Société canadienne de météorologie et d'océanographie

Société canadienne de météorologie et d'océanographie

24 sept. 2013 10h14 HE

La principale revue scientifique canadienne sur l'atmosphère examine le fleuve Columbia

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwired - 24 sept. 2013) - À la veille de la Journée mondiale des rivières, un numéro spécial de Atmosphere-Ocean, une des principales revues de recherche scientifique du Canada, explore une gamme d'enjeux reliés au fleuve Columbia. Avec un bassin transfontalier Canada-É-U, le Columbia fournit considérablement d'électricité, de pêcherie et d'irrigation, et est aussi susceptible d'occasionner des inondations. Il est même l'objet de sa propre loi internationale - le traité du fleuve Columbia - présentement en révision.

Une meilleure gestion des ressources aquatiques et environnementales demande des avancées scientifiques; une coopération transfrontalière accrue serait aussi avantageuse. Vingt-neuf chercheurs de dix institutions du Canada et des É-U, travaillant sur le bassin transfrontière du Columbia, rapportent leurs recherches de fine pointe dans ce numéro spécial. Voici certains des principaux résultats:

  • Dans le cours supérieur canadien, on devrait s'attendre, en moyenne, à des écoulements plus faibles en été et plus importants le reste de l'année et à des écoulements annuels moyens plus importants que dans la période historique;

  • Plusieurs oscillations semi-régulières, telle l'oscillation australe El Niño, peuvent aider à déterminer les variations interannuelles de l'écoulement du fleuve et peuvent être utilisées pour des prévisions d'approvisionnement en eau;

  • Les études de la portion étatsunienne du bassin révèlent que les pratiques de gestion locale de l'eau et de l'environnement ont une influence profonde sur les changements de la ressource hydrique et la vulnérabilité;

  • Les changements climatiques anticipés devraient occasionner une augmentation du nombre de jours extrêmement chauds ou extrêmement humides alors que les jours extrêmement froids devraient diminuer;

  • Un programme de surveillance des glaciers mis en place dans la section supérieure du Columbia a permis de démontrer les contributions importantes des eaux de fonte à l'écoulement du fleuve ainsi les conséquence du recul des glaciers sur l'approvisionnement hydrique;

La valeur de l'accroissement des connaissances scientifiques n'est pas q'un vague idéal », selon le Dr. Sean Fleming, le rédacteur scientifique associé d'Atmosphere-Ocean responsable pour assembler le numéro spécial. Par exemple, des travaux précédents mènent à la conclusion que les services hydroélectriques pourraient épargner des centaines millions de dollars en utilisant des prévisions à base climatique pour l'approvisionnement hydrique. »

Le fleuve Columbia prend sa source dans les pentes glacées des montagnes rocheuses en Colombie Britannique. Il s'écoule vers le sud et l'ouest en accumulant le ruissellement de sept états américains avant de se déverser dans le Pacifique à la frontière Washington-Oregon. Il transporte le plus grand volume d'eau de tous les bassins de la côte ouest des Amériques

Atmosphere-Ocean a débuté en 1963 comme revue scientifique évaluée par des pairs de la Société canadienne de météorologie et d'océanographie et est publiée par Taylor and Francis. Le résumé des articles ainsi que les contacts sont donnés dans le document ci-joint. Le texte intégral de tous les articles est disponible gratuitement sur demande. Ce communiqué de presse est sous embargo jusqu'au 24 septembre 2013.

Le contact pour chaque étude se trouve dans le sommaire des résultats ci-joint.

ARTICLE: From Icefield to Estuary: A Brief Overview and Preface to the Special Issue on the Columbia Basin

Scientific contact:

Sean W. Fleming, PhD, PPhys, ACM, PGeo
Associate Editor and Special Issue Convener, Atmosphere Ocean
sean.fleming@ec.gc.ca, 604.664.9245
Pour plus d'informations en français, s'il vous plaît contacter:
Stephen Déry, PhD
Guest co-editor, Atmosphere-Ocean
sdery@unbc.ca, 250.960.5193

Cette préface donne un bref aperçu du bassin du fleuve Columbia et présente les sept articles de recherche de ce numéro spécial.

ARTICLE: Water Supply, Demand, and Quality Indicators for Assessing the Spatial Distribution of Water Resource Vulnerability in the Columbia River Basin

Scientific contact:

Heejun Chang, PhD
Professor and Chair, Department of Geography
Faculty Fellow, Institute for Sustainable Solutions
Associated Faculty, Institute for Asian Studies
Portland State University
424-G Cramer Hall, Portland, OR 97201 USA
changh@pdx.edu, 503.725.3162
www.pdx.edu/profile/meet-professor-heejun-chang
  1. Nous venons de terminer l'analyse la plus détaillée à date des cause possibles de la vulnérabilité de l'eau en termes de disponibilité, demande et qualité dans le bassin du fleuve Columbia, un système fluvial complexe qui supporte plus de 6 millions de personnes et une production agricole annuelle de 20 milliards de dollars.

