SOURCE: La Mancha Resources

22 févr. 2012 13h41 HE

LA RESSOURCE DE VMS DE LA MANCHA S'ACCROÎT À 81 MILLIONS DE TONNES INDIQUÉES ET 37 MILLIONS DE TONNES INFÉRÉES

PARIS--(Marketwire - Feb 22, 2012) - La Mancha Resources Inc. (TSX: LMA)

FAITS SAILLANTS:

   -- Ressource indiquée de 80,7 millions de tonnes, soit 7,2 millions
      d'onces d'or équivalent
   -- Ressource inférée de 37,0 millions de tonnes, soit 3,2 millions
      d'onces d'or équivalent
   -- Le forage préliminaire révèle une première ressource inférée sous
      fosse Hadayamet
   -- La masse critique nécessaire au lancement d'une étude de
      préfaisabilité est atteinte

Dominique Delorme, président et chef de la direction de La Mancha, a émis ce commentaire : « Cet accroissement considérable de la ressource est un jalon d'une grande importance pour La Mancha puisqu'il confirme que notre propriété Hassaï est un actif de classe mondiale. De plus, cette nouvelle ressource, dont la plus grande partie se trouve dans deux des 12 fosses possibles, se classe déjà parmi les plus vastes et riches dépôts de VMS dans le monde, alors que son potentiel reste largement inexploré. Ayant déjà délimité une ressource indiquée de plus de 80 millions de tonnes, nous avons atteint la masse critique nécessaire à la mise en œuvre d'une étude de préfaisabilité. Cette nouvelle estimation de la ressource confirme à nouveau le potentiel d'élévation de La Mancha au rang de producteur aurifère intermédiaire au cours des prochaines années. »

La Mancha Resources Inc. (TSX: LMA) (ci-après « La Mancha » ou « la Compagnie ») a le plaisir d'annoncer une estimation mise à jour et conforme à la Norme canadienne 43-101 de la ressource de son dépôt de sulfures volcanogènes massifs (« VMS ») à sa propriété Hassaï au Soudan sur la base de la campagne de forage de 2010-2011 récemment achevée.

La campagne de forage a dépassé ses objectifs, convertissant plus que la ressource inférée initiale de 2009 à la catégorie indiquée, tout en accroissant de façon importante la taille de la ressource totale. Un sommaire des estimations de la ressource de VMS est présenté ci-dessous et les détails apparaissent dans le tableau 1 à la fin de ce communiqué de presse.

---------------------------------------------------------------------------
                                                     Total    Total Au éq.
           Tonnes  Au    Cu    Total Au  Total Cu    Au éq.  (part de LMA)
           ----------------------------------------------------------------
            (M t) (g/t)  (%)   (onces)     (t)      (onces)      (onces)
---------------------------------------------------------------------------
Ressource initiale de 2009 (au 31 décembre 2009)
---------------------------------------------------------------------------
   Indiquée   2,9  0,93  1,27     86 700   36 800      248 914       99 566
---------------------------------------------------------------------------
   Inférée   48,5  1,33  1,19  2 078 000  576 000    4 617 008    1 846 803
---------------------------------------------------------------------------
Ressource mise à jour de 2011 (au 31 décembre 2011)
---------------------------------------------------------------------------
   Indiquée  80,7  1,26  1,12  3 257 300  900 350    7 226 042    2 890 416
---------------------------------------------------------------------------
   Inférée   37,0  1,17  1,09  1 379 702  401 800    3 150 836    1 260 334
---------------------------------------------------------------------------

