Canadian Society of Telehealth/Société Canadienne de Télésanté

28 févr. 2005 09h00 HE

La Société candienne de télésanté appuie Le Conseil de la santé

La Société canadienne de télésanté (SCT) appuie la rapport annuel 2004 de la santé publié récemement et intitulé: Renouvellement des soins de santé au Canada: Accélérer le changement Attention: Rédacteur de la santé, Rédacteur à la technologie, Rédacteur aux affaires politiques et gouvernementales OTTAWA, ON--(CCNMatthews - 28 fév. 2005) - Sujet

La Société canadienne de télésanté (SCT) appuie les constatations et les conclusions du rapport annuel 2004 du Conseil canadien de la santé publié récemment et intitulé : Renouvellement des soins de santé au Canada : Accélérer le changement. Comme suite à cet appui, il est de notre avis que la télésanté peut jouer un rôle déterminant dans la prise de mesures à l'égard de nombreux enjeux, de priorités, influant sur le système de santé qui sont identifiés dans le rapport.

Contexte

Le Conseil canadien de la santé a été établi par des premiers ministres dans le but d'exercer un contrôle et de faire rapport au sujet de la mise en oeuvre de l'accord de 2003 sur le renouvellement des soins de santé, une entente visant l'amélioration des services de santé. Agissant à titre d'observateur impartial, le Conseil canadien de la santé veut que ce rapport annuel soit l'amorce d'un dialogue avec les Canadiens sur le renouvellement du régime des soins de santé et sur la santé des Canadiens. Le rapport annuel présente un certain nombre de constatations importantes au sujet des enjeux du renouvellement des services de santé ayant une incidence sur l'état de santé des Canadiens et il fournit des suggestions sur la façon d'accélérer la mise en place de mesures progressistes visant à surmonter les obstacles.

Suivant la définition établie par Santé Canada, la télésanté « est un processus permettant l'utilisation des technologies des communications et de l'information pour la prestation de services de santé, de soins de santé, d'informations et d'expertise sur de grandes et de courtes distances ». La Société canadienne de télésanté est une organisation nationale sans but lucratif qui a été mise sur pied en 1998. Les membres formant la SCT appartiennent à une grande diversité de secteurs; ce sont des prestataires de soins de santé, des chercheurs, des représentants du gouvernement et des universitaires, de même que des personnes morales comme des compagnies privées et des fabricants, des organismes publics comme des hôpitaux et des cliniques. Depuis sa création, la SCT a centré ses efforts sur la sensibilisation du public et des consommateurs des soins de santé au sujet de la contribution importante que la télésanté peut faire quand il s'agit de résoudre des problèmes de fond, notamment l'accès, le coût, les listes d'attente, ainsi que l'information/formation des professionnels de la santé et leur maintien en poste.

Renseignements clés

Voici la liste des aspects prioritaires touchant le régime de soins de santé canadien subventionné par l'État que le rapport annuel du Conseil canadien de la santé a identifiés et la façon dont la télésanté, de l'avis de la SCT, peut jouer un rôle primordial:

