Institut professionnel de la fonction publique du Canada

Institut professionnel de la fonction publique du Canada

03 sept. 2014 07h00 HE

La présidente de l'IPFPC discute de ses préoccupations relatives au régime de retraite à risques partagés avec le chef libéral Gallant lors de sa visite au Nouveau-Brunswick

FREDERICTON, NOUVEAU-BRUNSWICK--(Marketwired - 3 sept. 2014) - La présidente de l'Institut professionnel de la fonction publique (IPFPC), Debi Daviau, s'est entretenue avec le chef du Parti libéral, Brian Gallant, à propos des préoccupations des employés professionnels provinciaux liées au remplacement du régime de pension à prestations déterminées par un régime de pension à risque partagé, récemment imposé par le gouvernement progressiste-conservateur Alward. L'IPFPC avait auparavant écrit à tous les chefs de parti du Nouveau-Brunswick pour rappeler les préoccupations de ses membres.

« Nous avions une discussion ouverte et respectueuse à propos de la conversion du régime de pension et de la façon dont les changements ont été imposés à nos membres, explique Mme Daviau. Imposer un nouveau régime à nos employés en poste et retraités sans donner aux parties la possibilité de négocier est, selon nous, la marque d'un gouvernement déraisonnable et irresponsable ».

Les employés professionnels du gouvernement provincial néobrunswickois qui sont membres de l'IPFPC seront beaucoup plus touchés que les autres, car ils perdront jusqu'à 18 % des revenus de retraite qui auraient dû leur revenir.

« C'est une question d'intérêt vital pour tous nos membres, fédéraux et provinciaux, ajoute la présidente Daviau. Les changements apportés aux pensions par le gouvernement Alward créent un dangereux précédent pour des attaques de ce genre visant les régimes de retraite privés, que le gouvernement conservateur fédéral envisage de mener à son tour. Il est extrêmement important de maintenir les normes actuelles en matière de pensions et de négociations équitables ».

Mme Daviau est au Nouveau-Brunswick pour rencontrer les membres de l'IPFPC cette semaine. Elle sera à Fredericton aujourd'hui et à Moncton demain.

L'Institut professionnel de la fonction publique du Canada représente près de 55 000 professionnels et scientifiques du secteur public canadien, dont environ 1300 employés provinciaux et fédéraux au Nouveau-Brunswick.

Renseignements

  • Peter Bleyer
    613-292-6929