Les chiffres de ressources rapportés ici ont été calculés en utilisant,
respectivement pour les estimations de 2009 et 2011, une teneur de coupure
de 0,8 % et de 0,5 % de Cu Éq., un prix à long terme du cuivre de 2,00
$ US et 2,72 $ US la livre et un prix à long terme de l'or de 750 $US
l'once et 1 100 US $ l'once. En plus du contenu en or et en cuivre rapporté
dans le tableau précédent, l'enveloppe de Cu de l'estimation de 2009
contient aussi 36 000 tonnes inférées de zinc (14 400 tonnes attribuables à
La Mancha) calculées en utilisant une teneur de coupure de 1 % de Zn et un
prix du zinc de 1 911 $ US/t. L'enveloppe de Cu de l'estimation de 2011
contient aussi 497 500 tonnes indiquées de zinc (199 000 tonnes
attribuables à La Mancha) et 252 300 tonnes inférées de zinc (100 920
tonnes attribuables à La Mancha) calculées en utilisant une teneur de
coupure de 1 % de Zn et un prix du zinc de 1 911 $ US/t. Les onces d'or
équivalent dans les ressources ont été évaluées en utilisant un prix de
l'or de 1 250 $US l'once et un prix du cuivre de 2,50 $US la livre.

En comparaison avec l'estimation initiale de 2009, les teneurs en métaux de la ressource sont restées assez stables alors que sa taille a augmenté considérablement. La ressource indiquée totale s'est accrue, passant de 2,9 millions de tonnes à 80,7 millions de tonnes, augmentant son contenu total en or et en cuivre de 86 700 onces à 3 257 300 onces et de 36 800 tonnes à 900 350 tonnes respectivement. Les forages d'expansion ont ajouté considérablement aux ressources inférées qui s'élèvent maintenant à 37,0 millions de tonnes contenant 1 379 702 onces d'or et 401 800 tonnes de cuivre.

Jean-Jacques Kachrillo, vice-président - Exploration de La Mancha, a commenté : « Il est important de souligner le faible risque géologique associé à la délimitation de la ressource inférée de VMS puis à sa conversion au statut d'indiquée. Ce faible risque se traduit par le faible coût pour délimiter une once d'or indiquée, ce qui s'élève actuellement à une moyenne de 2,00 $ l'once. De plus, la qualité de notre estimation de la ressource inférée et la continuïté de nos dépôts permettent un fort taux de conversion des ressources inférées à indiquées avec des teneurs très semblables. »

Faisant suite à l'estimation de la ressource initiale de 2009, une étude d'évaluation préliminaire (« EEP ») positive conforme à la Norme canadienne 43-101 a été publiée en octobre 2010. Un des objectifs de la campagne de forage de 2011 était de faire croître la ressource de VMS et, en conséquence, l'inventaire minier, à une taille menant à une meilleure utilisation de l'usine de traitement d'une capacité de 5 millions de tonnes par année recommandée par l'EEP. La direction croit que la ressource de VMS mise à jour de 2011 pourrait prolonger la période durant laquelle l'usine serait utilisée à sa pleine capacité au-delà de dix années, ou permettre d'augmenter la taille de l'usine requise.

Nigel Tamlyn, chef de l'exploitation de La Mancha, a noté que : « Utilisant cette nouvelle ressource accrue, les travaux de l'étude de préfaisabilité pourraient tirer profit de plusieurs facteurs qui devraient améliorer considérablement les paramètres économiques du projet par rapport à l'EEP déposée en 2010. Évidemment, le contenu accru en métal en est un, mais tout aussi importante est la plus grande proportion de la ressource classée comme indiquée et pouvant potentiellement être convertie en réserves. La taille des dépôts oriente désormais vers le minage de vastes fosses à ciel ouvert qui permettraient une forte conversion des ressources en réserves, ce qui mènerait à une cadence d'extraction grandement accrue et, en conséquence, à une usine de plus grande capacité que celle prévue dans l'EEP de 2010. »

Plus de détails concernant les améliorations potentielles à l'étude d'évaluation préliminaire se trouvent plus loin dans la section « EFFET SUR LE PROJET DE LA MISE À JOUR DE LA RESSOURCE MINÉRALE ».

MISE À JOUR DE LA RESSOURCE MINÉRALE

La propriété Hassaï contient 12 fosses où l'extraction de la roche affleurante riche en or nous a permis d'identifier visuellement des structures de VMS au fond des fosses. La campagne de forage récemment terminée visait surtout à augmenter la ressource initiale de VMS de 2009, laquelle se composait exclusivement des structures de VMS sous les fosses Hassaï South et Hadal Awatib East, et à la convertir à la catégorie de ressource indiquée. Les forages préliminaires au fond de la fosse Hadayamet, la troisième cible, ont confirmé son potentiel de VMS et délimité une première ressource inférée. Un sommaire de l'estimation de la ressource de VMS, fosse par fosse, est présenté dans le tableau 1 de l'annexe.

