AEROPLAN CANADA INC.

AEROPLAN CANADA INC.

24 avr. 2008 16h00 HE

La photographe canadienne Sarah Anne Johnson remporte le prix The Grange assorti d'une bourse de 50 000 $

    TORONTO, le 24 avril  - Le Musée des beaux-arts de l'Ontario
et Aéroplan ont annoncé que Sarah Anne Johnson, photographe de Winnipeg, est
la lauréate du tout premier prix The Grange dédié à la photographie
contemporaine. Ce prix annuel, qui est assorti d'une bourse de 50 000 $, est
le plus important du genre au Canada et le seul à relever du seul choix du
public. L'annonce a été faite lors d'une cérémonie organisée à l'hôtel Drake
de Toronto. Une exposition des oeuvres de l'artiste sera présentée au Musée
des beaux-arts de l'Ontario au printemps 2009.
    Sarah Anne Johnson est connue pour son style minimaliste. Elle explore
l'utilisation de l'effort physique dans la quête de l'utopie. Son oeuvre, qui
mêle la réalité et l'imaginaire, montre des clichés de style documentaire à
côté de petits montages théâtraux de sa création. Le travail de l'artiste, qui
s'inspire des arbres qu'elle a plantés en Colombie-Britannique et de ses
voyages aux îles Galapagos, évoque son rapport à la nature et son combat
personnel pour trouver un juste milieu entre la collectivité et le paysage.
    Lancé en février 2007 et nommé en l'honneur du lieu d'origine du Musée
des beaux-arts de l'Ontario, le prix The Grange est un partenariat entre
Aéroplan, entreprise par excellence du Canada vouée à la commercialisation de
la fidélisation, et le Musée, qui vise à rendre hommage aux meilleurs
photographes contemporains du Canada et de l'étranger. Le lauréat est choisi
parmi cinq artistes canadiens et internationaux. Cette année, un jury composé
de représentants du Musée et d'Aéroplan a sélectionné trois artistes chinois
(Miao Xiaochun, Huang Yan et Liu Zheng) et deux artistes canadiennes (Raymonde
April et Sarah Anne Johnson). Chaque candidat d'un pays participe à un
programme en résidence dans l'autre pays afin de découvrir la culture et la
scène artistique contemporaine de l'endroit.
    Un site Web (www.thegrangeprize.com) a été créé pour présenter les
oeuvres des cinq finalistes, permettre la tenue du vote et susciter un
dialogue public sur la photographie contemporaine. Le site a reçu, depuis son
lancement, plus de 17 000 visiteurs uniques du monde entier. Anne Johnson a
recueilli 53 pour cent des 2 700 votes originaires de toutes les provinces
canadiennes et de pays comme la Chine, les Etats-Unis, la Grèce, l'Allemagne,
l'Angleterre, la Turquie, l'Inde, l'Australie et le Japon.
    "Je suis honorée de voir mon travail reconnu par le grand public, et je
tiens à remercier le Musée des beaux-arts de l'Ontario et Aéroplan d'avoir
créé un prix qui vise non seulement à rendre hommage à la photographie
contemporaine mais aussi à resserrer le lien entre les milieux artistiques
canadien et internationaux", de déclarer Sarah Anne Johnson.
    "Le prix The Grange a été conçu dans le but de fournir un appui et de la
visibilité aux voix nouvelles et multiples qu'on retrouve dans la photographie
contemporaine, d'indiquer Matthew Teitelbaum, directeur Michael et Sonja
Koerner, et P. D.G. du Musée des beaux-arts de l'Ontario. Ce prix permettra de
faire connaître la vision unique de Sarah Anne Johnson à un auditoire nouveau
et vaste."
    "L'oeuvre de Sarah Anne transforme l'ordinaire en quelque chose
d'extraordinaire, ce qui fait d'elle une première candidate idéale pour le
prix The Grange - un sentiment clairement exprimé par le formidable appui
qu'elle a reçu de la part des gens qui ont voté dans le monde entier,
d'affirmer Rupert Duchesne, président et chef de la direction d'Aéroplan. Je
tiens à la féliciter de la part d'Aéroplan pour ce remarquable
accomplissement."