  2. Dans la vallée de la Willamette, la portion du basin la plus densément peuplée, la plus grande menace est la dégradation de la qualité plutôt que la pénurie, ce qui suggère que les investissements futurs devraient être dirigés vers la qualité de l'eau et le nettoyage des voies aquatiques polluées plutôt que l'augmentation de la disponibilité.

  3. Dans le cours supérieur du bassin, la population, l'agriculture et la production d'énergie se font une intense concurrence pour la ressource eau, démontrant le besoin d'une plus grande coordination de la gestion de l'eau dans tout le système.

ARTICLE: Spatial and Temporal Change in the Hydro-Climatology of the Canadian Portion of the Columbia River Basin under Multiple Emissions Scenarios

Scientific contact:

Aurelia Werner
Hydrologist
Pacific Climate Impacts Consortium
University House 1, PO Box 3060 Stn CSC, University of Victoria, Victoria, BC V8W 3R4 Canada
wernera@uvic.ca, 250.853.3246
www.pacificclimate.org/about-pcic/people/aurelia-werner
  1. Nous avons utilisé plusieurs modèles climatiques CMIP3 et un modèle hydrologique incluant une représentation simplifiée des glaciers pour examiner comment température, précipitation, neige, humidité du sol, évaporation et ruissellement changeront probablement au cours des 100 prochaines années sur la portion canadienne du fleuve Columbia.

  2. Avec les modèles les plus récents et des trajectoires d'émissions plus agressives, nous trouvons que les précipitations diminueront en été et que la précipitation annuelle augmentera plus qu'anticipé par les études précédentes. Ces changements contribueront à une diminution de l'écoulement estival et une augmentation de l'écoulement annuel plus importante dans la portion canadienne du bassin que dans la portion étatsunienne. Enfin, cette analyse spatiale plus détaillée, nous permet de discerner des diminutions probables plus importantes de l'écoulement de la rivière Kootenay que du cours supérieur du Columbia.

  3. Nous démontrons que la portion canadienne du Columbia répond aux changements climatiques de façon différente que le Columbia en entier et soulignons la nécessité de faire les analyses à l'éc helle des sous-bassins et avec plusieurs modèles afin de mieux guider l'adaptation.

ARTICLE: The Role of Large-Scale Climate Modes in Regional Streamflow Variability and Implications for Water Supply Forecasting: A Case Study of the Canadian Columbia River Basin

Scientific contact:

Adam Gobena, PhD
Statistical Hydrologist
Generation Resource Management, BC Hydro
6911 Southpoint Drive, Burnaby, BC V3N 4X8 Canada
adam.gobena@bchydro.com
  1. Nous avons étudié les relations entre l'écoulement de la partie canadienne du Columbia et les principaux signaux climatiques du système atmosphère-océan, incluant l'oscillation australe El Niño, de même que plusieurs autres modes climatiques.

  2. La variabilité des phénomènes du système atmosphère-océan influence le rythme et le volume de l'écoulement en modulant le climat régional de la surface terrestre.

  3. On peut utiliser les indices de ces signaux éloignés pour guider les prévisions saisonnières du volume d'eau, particulièrement lorsque ces prévisions sont effectuées avant que les observations des conditions neigeuses soient disponibles.

ARTICLE: An Overview of the Columbia Basin Climate Change Scenarios Project: Approach, Methods, and Summary of Key Results

Scientific contact:

Alan F. Hamlet, PhD
Assistant Professor
Dept. of Civil and Environmental Engineering and Earth Sciences, University of Notre Dame
156 Fitzpatrick Hall, Notre Dame, IN 46556 USA,
USAalan.hamlet.1@nd.edu, 574.631.7409
http://engineering.nd.edu/profiles/ahamlet/
  1. Le projet de scénarios de changement climatique du bassin du Columbia (CBCCSP) a été conçu comme banque de données hydrologiques pour faciliter la planification reliée au changement climatique, l'évaluation environnementale et l'adaptation dans le nord-ouest pacifique par une communauté diverse avec des capacités techniques variables et pour un éventail d'échelles spatiales.

  2. Les résultats montrent des réductions étendues du couvert neigeux printanier sur le plupart du bassin, transition de neige et mélanges pluie-neige vers des états dominés plutôt par la pluie à l'échelle du bassin, associés à des décalage du moment de l'écoulement de printemps-été à hiver pour les sous- bassins ayant des accumulations de neige hivernale, décalage de la recharge de l'humidité du sol et augmentation de l'intensité des inondations ainsi que des faibles débits.

  3. La banque de données CBCCSP est une ressource précieuse qui a diminué considérablement les couts de plusieurs études bien en vue du changement climatique orientées vers la coordination technique et la planification dans le nord-ouest pacifique et l'ouest étatsunien.