Fosse Hadal Awatib East

La fosse Hadal Awatib East se situe au nord de la propriété Hassaï et est identifiée comme « Cible 2 » sur la carte de propriété de la figure 1. La fosse Hadal Awatib East est longue de 1 km, large de 100 à 200 mètres et profonde de 80 mètres. Elle est la plus grande fosse de la propriété Hassaï.

En 2008-2009, les 6 716 mètres forés dans le but de délimiter la structure de VMS sous la fosse ont résulté en une ressource inférée de 28,3 millions de tonnes contenant 1,1 million d'onces d'or et 279 000 tonnes de cuivre. Depuis le dépôt de l'EEP à la fin de 2010, 107 sondages additionnels totalisant 41 016 mètres se sont ajoutés à la base de données.

Le tableau suivant montre l'évolution de la ressource sous la fosse Hadal Awatib East depuis 2009 :

---------------------------------------------------------------------------

                                                     Total     Total Au éq.
           Tonnes   Au    Cu    Total Au  Total Cu   Au éq.   (part de LMA)
           ----------------------------------------------------------------

            (M t) (g/t)   (%)   (onces)     (t)      (onces)      (onces)
---------------------------------------------------------------------------
  Ressource initiale de 2009 (au 31 décembre 2009)
---------------------------------------------------------------------------

Indiquée      2,9  0,93  1,27     86 700   36 800      248 914       99 566
---------------------------------------------------------------------------

Inférée      28,3  1,18  0,99  1 072 000  279 000    2 301 832      920 733
---------------------------------------------------------------------------
  Ressource mise à jour de 2011 (au 31 décembre 2011)
---------------------------------------------------------------------------

Indiquée     54,1  1,12  0,99  1 917 300  534 550    4 273 596    1 709 439
---------------------------------------------------------------------------

Inférée      12,9  1,10  1,31    440 200  165 400    1 169 283      467 713
---------------------------------------------------------------------------

La taille de la ressource totale s'est accrue considérablement en raison de : 1) lentilles plus épaisses que prévu dans la partie centrale du dépôt, et 2) grands prolongements en profondeur (jusqu'à 500 mètres) qui ont surpassé nos attentes. Le dépôt est toujours ouvert, principalement dans sa partie est et en profondeur. Dans la partie ouest, les complexes des oxydes des fosses Hadal Awatib West et North restent à étudier, des forages historiques y montrant des intersections intéressantes.

Le forage de définition a déjà converti 81 % de la ressource totale à la catégorie indiquée qui totalise maintenant 54,1 millions de tonnes, soit plus que la base de ressource inférée précédente de 28,3 millions de tonnes. Les teneurs métalliques sont demeurées assez stables, les teneurs de la ressource indiquée de 2011 étant de 1,12 g Au/t et 0,99 % Cu comparativement aux 1,18 g Au/t et 0,99 % Cu de la ressource inférée de 2009.

On devrait noter que 19 des forages exécutés depuis 2010 n'ont pas été pris en compte dans l'estimation de la ressource ci-dessus car leurs analyses n'étaient pas disponibles au moment de cette estimation. Ces 19 sondages, principalement forés dans la partie est de la fosse, devraient accroître légèrement le volume de la ressource en plus de permettre le reclassement d'une petite partie de la ressource inférée en ressource indiquée.

La structure de VMS sous la fosse Hadal Awatib East est complexe, étant constituée de la superposition de plusieurs lentilles dont certaines atteignent plus de 150 mètres d'épaisseur vraie. Il est bon de mentionner que les intersections à très haute teneur de cuivre (jusqu'à 13 % de cuivre sur 10 mètres(1)) rencontrées dans les secteurs centraux du dépôt n'ont pas pu être représentées de façon individuelle pour les besoins de cette estimation des ressources. Davantage de forages seront requis et il pourrait en résulter une augmentation de la teneur en cuivre de la ressource.

