plus facile de cibler vos dépenses superflues et d'élaborer un plan d'épargne. »

Le sondage sur l'endettement des ménages de BMO a été réalisé en ligne du 2 au 7 avril 2012, dans le cadre du panel en ligne de Léger Marketing, LégerWeb, auprès d'un échantillon de 1 507 Canadiens. Un échantillon aléatoire de la même taille comporterait une marge d'erreur de ±2,5 %, 19 fois sur 20.

À propos de BMO Groupe financier

Fondé en 1817 sous le nom de Banque de Montréal, BMO Groupe financier est un fournisseur nord-américain de services financiers hautement diversifiés. Fort d'un actif totalisant 525 milliards de dollars et d'un effectif de plus de 46 000 employés au 30 avril 2012, BMO Groupe financier offre une vaste gamme de produits et de solutions dans les domaines des services bancaires au détail, de la gestion de patrimoine et des services d'investissement.

Renseignements