Commissariat aux langues officielles

Commissariat aux langues officielles

13 juin 2008 13h00 HE

La santé et les jeunes : deux priorités pour les communautés de langue anglaise du Québec, selon les études du Commissariat aux langues officielles

MONTREAL, QUEBEC--(Marketwire - 13 juin 2008) - Les soins de santé et l'appui communautaire offert aux jeunes sont des secteurs-clé du développement des communautés de langue anglaise au Québec, selon une série d'études rendue publique aujourd'hui par le commissaire aux langues officielles, Graham Fraser.

Les études intitulées : Les indicateurs de vitalité des communautés de langue officielle en situation minoritaire 2 : trois communautés anglophones du Québec, tracent le portrait de secteurs d'activités prioritaires pour la vitalité des communautés anglophones de Québec, de la Basse-Côte-Nord et des Cantons-de-l'Est. Elles donnent un aperçu des connaissances actuelles sur la vitalité communautaire et regroupent les idées et les préoccupations des représentants des communautés. "La connaissance de sa communauté, de son environnement, et la capacité à mesurer le progrès constituent des éléments clés de la prise en charge communautaire. Pour avoir une vitalité véritable, nous devons être capables de bien identifier les objectifs prioritaires et mesurer le progrès à l'aide d'indicateurs", a souligné le commissaire Graham Fraser.

"Les communautés pourront utiliser ces études comme des outils pour mettre sur pied de nouvelles initiatives qui auront un impact positif sur leur vitalité," a souligné M. Fraser. "Les communautés de langue anglaise du Québec ont toujours contribué au bien-être de l'ensemble des citoyens de la province. Le résultat de nos études soulignent qu'elles ont encore beaucoup à contribuer."

"Etant donné l'intention du gouvernement fédéral de reconduire le Plan d'action sur les langues officielles, le contexte est propice à la création de partenariats entre les communautés anglophones et les institutions fédérales," a ajouté M. Fraser. "Ces partenariats pourraient notamment répondre aux besoins et préoccupations des communautés dans des secteurs prioritaires."

Ces études tombent à point, compte tenu du renforcement de la Loi sur les langues officielles, en 2005. "Ces études aideront les ministères et organismes du gouvernement fédéral à mieux comprendre leur rôle et la manière dont ils peuvent travailler avec leurs partenaires", a ajouté monsieur Fraser.

Le présent communiqué et les études sont affichés sur notre site Web, à www.languesofficielles.gc.ca.

Renseignements

  • Commissariat aux langues officielles
    Robin Cantin - Gestionnaire, Relations avec les médias
    613-995-0374
    Sans frais : 1-877-996-6368
    Cellulaire : 613-324-0999
    robin.cantin@ocol-clo.gc.ca