Société canadienne d'hypothèques et de logement

Société canadienne d'hypothèques et de logement

13 août 2015 11h30 HE

La SCHL publie les résultats trimestriels de son cadre d'analyse et d'évaluation des prix des logements pour le Canada et 15 marchés

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwired - 13 août 2015) - La Société canadienne d'hypothèques et de logement (SCHL) a publié aujourd'hui une mise à jour des résultats de son cadre d'analyse et d'évaluation des prix des logements (AEPL), qui a été conçu pour déceler la présence de conditions problématiques sur les marchés canadiens de l'habitation.

Selon l'évaluation globale des risques décelés grâce au cadre d'analyse, les marchés de Toronto, de Winnipeg et de Regina présentent un risque élevé. À Toronto, le risque global élevé tient à l'accélération des prix et à la surévaluation. À Winnipeg, le risque élevé est attribuable aux risques de surévaluation et de construction excessive, tandis qu'à Regina, ce risque s'explique par l'accélération des prix, la surévaluation et la construction excessive, surtout d'appartements en copropriété.

« À l'échelle nationale, la SCHL continue à déceler un risque modéré de surévaluation. Toutefois, notre évaluation globale du risque de conditions de marché problématiques varie d'un centre à l'autre en raison des différences régionales sur les marchés de l'habitation. Les déséquilibres observés sur des marchés locaux de l'habitation pourraient être éliminés si la baisse des prix des logements se maintient ou si la conjoncture économique s'améliore », a déclaré Bob Dugan, économiste en chef à la SCHL.

« À Toronto, la forte accélération des prix observée en 2015 tient à la hausse de la part des ventes d'habitations de prix élevé. La progression du revenu personnel disponible n'a pas rattrapé le rythme de l'augmentation des prix des logements, ce qui explique le risque modéré de surévaluation. »

Le risque de conditions de marché problématiques reste modéré pour les marchés de Montréal et de Québec en raison de la détection de risque de surévaluation.

Dans les marchés de Toronto, d'Ottawa et de Montréal, nous surveillons le risque de construction excessive. Le nombre de copropriétés en construction se situe près des sommets historiques. Une saine gestion des stocks est nécessaire pour éviter que ces copropriétés en construction demeurent invendues au moment de leur achèvement.

Le risque global est faible sur le marché de l'habitation de Vancouver, car aucun des facteurs de risque n'est détecté en ce moment.

Les résultats publiés aujourd'hui comprennent ceux du marché canadien et de 15 RMR, soit Vancouver, Victoria, Calgary, Edmonton, Regina, Saskatoon, Winnipeg, Toronto, Hamilton, Ottawa, Montréal, Québec, Moncton, St. John's et Halifax. Les RMR de Victoria, Hamilton et Moncton ont été ajoutées à l'analyse depuis la diffusion du rapport précédent en avril.

Dans les centres de Victoria, Hamilton et Moncton, soit les centres ayant été récemment ajoutés, le risque global est jugé faible. Aucun des facteurs de risque n'est détecté à Victoria, alors que le marché de Hamilton présente un risque de surchauffe et que celui de Moncton présente un risque de construction excessive.

L'AEPL est un vaste cadre d'analyse conçu pour évaluer la conjoncture du marché de l'habitation en tenant compte des facteurs économiques, financiers et démographiques qui l'influencent. Le recours à de multiples indicateurs des conditions de logement, qui intègrent diverses sources de données et mesures de prix, permet de présenter une image solide de la situation globale du marché de l'habitation.

Les médias sont invités à participer à une conférence téléphonique aujourd'hui alors que l'économiste en chef de la SCHL, Bob Dugan, ainsi que les économistes régionaux et analystes de marché de la SCHL offriront des explications plus approfondies sur la méthodologie ainsi que les résultats du rapport.

Les médias peuvent composer le 800-499-4035 afin de se joindre à l'appel qui débutera à 12h30 (HNE).

Le document d'information ci-joint explique plus en détail les résultats obtenus pour les 15 RMR. Le texte intégral de l'article décrivant les résultats les plus récents de l'AEPL, publié dans le supplément d'août d'Actualités habitation, Canada, est disponible au http://www.schl.ca/AEPL.

Il s'agit de la troisième publication des résultats de l'AEPL, qui est un rapport trimestriel. La prochaine diffusion de ce rapport est prévue en octobre.

En tant qu'autorité en matière d'habitation au Canada, la SCHL s'efforce continuellement d'accroître la disponibilité des données et des analyses sur le marché de l'habitation.

Mettant à contribution plus de 65 ans d'expérience, la SCHL aide les Canadiens à accéder à un éventail de logements durables, abordables et de qualité. Elle offre également des données, des analyses et des rapports fiables, impartiaux et actuels sur le marché de l'habitation pour aider les consommateurs et le secteur de l'habitation à prendre des décisions éclairées.

Suivez la SCHL sur Twitter @SCHL_ca

Pour en savoir davantage, consultez le document d'information au http://media3.marketwire.com/docs/1021304f.pdf

Renseignements