ü Disparités en santé - Le Conseil a conclu qu'il existait des disparités majeures quant à l'état de santé des Canadiens et à l'accès en santé en raison de facteurs socioéconomiques comme le revenu, l'éducation et les emplois. La télésanté peut dispenser un niveau de soins qui transcende les barrières sociales, culturelles et géographiques en élargissant et en accroissant l'accès aux professionnels de la santé compétents, à tout le monde, en tout temps et partout;
ü Santé des Autochtones - Le Conseil a recommandé l'utilisation de la technologie de l'information pour améliorer l'accès aux procédures diagnostiques et aux services de consultation dans les collectivités éloignées et du Nord. La télésanté peut révolutionner la façon de faire la prestation des services auprès des communautés du Nord en leur permettant d'avoir accès à un éventail plus complet de services de santé, tout en réduisant les coûts et le temps de déplacement; la télésanté peut également apporter de l'appui et du soutien consultatif aux professionnels de la santé dans les communautés;
ü Sécurité pour les patients - Le rapport annuel a indiqué qu'il y avait un lien évident entre la sécurité pour les patients et la technologie de l'information, particulièrement en permettant d'éviter les erreurs de médicaments. Le recours à des applications de la télésanté comme les outils d'« aide à la décision » et aux systèmes d'information sur les médicaments a permis d'améliorer la sécurité des patients;
ü Soins de santé primaires - Le rapport a identifié de quelle façon l'accroissement des technologies de l'information et des dossiers informatisés de santé améliorerait l'accès à des prestataires de soins de santé compétents pour l'ensemble des Canadiens. Grâce à un accès plus rapide aux spécialistes de la santé, la télésanté favorise l'établissement de diagnostics corrects, de plans thérapeutiques et de suivis adaptés, rend les interventions susceptibles d'être réalisées au moment opportun (à temps) et, pour les patients, elle améliore les résultats des soins de santé;
ü Soins à domicile - Le rapport a reconnu que le besoin de services de soins à domicile augmentera en raison du vieillissement de la population, de même que les disparités à travers le Canada en fait de services offerts, de critères d'admissibilité et de coût. Le rapport a recommandé le recours à la technologie de l'information pour aider à harmoniser le niveau minimal de services de soins à domicile pour les Canadiens. Dans ce secteur des services à domicile, l'application de la télésanté permet déjà aux prestataires de soins d'entrer en contact avec les patients à domicile et de surveiller l'évolution de leur rétablissement;
ü Période d'attente - La télésanté offre la possibilité de réduire de manière significative les listes d'attente en permettant aux spécialistes de poser des diagnostics plus rapidement et de traiter des patients par l'entremise de la vidéoconférence et des télécommunications.

Le rapport reconnaît la valeur des dossiers informatisés de santé et des technologies de télésanté pour améliorer l'accès, la qualité et la portée/l'universalité des soins de santé. La SCT se rallie à cette conclusion du rapport, à savoir que la télésanté peut contribuer aux dimensions suivantes :

ü l'accroissement de la qualité des soins grâce à l'amélioration du traitement et du suivi prodigués;
ü l'amélioration de la santé et du bien-être;
ü la réduction de la fréquence d'hospitalisation;
ü l'accroissement de la productivité des professionnels de la santé;
ü l'amélioration du rapport coût-efficacité de la prestation des services de santé;
ü l'augmentation des avantages sur le plan de la formation destinée aux praticiens en élargissant les possibilités de télé-apprentissage;
ü la durabilité des services de santé, particulièrement dans les collectivités plus petites, éloignées;
ü l'amélioration du maintien en emploi des professionnels de la santé desservant des localités rurales et éloignées;
ü la création d'emplois.

Mesure recommandée

Le rapport du Conseil canadien de la santé demande avec instance l'adoption rapide des technologies de la télésanté par les prestataires de services de santé, les gouvernements et le public. La SCT appuie fortement cette recommandation et elle oeuvrera avec le Conseil de la santé pour :

1. démontrer les avantages et l'efficacité de la télésanté;
2. faciliter la résolution de nombreux problèmes ayant trait à la prestation de la télésanté afin de favoriser la réalisation de son plein potentiel;
3. identifier et obtenir des ressources visant à appuyer le développement complet de la prestation de la télésanté au Canada.

Pour renseignements, communiquez avec

Roberta Hildebrand
Directrice exécutive
Société canadienne de télésanté
(613) 487-3557

IN: SANTÉ, INTERNATIONAL, POLITIQUE, TECHNOLOGIE, TÉLÉCOMMUNICATIONS

Renseignements

  • Roberta Hildebrand, Executive Director, Canadian Society of Telehealth
    Numéro de téléphone: 613-487-3557
    Courriel: director@cst-sct.org