Pêches et Océans Canada

Pêches et Océans Canada

30 mai 2005 09h13 HE

La Russie intervient rapidement à l'endroit de contrevenants dans la Zone réglementée par l'Organisation des pêches de l'Atlantique Nord-Ouest

OTTAWA, ONTARIO--(CCNMatthews - 30 mai 2005) - Geoff Regan, ministre des Pêches et des Océans, et Georgiy Mamedov, ambassadeur de la Fédération de Russie au Canada, ont uni leurs voix aujourd'hui pour saluer l'engagement commun du Canada et de la Russie à contrer la surpêche internationale dans la Zone réglementée par l'Organisation des pêches de l'Atlantique Nord-Ouest (OPANO).

"La Russie a la ferme intention de se conformer à ses obligations internationales dans le cadre des organisations régionales de gestion des pêches, comme l'OPANO", a dit M. Mamedov. "Comme le Canada, nous sommes convaincus qu'il faut lutter contre la surpêche mondiale et travailler de concert avec la communauté internationale afin de protéger à long terme les stocks de poisson du monde."

Le 19 mai 2005, les autorités russes ont rapatrié le bateau Odoevsk à son port d'attache et lui ont retiré son permis de pêche temporairement à la suite d'une citation émise à l'endroit du navire pour avoir utilisé illégalement une doublure de filet. En outre, à la suite de deux citations pour falsification de ses rapports de captures en avril 2005 et pour avoir omis d'étiqueter ses prises, les autorités russes ont rappelé le navire Matrioska au port de Vigo, en Espagne et ont invité les agents canadiens à observer l'inspection.

"Les autorités russes ont réagi rapidement et fermement à ces deux incidents, ce qui témoigne de leur volonté de faire respecter les mesures de conservation et d'application des règles de l'OPANO", a déclaré le ministre Regan. "Je les félicite pour leur intervention, qui démontre que la Russie prend très au sérieux les engagements internationaux en faveur d'une pêche responsable en haute mer, auxquels les ministres des pêches ont souscrit il y a quelques semaines, à la Conférence de St. John's."

Le ministre Regan a aussi vanté le travail des inspecteurs canadiens de l'OPANO dans la Zone réglementée par l'OPANO (ZRO), ainsi que celui de l'équipage du navire de recherche Teleost de la Garde côtière canadienne, qui a récupéré le filet de l'Odoevsk lors de l'incident du mois de mai.

Selon sa stratégie pour contrer la surpêche mondiale, le Canada s'engage à intensifier la surveillance et les patrouilles dans la ZRO, tout en prenant des mesures diplomatiques et en déployant des moyens de pression de façon à mettre en place les conditions nécessaires au changement, pour ainsi améliorer la gouvernance internationale des pêches. Le Canada s'est aussi engagé à poursuivre ces objectifs de concert avec la communauté internationale.

Internet : http://www.dfo-mpo.gc.ca

Renseignements

  • Pêches et Océans Canada, Ottawa
    Phil Jenkins
    Relations avec les médias
    (613) 990-7537
    ou
    Pêches et Océans Canada, Ottawa
    Sujata Raisinghani, Attachée de presse
    Cabinet du ministre
    (613) 992-3474