Fosse Hassaï South

La fosse Hassaï South a été la première fosse forée pour son potentiel de VMS en 2008. Elle est située au centre de la propriété, à courte distance de l'emplacement prévu des installations de traitement. Elle est identifiée comme « Cible 1 » sur la carte de propriété de la figure 1.

En 2007-2009, les 8 104 mètres forés dans le but de délimiter la structure de VMS sous la fosse ont résulté en une ressource inférée de 20,1 millions de tonnes contenant 1,0 million d'onces d'or et 297 000 tonnes de cuivre. Depuis le dépôt de l'EEP à la fin de 2010, 135 sondages additionnels totalisant 39 176 mètres se sont ajoutés à la base de données.

Le tableau suivant montre l'évolution de la ressource sous la fosse Hassaï South depuis 2009 :

---------------------------------------------------------------------------
                                                     Total    Total Au éq.
           Tonnes  Au    Cu    Total Au  Total Cu    Au éq.  (part de LMA)
           ----------------------------------------------------------------
            (M t) (g/t)  (%)   (onces)     (t)      (onces)      (onces)
---------------------------------------------------------------------------
Ressource initiale de 2009 (au 31 décembre 2009)
---------------------------------------------------------------------------
   Indiquée     -     -     -          -        -            -            -
---------------------------------------------------------------------------
   Inférée   20,1  1,55  1,48  1 006 000  297 000    2 315 176      926 070
---------------------------------------------------------------------------
Ressource mise à jour de 2011 (au 31 décembre 2011)
---------------------------------------------------------------------------
   Indiquée  26,5  1,57  1,38  1 340 000  365 800    2 952 446    1 180 979
---------------------------------------------------------------------------
   Inférée   15,6  1,31  1,03    657 000  159 000    1 357 872      543 149
---------------------------------------------------------------------------

La taille de la ressource totale s'est accrue considérablement en raison de grands prolongements en profondeur. La ressource indiquée s'élève maintenant à 26,5 millions de tonnes, soit plus que la base de ressource inférée précédente de 20,1 millions de tonnes. La teneur en or est demeurée assez stable, puisque la teneur de la ressource indiquée de 2011 est de 1,55 g Au/t comparativement à 1,57 g Au/t dans la ressource inférée de 2009. De fait, une des principales caractéristiques de ce dépôt est sa teneur en or qui, en moyenne, dépasse 1,5 g Au/t et approche des 2,0 g Au/t dans ses secteurs les plus riches. Bien que la teneur de 1,38 % en cuivre de la ressource indiquée de 2011 soit légèrement inférieure à celle de 1,48 % de la ressource inférée de 2009, elle demeure très élevée.

Bien que le forage de définition ait déjà converti 63 % de la ressource totale au statut d'indiquée, certains secteurs de la structure nécessitent davantage de forages avant de se qualifier en tant que ressource indiquée. C'est le cas de la zone oxydée dans la portion supérieure du dépôt et d'une nouvelle zone d'oxyde de cuivre dans la paroi sud du dépôt; ces zones représentent de petits mais riches secteurs méritant d'être examinés de façon plus détaillée, étant peu profonds et facilement accessibles.

Fosse Hadayamet

Comme dans les deux fosses mentionnées plus haut, des sulfures peuvent aussi être identifiés depuis le fond de la fosse Hadayamet; celle-ci se situe à 25 km de la fosse Hassaï South et est identifiée comme « Cible 3 » sur la carte de propriété de la figure 1.

À l'exception de quelques sondages préliminaires exécutés dans les années 1990, la structure de VMS sous la fosse Hadayamet n'avait jamais été testée avant 2011; elle ne faisait donc pas partie de l'étude d'évaluation préliminaire de 2010. Quatorze trous totalisant 4 021 mètres ont été forés à Hadayamet au cours de 2011, ce qui signifie que cette cible en est aux premiers stades de sa délimitation. L'objectif de cette première série de forages était d'établir le potentiel d'Hadayamet à ajouter à la ressource de VMS d'Hadal Awatib East et Hassaï South.

