Institut Fraser

Institut Fraser

03 mars 2014 06h15 HE

La réputation minière du Québec est en chute libre; l'Alberta demeure la province la plus attrayante pour l'investissement minier au Canada

MONTRÉAL, QUÉBEC--(Marketwired - 3 mars 2014) - À la veille de nouvelles élections au Québec, une nouvelle étude confirme que la province n'est plus considérée comme l'une des principales destinations de l'investissement minier.

D'après le sondage mondial annuel mené par l'Institut Fraser auprès des dirigeants de l'industrie minière, le Québec est tombé au 21e rang parmi 112 territoires miniers du monde en 2013.

De 2007 à 2009, le Québec se trouvait en tête du classement mondial, établi d'après les données fournies par les dirigeants de 690 sociétés d'exploration et d'exploitation minières, et a ensuite occupé le cinquième rang en 2011 et le onzième rang en 2012.

« Le Québec a chuté de la première à la 21e place en quatre ans, ce qui prouve que les changements apportés aux politiques minières de la province inquiètent sérieusement l'industrie minière mondiale », affirme Kenneth Green, directeur principal de l'énergie et des ressources naturelles à l'Institut Fraser et directeur du sondage sur les sociétés minières de 2013.

Selon ce sondage, les principales préoccupations concernant le Québec sont l'incertitude entourant l'administration, l'interprétation et l'application de la réglementation ainsi que le système juridique et le régime fiscal de la province.

« Ces préoccupations reflètent probablement l'incertitude qui règne au sujet des modifications que le Québec a apportées à la Loi sur les mines et les récents changements apportés à la politique fiscale de la province. C'est par une réduction de la bureaucratie, la minimisation des risques et le respect des contrats négociés que le Québec peut s'attirer les faveurs de l'industrie minière mondiale », poursuit M. Green.

Trois provinces canadiennes, à savoir l'Alberta (3e), le Nouveau-Brunswick (7e) et Terre-Neuve-et-Labrador (9e), se sont classées parmi les 10 premiers territoires miniers du monde. Les autres provinces et territoires canadiens occupent les places suivantes : la Saskatchewan est 12e, le Yukon, 19e, le Manitoba, 26e, l'Ontario, 28e, la Nouvelle-Écosse, 29e, la Colombie-Britannique, 32e, le Nunavut, 44e, et les Territoires du Nord-Ouest, 47es.

Les dix destinations les plus attrayantes pour l'investissement sont, en commençant par la première, la Suède, la Finlande, l'Alberta, l'Irlande, le Wyoming, l'Australie-Occidentale, le Nouveau-Brunswick, le Nevada, Terre-Neuve-et-Labrador et la Norvège.

« La confiance que les dirigeants des sociétés minières ont dans la Suède et la Finlande, par exemple, prouve qu'il est possible de mettre en place de solides protections environnementales tout en maintenant une industrie minière florissante. Les dirigeants politiques du Québec devraient prendre bonne note », conclut M. Green.

Les dix destinations les moins attrayantes pour l'investissement sont, en commençant par la dernière, le Kirghizstan, le Venezuela, les Philippines, l'Argentine (La Rioja), l'Angola, l'Argentine (Mendoza), le Zimbabwe, la Côte d'Ivoire, l'Indonésie et Madagascar.

D'après les données des sociétés qui ont participé au sondage, les budgets d'exploration ont totalisé 4,6 milliards d'USD en 2012 et 3,4 milliards d'USD en 2013. On peut consulter le sondage, en anglais, en le téléchargeant gratuitement en format PDF à partir du site www.fraserinstitute.org.

L'Institut Fraser est un organisme canadien indépendant de recherche en politiques publiques et d'éducation qui possède des bureaux à Vancouver, à Calgary, à Toronto et à Montréal, et qui entretient des liens avec un réseau mondial de 86 laboratoires d'idées. Sa mission consiste à mesurer, à analyser et à faire connaître les effets des marchés concurrentiels et de l'intervention gouvernementale sur le bien-être des citoyens. Afin de préserver son indépendance, l'Institut n'accepte ni subventions ni contrats de recherche des administrations publiques. Consultez son site à l'adresse www.fraserinstitute.org

Renseignements