ARTICLE: Glacier Meltwater Contributions and Glaciometeorological Regime of the Illecillewaet River Basin, British Columbia, Canada

Scientific contact:

Jocelyn Hirose, MSc, EPt
Dept. of Geography, University of Calgary
2500 University Dr. NW, Calgary, AB, T2N 1N4
jocelyn.hirose@ucalgary.ca, or jhirose@gmail.com403.220.8289
www.ucalgary.ca/ccrg/People/Marshall/Jocelyn
  1. Nous avons mesuré et modélisé la contribution du ruissellement des glaciers (fonte de neige, glace et névé, un état entre neige et glace) à l'écoulement dans le bassin de capture du cours supérieur du
    Columbia.


  2. Nous avons trouvé que, entre 2009 et 2011, le ruissellement des glaciers a contribué environ 10% de l'écoulement annuel et 25% en fin d'été, la meilleure partie (81%) du ruissellement de fin d'été est constituée de stockage non-renouvelable (glace et névé). Les scénarios du futur indiquent que pour compenser les pertes des glaciers occasionnées par une augmentation de 1C, il faudrait que la précipitation hivernale augmente de 30%.

  3. Cette recherche s'est fondée sur des mesures à l'intérieur du bassin du Columbia pour modéliser le ruissellement des glaciers, de sorte que les estimés de la contribution des glaciers sont plus représentatifs. Il est crucial de connaitre le rythme et l'intensité de la contribution des glaciers pour les écosystèmes, les municipalités et la génération d'électricité.

ARTICLE: Climate and Streamflow Trends in the Columbia River Basin: Evidence for Ecological and Engineering Resilience to Climate Change

Scientific contact:

Julia Jones, PhD
Professor, College of Earth, Ocean, and Atmospheric Sciences, Oregon State University
104 CEOAS Administration Building, Corvallis, OR 97331-5503 USA
jonesj@geo.oregonstate.edu, 541.737.1224
www.geo.oregonstate.edu/people/faculty/jonesj.htm
  1. Cette études a examiné les effets du réchauffement climatique de 1950 à 2010 sur l'écoulement en amont (avant les barrages) et en aval (après les barrages) dans sept sous-bassins du Columbia, incluant ceux dominés par la neige, à l'est, et ceux dominés par la pluie, à l'ouest.

  2. Dans les sous-bassins en amont, le pic du ruissellement de fonte de neige s'est avancé de quelques jours; dans le cours inférieur de ces sous-bassins, le changement de l'écoulement était dominé par de très forts signaux associés aux opérations des réservoirs pour le contrôle des inondations (réduction des pics d'écoulement annuel) et l'irrigation (augmentation de l'écoulement en fin d'été), de même que la gestion de l'écoulement pour la génération d'électricité, la navigation et la récréation.

  3. Ces résultats indiquent que, à date, les effets du réchauffement climatique sur l'écoulement ont été limités aux tronçons supérieurs du bassin du Columbia, et que les signaux climatiques ne sont pas visibles en aval parce qu'ils sont surimposés par la gestion de l'écoulement.

ARTICLE: Climate Change and Extremes in the Canadian Columbia Basin

Scientific Contact:

Trevor Murdock
Lead, Regional Climate Impacts
Pacific Climate Impacts Consortium
University House 1, PO Box 3060 Stn CSC, University of Victoria, Victoria, BC V8W 3R4 Canada
tmurdock@uvic.ca, 250.472.4681
www.pacificclimate.org/about-pcic/people/trevor-murdock
  1. Nous avons analysé les changements anticipés des extrêmes climatiques dans la portion canadienne du bassin du Columbia en utilisant les résultats du programme d'évaluation des changements climatiques de la région nord-américaine.

  2. En général, nous avons trouvé des augmentations des extrêmes chauds, des diminutions des extrêmes froids et des augmentations des extrêmes mouillés. Par exemple, en association avec un réchauffement annuel de 1,8°C à 2,7°C, nous avons trouvé un futur anticipé (autour de 2050) avec 1,5 à 3,3 fois plus de journées chaudes que dans le passé (1961-1990) et avec une fréquence de1,4 à 12,5 plus grande de journées extrêmement chaudes(temps d'attente historique de 25 ans).

  3. Ces trouvailles sont importantes parce que les communautés de la région sont activement impliquées dans un processus d'adaptation au changement climatique, nommément l'Initiative d'adaptation au changement climatique dirigée par le Fonds du basin Columbia.

Renseignements

  • Dr. Sean Fleming (convocateur)
    Atmosphere-Ocean
    604.664.9245
    sean.fleming@ec.gc.ca

    Prof. Stephen Déry (directeur scientifique)
    University of Northern BC
    250.960.5193
    sdery@unbc.ca