Le tableau suivant montre l'évolution de la ressource sous la fosse Hadayamet depuis 2009 :

---------------------------------------------------------------------------
                                                      Total    Total Au éq.
           Tonnes  Au    Cu    Total Au  Total Cu     Au éq.  (part de LMA)
           ----------------------------------------------------------------
             (M t) (g/t) (%)    (onces)     (t)      (onces)      (onces)
---------------------------------------------------------------------------
Ressource initiale de 2009 (au 31 décembre 2009)
---------------------------------------------------------------------------
   Indiquée     -     -     -          -        -            -            -
---------------------------------------------------------------------------
   Inférée      -     -     -          -        -            -            -
---------------------------------------------------------------------------
Ressource mise à jour de 2011 (au 31 décembre 2011)
---------------------------------------------------------------------------
   Indiquée     -     -     -          -        -            -            -
---------------------------------------------------------------------------
   Inférée    8,4  1,05  0,93    282 502   77 400      623 681      249 472
---------------------------------------------------------------------------

Davantage de travaux sont requis pour parfaire notre compréhension de la structure de VMS sous la fosse d'Hadayamet qui offre un potentiel considérable, puisqu'elle est ouverte en profondeur. Les données actuellement disponibles montrent que la structure diffère des deux premières cibles en raison de son dôme rhyolitique et de son contenu plus riche en zinc et en argent que les deux autres dépôts.

EFFET SUR LE PROJET DE LA MISE À JOUR DE LA RESSOURCE MINÉRALE

L'étude d'évaluation préliminaire conforme à la Norme canadienne 43-101 publiée en octobre 2010 recommande la construction d'une usine de traitement d'une capacité de 5 millions de tonnes par année, bien que la ressource de 2009 ne pouvait soutenir que pendant quatre années une cadence d'extraction permettant le fonctionnement à pleine capacité d'une usine d'une telle taille. Un des objectifs de la campagne de forage de 2011 était d'accroître la ressource de VMS et, conséquemment, son inventaire minier, à une taille qui optimiserait l'investissement dans l'usine en prolongeant sa durée d'utilisation.

La ressource de VMS de 2011 est non seulement considérablement plus importante que celle utilisée lors de l'EEP de 2010, mais elle suggère aussi qu'un plus fort pourcentage de la ressource pourrait être exploité de façon rentable que dans l'estimation précédente. Si cette nouvelle ressource se convertissait en réserves, les paramètres économiques pourraient s'améliorer grandement, car d'un tonnage plus élevé résulterait une meilleure utilisation de l'usine.

La direction croit que la nouvelle ressource de VMS de 2011 pourrait prolonger la période durant laquelle l'usine fonctionnerait à sa capacité de 5 millions de tonnes par an au-delà de dix années, soit le double de ce que prévoyait l'EEP de 2010. Ceci se base sur les hypothèses suivantes : a) le potentiel d'accroître de façon importante la taille de la fosse à ciel ouvert Hadal Awatib Est, et b) le potentiel d'exploiter Hassaï South à ciel ouvert au moins partiellement.

Entre 2010 et 2011, la ressource d'Hadal Awatib East a presque doublé. De plus, la nouvelle ressource de VMS de 2011 démontre une bonne continuité du dépôt sur toute la longueur de la fosse, avec une zone d'épaississement dans la partie centrale et des zones d'enrichissement en cuivre. Il en résulte un robuste modèle géologique qui pourrait mener à un agrandissement de la fosse sans nécessairement augmenter le ratio de découverture du projet. Ceci pourrait se traduire par une possibilité d'accroître de façon importante la cadence d'extraction de la fosse et la durée utile de la mine.

À Hassaï South, le scénario de l'EEP de 2010 consistait à miner ce dépôt par des méthodes souterraines, surtout parce que la fosse existante était trop étroite pour se poursuivre en profondeur sans procéder à un important agrandissement. La découverte de minéralisation oxydée de cuivre dans les parois de la fosse pourrait changer considérablement les paramètres économiques d'un scénario d'exploitation à ciel ouvert à Hassaï South. De plus, le minage d'Hassaï South à ciel ouvert pourrait permettre une cadence d'extraction bien plus élevée.

