Environics Communications Inc.

Environics Communications Inc.

29 mars 2006 08h00 HE

LA SAISON DU « SMOLLEN » EST ARRIVÉE!

Un expert en allergies explique les conséquences des niveaux record de smog et de pollen enregistrés en 2005 et pourquoi ces conditions seront tout aussi néfastes en 2006 pour les personnes atteintes Attention: Affectateur, Rédacteur à l'environnement, Rédacteur de la santé, Rédacteur à la vie moderne, Directeur général et de l'information MONTRÉAL, QUÉBEC (29 MARS 2006), AVIS MÉDIA--(CCNMatthews - 29 mars 2006) - OCCASION D'ENTREVUE

La saison des allergies est arrivée et la densité pollinique va bientôt atteindre son pic, mais les personnes atteintes d'allergies ont peut-être déjà souffert d'écoulement nasal, de larmoiements et de reniflements en février en raison du smog. Et après les niveaux record enregistrés en 2005 et la densité pollinique plus élevée qu'à l'habitude, les personnes allergiques souffrent beaucoup. En fait, d'après les données publiées par le biais de l'Indice de qualité de vie 2006 de Reactine, un quart des personnes atteintes d'allergies affirment que leurs symptômes ont augmenté de 50 % l'année dernière, par rapport aux années précédentes, en raison du smog!

Le docteur Normand Dubé, est disponible pour discuter de ce phénomène et fournir de l'information à l'approche de cette saison :

? LA SAISON DU SMOLLEN??? La majorité des gens savent que la mauvaise qualité de l'air exerce un impact négatif sur les personnes atteintes de troubles respiratoires… mais qu'en est-il pour les personnes atteintes d'allergies? Informez-vous sur les résultats des études effectuées à ce sujet (exemple : le monoxyde de carbone accroît de 61 % la production d'herbe à poux) et sur la raison pour laquelle la combinaison smog/pollen est néfaste pour les personnes souffrant d'allergies et affecte négativement leur qualité de vie.

? LE « SMOG BLOG » : Des taux record de smog et de pollen ont été enregistrés au Canada en 2005… De nouvelles données révèlent les conséquences de ce phénomène sur les Canadiens souffrant d'allergies (les trois quarts d'entre eux affirment que leur qualité de vie en a été affectée de manière négative) et ce que cela signifie pour l'année 2006.

? LA RESPONSABILITÉ DES MUNICIPALITÉS : Les municipalités sont-elles dans l'obligation de réduire le smog et la pollution pour aider les personnes souffrant d'allergies? Informez-vous sur ce qu'en pensent les personnes allergiques et sur les mesures prises par certaines municipalités.

? UNE SOUFFRANCE SILENCIEUSE : On dit que les personnes atteintes d'allergies « souffrent en silence » parce qu'elles sont rarement hospitalisées, n'ont pas besoin de chirurgie ni d'intervention compliquée et que leur survie quotidienne n'est pas menacée. Et pourtant, l'effet des allergènes et du smog sur ces personnes est bien documenté. Que peuvent-elles faire pour améliorer leur qualité de vie et profiter au maximum de la belle saison?

? PRÉVISIONS POUR LA SAISON DES ALLERGIES DE 2006 : À quoi pouvons-nous nous attendre cette saison et quel impact le temps va-t-il exercer sur nos allergies?

QUI? Dr Normand Dubé, allergologue

QUOI? Le docteur Dubé fournira de l'information sur les sujets ci-dessus et pour les entrevues télé, il arrivera « armé » d'une trousse de qualité de vie pour la saison du « smollen » - tout ce dont les personnes atteintes d'allergies auront besoin pour affronter la saison.

QUAND? Le mercredi, 12 avril 2006

- 30 -
/Renseignements: Julie Deschambault ou Françoise Gaudry
Capital-Image
(514) 739-1188, postes 29 ou 32/ IN: ENVIRONNEMENT, SANTÉ, MÉDIA, SOCIAL

Renseignements