BMO Groupe financier
TSX : BMO
NYSE : BMO

BMO Groupe financier

16 oct. 2014 09h21 HE

La reprise de l'économie américaine devrait appuyer la croissance au Québec, selon la Direction des études économiques de BMO

- Une croissance du PIB réel de 1,8 pour cent est attendue en 2014, tandis qu'elle devrait être de 2,0 pour cent en 2015 (pour le Canada, la croissance du PIB réel devrait être de 2,3 pour cent en 2014, et de 2,4 pour cent en 2015)

- La stabilité du paysage politique devrait soutenir la confiance et l'investissement au sein du milieu des affaires

- Les exportations profiteront de la faiblesse du dollar et d'une augmentation des ventes vers les Etats-Unis

MONTRÉAL, QUÉBEC--(Marketwired - 16 oct. 2014) - L'économie du Québec devrait prendre de la vigueur en s'appuyant sur la reprise économique aux États-Unis, selon le rapport Provincial Monitor publié aujourd'hui par la Direction des études économiques de BMO. Une croissance de 1,8 pour cent du PIB réel est attendue cette année, avant d'accélérer pour atteindre 2,0 pour cent en 2015.

« Les exportations nettes devraient profiter de la hausse des ventes vers les États-Unis et des effets de la faiblesse passée du dollar canadien », a expliqué Robert Kavcic, économiste principal, BMO Marchés des capitaux. « Le paysage politique s'est également stabilisé, ce qui devrait soutenir la confiance et l'investissement au sein du milieu des affaires. Les exportations et l'investissement des entreprises ont été un frein pour la croissance, mais le vent semble être en train de tourner, entraînant un effet positif. »

La combinaison d'une demande plus solide en provenance des États-Unis et de la faiblesse du dollar canadien semble maintenant avoir un effet positif sur l'économie du Québec, selon M. Kavcic. « L'investissement des entreprises a enregistré un premier trimestre positif en près de deux ans, au deuxième trimestre de 2014. Même si la croissance sera difficilement solide dans ces secteurs, il semble que le piétinement important de l'économie du Québec soit à tout le moins en train de diminuer », a-t-il expliqué.

Le marché immobilier demeure timide, y compris celui de Montréal - contrairement aux autres grandes villes du Canada. Les ventes de propriétés à Montréal durant les 12 derniers mois ont été les plus faibles enregistrées depuis plus d'une décennie, et il existe suffisamment de propriétés sur le marché de la revente pour combler plus d'un an de transactions à l'échelle de la province. « Les acheteurs gardent le contrôle, alors que la moyenne des prix a peu évolué au cours des deux dernières années », selon M. Kavcic. « Avec le léger recul de la demande et une certaine pression démographique qui commence à se faire sentir, les mises en chantier sont demeurées aux niveaux les plus bas depuis près de 12 ans. »

L'emploi s'est accru de 0,1 pour cent par rapport à l'année précédente en septembre, et le taux de chômage se situe à 7,8 pour cent, soit un point de pourcentage au-dessus de la moyenne nationale. L'emploi dans le secteur privé a glissé de près de trois pour cent depuis le sommet atteint à la fin de l'année 2012.

« Le milieu des affaires au Québec demeure optimiste, rassuré par le paysage politique qui s'est quelque peu stabilisé et par la reprise de l'économie américaine », a de son côté expliqué Mario Rigante, premier vice-président, Direction du Québec, BMO Banque de Montréal. « En fait, les résultats d'un récent sondage de BMO - effectué dans le cadre du Mois de la PME - abondent en ce sens, alors qu'ils démontrent que les entrepreneurs québécois sont passablement plus optimistes au sujet de la situation économique qu'ils ne l'étaient voilà six mois. »

« Bien que nos clients aient le sentiment que les exportations et l'investissement des entreprises aient été longs à reprendre de la vigueur, nous pensons que la faiblesse du dollar canadien favorisera une certaine relance à l'arrivée de 2015. »

Le rapport Provincial Monitor peut être téléchargé au complet à l'adresse suivante www.bmocm.com/economics (en anglais seulement).

À propos de BMO Groupe financier

Fondé en 1817 sous le nom de Banque de Montréal, BMO Groupe financier est un fournisseur de services financiers hautement diversifiés ayant son siège en Amérique du Nord. BMO offre à plus de 12 millions de clients une vaste gamme de produits et de services dans les domaines des services bancaires de détail, de la gestion de patrimoine et des services de banque d'affaires. Au 31 juillet 2014, l'actif total de BMO Groupe financier s'élevait à plus de 586 milliards de dollars et son effectif comptait plus de 47 000 employés.

Renseignements