Le projet pourrait aussi tirer profit de l'addition d'une troisième fosse, Hadayamet. Bien que le potentiel économique de la ressource d'Hadayamet doive encore être déterminé et que l'exploration des autres fosses d'oxydes excavées, au fond desquelles des sulfures ont été repérés, est à venir, toute nouvelle ressource pourrait, en théorie, être d'une métallurgie semblable à celle d'Hadal Awatib East et Hassaï South; elle pourrait donc représenter une source supplémentaire d'alimentation en VMS de l'usine, renforçant davantage le scénario d'une forte augmentation de la cadence d'extraction et de traitement du projet.

NOTES TECHNIQUES

La revue et l'estimation des ressources mises à jour sont conformes aux exigences de la Norme canadienne 43-101 et des Lignes directrices des meilleures pratiques en estimation des ressources minérales de l'Institut canadien des mines de la métallurgie et du pétrole (« CIM »). Il existe plusieurs incertitudes inhérentes à l'estimation des réserves minérales, incluant plusieurs facteurs hors du contrôle de la Compagnie. L'estimation des ressources est un procédé subjectif et la précision de toute estimation des ressources dépend de la qualité des données disponibles et de l'interprétation et du jugement en génie minier et géologie. Les résultats des forages, des essais et de la production, de même que d'importants changements dans les prix des métaux postérieurs à la date d'une estimation, peuvent justifier une révision de telles estimations. Au meilleur des connaissances de La Mancha, il n'y avait, au moment de l'estimation, aucun problème environnemental, d'obtention des permis, légal, de titre de propriété, de taxation, de contexte socio- économique, de mise en marché, politique ou autre s'y rattachant qui pourrait affecter de façon importante l'éventuelle extraction des ressources minérales.

L'information technique contenue dans ce communiqué de presse a été préparée par Rémi Bosc, membre de la Fédération Européenne des Géologues et consultant indépendant, Jean-Jacques Kachrillo, vice-président - exploration et employé à temps plein de La Mancha Resources, et Dan Hamer, géologue agréé et directeur de l'exploration à Hassaï et employé à temps plein de La Mancha Resources. Ces trois personnes cumulent une expérience suffisante de ce genre de minéralisation et type de dépôt pour être reconnus comme « personnes compétentes » tel que défini dans la « Norme canadienne 43-101 - Information concernant les projets miniers ». Sur la base de leurs informations, Messieurs Bosc, Kachrillo et Hamer ont consenti au contenu de ce communiqué de presse dans la forme et le contexte où il paraît. Ils ont pris connaissance de la Norme canadienne 43-101 et se sont assurés de la conformité à cette norme de ce communiqué de presse.

L'analyse de ces échantillons récents se conforme entièrement au programme d'assurance de qualité des analyses mis en place par La Mancha afin de contrôler et assurer la qualité des analyses des échantillons de son exploration aurifère. À savoir, ce programme comprend l'ajout systématique d'échantillons de contrôle (« blank samples »), de duplicatas de pulpe et des matériaux de référence interne (« standards ») à chacun des groupes d'échantillons acheminés pour analyse. Les échantillons de contrôle sont utilisés pour vérifier la contamination possible dans les laboratoires et les duplicatas permettent de quantifier l'ensemble de la précision alors que les standards de certification déterminent la précision analytique. Tous les échantillons sont des demi-carottes au diamant de taille HQ ou NQ échantillonnées sur une base d'un mètre. Les échantillons ont été analysés au laboratoire Intertek en Indonésie, qui est certifié ISO 17025, en utilisant, pour le titrage de l'or, la pyro-analyse d'échantillons de 30 g suivie de spectrométrie d'absorption atomique et, pour les métaux de base, une digestion acide triple suivie de spectrométrie d'absorption atomique.

AU SUJET DE LA MINE HASSAÏ

La mine Hassaï est située dans les collines du désert de la Mer Rouge, dans le nord-est du Soudan, à quelque 450 km de Khartoum. Inaugurée en 1992, elle est la première et unique mine d'or du Soudan en production. Douze fosses ont été exploitées au cours des années, générant une production cumulative de plus de 2,2 millions d'onces d'or. La Mancha détient 40 % de la mine par le biais d'une filiale et est l'opérateur de la mine. Les permis d'exploration d'Hassaï couvrent en fait l'ensemble du district géologique qui s'étend sur plus de 24 000 kilomètres carrés.

