Santé Canada

Santé Canada

29 mars 2011 11h24 HE

La politique d'exclusion de donneurs s'appliquera au-delà du Royaume-Uni et de l'Europe de l'Ouest

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 29 mars 2011) - Foire aux questions: Politique d'exclusion des donneurs potentiels élargie au-delà de l'Europe de l'Ouest (http://www.hc-sc.gc.ca/ahc-asc/media/advisories-avis/_2011/2011_51faq-fra.php)

Santé Canada, de concert avec la Société canadienne du sang et Héma-Québec, annonce de nouvelles mesures préventives concernant les dons de sang, à la suite de l'annonce, par l'Agence de la santé publique du Canada (http://www.phac-aspc.gc.ca/ccdrw-rmtch/2011/ccdrw-rmtcs1011r-fra.php), d'un nouveau cas probable diagnostiqué en laboratoire de vMCJ (variante de la maladie de Creutzfeldt-Jakob) chez un résident canadien. Ce changement élargira l'exclusion de donneurs potentiels afin de réduire le risque de transmission de la vMCJ aux transfusés.

Le Canada élargira à l'Arabie saoudite l'exclusion de donneurs potentiels, qui comprend déjà le Royaume-Uni, la France et l'Europe de l'Ouest. La période d'exclusion s'appliquera aux donneurs qui ont résidé en Arabie saoudite pendant six mois ou plus entre 1980 et 1996.

Ce changement est apporté en raison de l'apparition récente au Canada d'un patient qui aurait contracté la maladie pendant son séjour en Arabie saoudite. Ce cas, de même que deux autres de l'extérieur du pays, porte à trois le nombre de cas de vMCJ liés aux citoyens anciens et actuels d'Arabie saoudite, chiffre qui se compare à certains pays d'Europe.

Santé Canada avait mis en œuvre l'exclusion de donneurs potentiels à la suite de cas semblables signalés dans d'autres pays. Élargir l'exclusion de donneurs ayant voyagé ou résidé en Arabie saoudite de 1980 à 1996 est une mesure préventive raisonnable pour protéger les réserves de sang du Canada.

Pendant la période de 1980 à 1996, l'Arabie saoudite a importé une grosse quantité de bœuf du Royaume-Uni qui aurait pu être exposée à l'ESB (encéphalopathie spongiforme bovine). Les preuves indiquent que le patient a contracté la maladie à l'étranger et non en mangeant du bœuf au Canada, car il montrait déjà des symptômes avant d'arriver au Canada.

La vMCJ est la forme humaine de l'ESB. Cette maladie est mortelle chez l'humain et peut se transmettre par la transfusion de composants sanguins infectés. Á l'heure actuelle, aucun test sanguin ne permet de dépister les porteurs de la vMCJ. En conséquence, Santé Canada, la Société canadienne du sang et Héma-Québec doivent mettre en place des mesures pour aider à prévenir l'introduction de maladies infectieuses dans les réserves de sang.

Le système canadien de banques de sang est l'un des plus sûrs au monde compte tenu de nos exigences strictes en matière de permis, d'inspection et de surveillance. Les procédures de dépistage modifiées mises en œuvre visent à protéger la santé et la sécurité des transfusés au Canada.

Santé Canada et l'Agence de la santé publique du Canada continuent de surveiller les cas de vMCJ au pays et partout dans le monde. Si de nouveaux cas nous obligent à étendre l'exclusion à d'autres pays, les Canadiens peuvent être sûrs que nous agirons pour protéger les réserves de sang du Canada.

Santé Canada tient aussi à assurer les citoyens canadiens qu'aucun cas de transmission de la vMCJ par transfusion sanguine n'a été signalé au Canada et qu'aucun des trois patients n'a donné de sang au Canada. Cette mesure préventive n'aura pas de répercussion importante sur les réserves de sang du Canada pour les citoyens qui ont besoin d'une transfusion sanguine.

Pour de plus amples renseignements sur la présente mise à jour, veuillez communiquer avec Santé Canada au 613-957-2991 ou 1-866-225-0709 (sans frais).

Also available in English

La version arabe de ce communiqué est disponible à l'adresse suivante : http://media3.marketwire.com/docs/health_canada_arabic0329.pdf

Renseignements

  • Renseignements aux médias :
    Santé Canada
    613-957-2983
    ou
    Renseignements au public :
    613-957-2991
    1-866-225-0709