Société royale du Canada

Société royale du Canada

31 août 2015 10h03 HE

La Société royale du Canada a une nouvelle directrice générale : Mme Iris Almeida-Côté

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwired - 31 août 2015) - Le comité exécutif du conseil de la Société royale du Canada est heureux d'annoncer la nomination de Mme Iris Almeida-Côté au poste de directrice générale. Cette nomination prend effet le 31 août 2015.

« Nous cherchions une personne capable d'incarner les valeurs de la Société royale et d'affirmer le rôle unique que l'organisme a joué et continuera de jouer au Canada et dans le reste du monde, a indiqué Graham Bell, président de la Société et du Conseil. Nous sommes ravis qu'une personne comme Mme Almeida-Côté se soit engagée en tant que directrice générale à appuyer la prochaine génération de leaders et la crème des chercheurs canadiens, en acceptant de guider la Société royale sur la voie d'une nouvelle ère de croissance, d'innovations et de réalisations. »

Mme Almeida Côté compte à son actif dans le domaine de haute direction plus de 30 ans d'expérience, acquise au sein d'organismes publics, privés et sans but lucratif au Canada comme à l'étranger. Elle est complètement en phase avec la mission académique fondamentale de la Société et possède une solide expérience en gestion des risques financiers, en gouvernance et en planification stratégique des affaires. Communicatrice efficace - elle parle couramment français, anglais et espagnol -, elle recherche les résultats concrets et exige des organismes qu'elle dirige qu'ils fassent preuve de rigueur, d'efficacité opérationnelle et d'une saine gestion financière.

La nouvelle directrice est titulaire d'une Maîtrise en droit international de l'Université du Québec à Montréal (2001) et d'une Maîtrise en sociologie de l'Université de Bombay (1982). Elle a acquis sa formation avancée en gestion à l'Institut des cadres de McGill, à Montréal (2005) et au Centre canadien de gestion, à Ottawa (1996). Sur le plan de la gestion, elle a reçu une formation en services financiers et gouvernance au Collège des administrateurs de sociétés de l'Université Laval (2014); en gouvernance des petites et moyennes entreprises à l'Institut sur la gouvernance d'organisations privées et publiques - IGOPP (2013); et en gouvernance des établissements de la santé, à l'Association québécoise d'établissements de santé et de services sociaux et à l'IGOPP (2012).

En 2015, l'Institut des administrateurs de sociétés (ICD-IAS) et la Rothman School of Management lui ont décerné le prix Diversité dans le cadre du Programme de perfectionnement des administrateurs. En 2014, elle a reçu le Prix de la reconnaissance de l'UQAM et, en 2012, le prix PME Passeport de la Caisse de dépôt et placement du Québec et de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain. En 2008 et de nouveau en 2011, Mme Almeida-Côté a figuré au palmarès des 100 Canadiennes les plus influentes du Réseau des femmes d'affaires. En 2009, elle s'est vu décerner le prix Women of Distinction par le YWCA et, en 2007, le Prix d'excellence par le Réseau des Femmes d'affaires du Québec. En 2012, elle a fait partie de la première cohorte de Diversité 50 du Conseil canadien pour la diversité administrative, initiative visant à promouvoir l'inclusion des femmes, des membres des minorités visibles et des jeunes au sein des conseils d'administration d'entreprises. Elle a contribué par son mentorat au programme des bourses Loran de la Fondation canadienne des bourses de mérite, au programme Mentorat Top 100 du Réseau des femmes d'affaires et à la Fondation de l'entrepreneurship.

En acceptant le poste, Mme Almeida-Côté a dit être ravie de se joindre à l'équipe de la Société royale du Canada. « Je suis impatiente, a-t-elle ajouté, de mettre mes énergies au service du conseil et de collaborer étroitement avec les présidents des académies ainsi qu'avec les membres individuels et institutionnels de la SRC. Ensemble, nous travaillerons à accroître les effectifs de la SRC, à établir un plan stratégique participatif et à nouer des partenariats solides avec les organismes canadiens et étrangers avec qui nous partageons des objectifs communs. Nous ferons aussi en sorte que nos académies puissent offrir des conseils stratégiques aux gouvernements et nous ferons connaître aux Canadiens le travail important de la Société royale et les inviterons à y participer. »

Fondée en 1882, la Société royale du Canada (SRC) comprend les Académies des arts, des lettres et des sciences du Canada. Sa mission est de reconnaître l'excellence scientifique, artistique et académique, de conseiller les gouvernements et les organismes et de promouvoir une culture du savoir et de l'innovation au Canada et en partenariat avec d'autres académies nationales dans le monde.

Renseignements