ÉVÉNEMENTS CORPORATIFS

Calendrier des Relations avec les investisseurs

La Mancha sera présente à la 2012 Global Metals & Mining Conference de BMO Capital Markets, tenue du 26 au 29 février à Hollywood, en Floride. De plus, la Compagnie sera présente au PDAC à Toronto, Ontario, tenue du 4 au 7 mars, au kiosque 2551.

La Mancha Resources Inc. est un producteur d'or international basé au Canada avec des exploitations, des projets de développement et des activités d'exploration en Afrique, en Australie et en Argentine. Les actions de La Mancha sont inscrites à la Bourse de Toronto (TSX) sous le symbole « LMA ». Pour plus d'informations, visitez le site Internet de La Mancha au www.lamancha.ca.

MISE EN GARDE CONCERNANT LES ÉNONCÉS PROSPECTIFS

Certaines informations contenues dans ou auxquelles fait référence ce document, incluant toute performance de La Mancha, peuvent constituer des informations et énoncés prospectifs (« énoncés prospectifs »). Tous les énoncés, autres que les énoncés rapportant des résultats ou les énoncés de faits historiques, sont des énoncés prospectifs. Les mots « projeter ». « attribuable », « potentiel », « planifier », « anticiper », « prévoir », « s'attendre à », « croire », « prédire », « devoir », ainsi que leurs variantes ou autres termes similaires, de même que les verbes conjugués au conditionnel ou au futur, représentent des énoncés prospectifs. Ce communiqué de presse contient certains « énoncés prospectifs » comprenant notamment, sans s'y limiter, les énoncés concernant les plans stratégiques de la Compagnie, les échéanciers de production, les incertitudes dans l'interprétation des données géologiques, le potentiel d'accroissement futur des ressources, le potentiel géologique de nos propriétés, notre capacité à convertir cette ressource en une valeur tangible pour les actionnaires de La Mancha, les énoncés en regard de la capacité à faire croître les réserves et ressources de nos propriétés, les énoncés concernant la rentabilité économique du projet et les hypothèses minières associées, la capacité de la Compagnie à poursuivre par un programme de forage subséquent, les énoncés en regards des prochaines étapes du projet, des cibles d'exploration et des échéanciers. Les énoncés prospectifs expriment, en date du présent communiqué de presse, les plans, estimations, prévisions, projections, attentes ou opinions de la Compagnie à l'égard d'événements ou résultats futurs. Les énoncés prospectifs comprennent certains risques et incertitudes, et il n'y a aucune garantie que ces énoncés s'avéreront exacts. Par conséquent, les résultats réels et les événements futurs pourraient différer de façon importante de ceux anticipés dans ces énoncés. Les risques et incertitudes qui pourraient faire différer de façon importante les résultats réels et les événements futurs des attentes actuelles exprimées expressément ou implicitement dans ces énoncés prospectifs comprennent, sans s'y limiter, les facteurs associés aux fluctuations des prix du marché des métaux précieux, aux risques liés à l'industrie minière, aux risques liés à l'exploration, aux risques liés aux exploitations à l'étranger, aux risques et dangers environnementaux, aux incertitudes quant au calcul des réserves minérales, aux besoins de financement additionnel ou de permis, autorisations ou licences additionnels, aux risques de délais dans la construction et la production et autres risques énoncés dans la notice annuelle de 2010 de La Mancha qui a été déposée auprès des commissions des valeurs mobilières, ainsi qu'auprès de la Bourse de Toronto.

Voir tableau en pièce-jointe

LA RESSOURCE DE VMS DE LA MANCHA S'ACCROÎT - http://hugin.info/145163/R/1588278/498379.pdf

(1) Tel que publié dans le communiqué de presse du 12 septembre 2011.

Renseignements

  • Pour plus d'informations, veuillez contacter :
    La Mancha Resources Inc.
    Martin Amyot
    Vice-président, Développement corporatif
    Tél. : 514 987-5115 poste 25
    Courriel : Email Contact

    Nicole Blanchard
    Relations avec les investisseurs
    514 961-0229
    Email Contact