Société Parkinson Canada

Société Parkinson Canada

25 avr. 2013 06h00 HE

La Société Parkinson Canada annonce ses prix durant la Semaine de l'action bénévole

TORONTO, ONTARIO--(Marketwired - 25 avril 2013) - La Société Parkinson Canada (SPC) célèbre le dévouement, le leadership et la générosité de bénévoles remarquables qui partagent sa vision d'une vie meilleure et d'un avenir plus prometteur pour les Canadiens atteints de la maladie de Parkinson. Cette année, trois personnes sont reconnues pour leur contribution exceptionnelle à la collectivité. Un nouveau prix, celui de l'esprit philanthropique, a été ajouté pour souligner le leadership exceptionnel d'un bénévole dans la collecte de fonds et la sensibilisation à la maladie de Parkinson au Canada.

« Les bénévoles jouent un rôle important dans le travail que nous effectuons d'un océan à l'autre. Ils nous aident à faire connaître la maladie, à recueillir des fonds destinés à des programmes, notamment de recherche et d'éducation. Ils enrichissent les expériences de vie au sein de notre organisme, et nous sommes heureux d'exprimer notre gratitude à ces personnes spéciales pour l'aide qu'elles apportent aux personnes atteintes », déclare Joyce Gordon, présidente et chef de la direction de la SPC.

Les lauréats suivants recevront leur prix lors d'une présentation dans leur communauté :

Prix Mimi Feutl - Lucie Lachance, Montréal (Québec)

Lucie Lachance est infirmière spécialisée dans la maladie de Parkinson dans l'un des services des troubles du mouvement de premier plan au Canada et membre du conseil d'administration de la SPC. Elle a organisé plusieurs activités éducatives et de recherche à Montréal. C'est une femme compatissante et dévouée. Lucie conseille généreusement d'autres professionnels de la santé et fait appel à diverses disciplines pour mieux répondre aux besoins des patients. Elle offre son expertise à la SPC depuis des années. Ses collègues ont appuyé sa candidature à ce prix en citant de nombreux exemples de contributions apportées à des personnes et à des familles au cours de la dernière décennie.

« C'est agréable de recevoir une tape dans le dos. Ça me donne envie de poursuivre. Je suis heureuse d'être reconnue », lance Lucie.

Prix du leadership David Simmonds - John Parkhurst, Tiny (Ontario)

John a commencé à faire du bénévolat il y a 20 ans, quand sa femme Margot Bartlett a reçu son diagnostic de maladie de Parkinson. Sa femme et lui ont créé un groupe de soutien - toujours en activité - à Midland (Ontario) pour les personnes atteintes de la maladie de Parkinson. John s'est impliqué davantage auprès de la Société Parkinson Centre et Nord de l'Ontario en 2002, quand la santé de Margot l'a forcée à quitter son poste au conseil d'administration.

« Margot est atteinte de la maladie de Parkinson depuis 20 ans. Notre famille a connu une chance incroyable. Sa qualité de vie a été très bonne. Au départ, je voulais défendre les intérêts de ma femme. Puis, je me suis rendu compte que d'autres personnes ne reçoivent pas les soins qui leur permettraient d'être autonomes. Je dois poursuivre mon engagement si je veux changer les choses », explique John.

Prix de l'esprit philanthropique - Nora Fischer, Toronto (Ontario)

Nora, la première lauréate de ce prix, est récompensée pour sa contribution exceptionnelle à titre de grande partisane et bénévole de la Société Parkinson Centre et Nord de l'Ontario. Elle a utilisé son expérience personnelle pour encourager d'autres personnes à donner et à s'engager. Nora a favorisé la créativité dans la collectivité en finançant le calendrier « Hope On Display » en 2012 et 2013, et en offrant ses propres œuvres. Elle donne temps et énergie à de nombreuses activités de la région, notamment à la vente annuelle de tulipes Hope in Bloom et à la Grande randonnée Parkinson.

« Je suis moi-même atteinte de la maladie de Parkinson et je constate à quel point ça peut être difficile. Mais je continue à me battre et à avoir une vie agréable. La Société Parkinson Centre et Nord de l'Ontario m'a donné des renseignements précieux. J'espère pouvoir continuer à aider l'équipe afin qu'elle puisse aider d'autres personnes à aller de l'avant », avance Nora.

Pour de plus amples renseignements sur les critères et le processus de mise en candidature des prix nationaux de bénévolat, consultez le site www.parkinson.ca.

À propos de la maladie de Parkinson

La maladie de Parkinson est une maladie neurodégénérative chronique causée par une perte de dopamine dans le cerveau. Elle touche plus de 100 000 Canadiens. Il n'existe aucun remède. Parmi les symptômes, mentionnons le tremblement de repos, la lenteur des mouvements, la raideur ou rigidité musculaire, une difficulté à garder son équilibre et à marcher, des changements dans le volume de la voix et l'élocution, et des problèmes de motricité fine. Parmi les symptômes non moteurs, mentionnons la dépression, la perte d'odorat, les troubles du sommeil et une détérioration cognitive. L'âge moyen à l'apparition de la maladie est de 60 ans, mais certaines personnes âgées d'aussi peu que 30 ou 40 ans en sont atteintes.

La Société Parkinson Canada est la voix nationale des Canadiens atteints de la maladie de Parkinson. Le Programme national de recherche soutient l'innovation afin de trouver de nouvelles idées essentielles aux recherches mondiales qui permettront de trouver des traitements plus efficaces et un remède. Depuis 1981, plus de 21 millions de dollars ont été investis dans plus de 400 projets. Qu'il s'agisse de diagnostic ou de découverte, la SPC est présente à chaque étape pour offrir des services d'éducation, de défense des intérêts et de soutien aux particuliers et aux professionnels de la santé. Depuis 1965, elle veille à améliorer la qualité de vie des Canadiens. Pour faire du bénévolat ou participer à la Grande randonnée Parkinson, consultez le site www.granderandonneeparkinson.ca . Pour en savoir plus sur les programmes et les services de votre région ou pour faire du bénévolat, composez le 1 800 565-3000 ou consultez le site www.parkinson.ca.

En octobre 2013, la Société Parkinson Canada accueillera le 3e Congrès mondial sur la maladie de Parkinson à Montréal, au Québec. Pour de plus amples renseignements, consultez le site www.parkinson.ca/WPC2013.

Renseignements