    Le Globe and Mail est le commanditaire média exclusif du prix The Grange
et il a joué un rôle déterminant dans la conception du site Web.

    A propos de Sarah Anne Johnson

    Née en 1976 à Winnipeg, au Manitoba, Sarah Anne Johnson a obtenu son
baccalauréat en beaux-arts de l'Université du Manitoba en 2002 et sa maîtrise
en beaux-arts de la Yale School of Art en 2004. Elle a participé à plusieurs
expositions individuelles et collectives au Canada comme aux Etats-Unis, et
elle a reçu de nombreuses bourses et récompenses. Sa première exposition
particulière à New York, dont le vernissage a eu lieu en février 2005, lui a
valu des commentaires très élogieux de la part du New York Times, du Village
Voice et du magazine Art Forum. Elle réside actuellement à Winnipeg.

    A propos d'Aéroplan

    Société en commandite Aéroplan, filiale en propriété exclusive du Fonds
de revenu Aéroplan, a pour vocation de concevoir et d'implanter des programmes
visant à fidéliser ses membres d'élite. Les millions de membres Aéroplan
accumulent des milles Aéroplan par l'intermédiaire de son réseau en expansion
de plus de 70 partenaires d'envergure mondiale, représentant au-delà de
150 marques dans les secteurs de la finance, de la vente au détail et du
voyage.
    Aéroplan s'est engagée à collaborer avec ses employés, ses partenaires et
ses membres afin d'appuyer les collectivités et de commanditer des événements
inspirés par les intérêts de ses membres. Aéroplan soutient les arts au niveau
local comme sur la scène internationale, reconnaissant ainsi la précieuse
contribution des artistes à nos collectivités. Le partenariat conclu entre
Aéroplan et le Musée des beaux-arts de l'Ontario est une collaboration unique
entre deux organisations qui ont à coeur de promouvoir l'avancement des arts
et de la culture.

    Pour en savoir davantage sur Aéroplan, visitez le www.aeroplan.com.

    A propos du Musée des beaux-arts de l'Ontario

    Le Musée des beaux-arts de l'Ontario, dont la collection permanente se
compose de plus de 68 000 oeuvres, est un des musées d'art les plus réputés
d'Amérique du Nord. En 2002, il a commencé à écrire un formidable chapitre de
son histoire vieille d'il y a 108 ans en amorçant un vaste projet de
transformation - Transformation AGO. L'initiative, qui comporte de nombreux
volets, prévoit l'enrichissement sans précédent de la collection permanente,
une expansion architecturale audacieuse menée par l'architecte de renommée
mondiale Frank Gehry et l'augmentation des ressources du musée affectées aux
dons. Centre d'avant-garde par excellence de la ville, le Musée des beaux-arts
de l'Ontario ainsi repensé va enrichir considérablement l'expérience de ses
visiteurs en plus de donner un accès tout autre au dynamisme qui caractérise
l'endroit. Le nouveau Musée des beaux-arts de l'Ontario, qui cherche
simplement à donner à l'art une place à part entière, rouvrira complètement
ses portes en 2008.
    Le Musée des beaux-arts de l'Ontario est financé en partie par le
ministère de la Culture de l'Ontario. Son fonctionnement est également assuré
grâce au soutien des bénévoles du Musée, de la ville de Toronto, du ministère
du Patrimoine canadien et du Conseil des Arts du Canada.

    Pour en savoir davantage sur le Musée des beaux-arts de l'Ontario,
visitez le www.ago.net.


    /AVIS AUX RESPONSABLES DE LA SECTION PHOTOGRAPHIQUE : Une photo
    accompagnant ce communiqué est disponible dans l'Archive photographique
    CNW et archivée à l'adresse http://photos.newswire.ca. Des images
    archivées sont aussi disponibles sur le site Web de l'Archive
    photographique CNW, à l'adresse http://photos.newswire.ca. Ces images
    sont gratuites pour les représentants accrédités des médias/



Renseignements