TRANSCANADA
TSX : TRP
NYSE : TRP

TRANSCANADA

21 avr. 2014 10h36 HE

La société TransCanada déçue et frustrée du retard de Keystone

CALGARY, ALBERTA--(Marketwired - 21 avril 2014) - TransCanada Corporation (TSX:TRP) (NYSE:TRP) (TransCanada) a diffusé aujourd'hui la déclaration suivante de Russ Girling, président et chef de la direction de TransCanada, en lien avec un délai de traitement supplémentaire annoncé le 18 avril 2014 par le Département d'État américain (DOS) dans le cadre de la procédure d'autorisation de Keystone XL.

Le DOS a déclaré le 18 avril attendre les avis de huit organismes fédéraux afin de mener l'évaluation de la détermination de l'intérêt national. Le DOS avait déjà demandé à connaître leur point de vue au début du mois de mai. L'État a maintenant signifié à ces organismes son intention de prolonger cette période et de leur laisser davantage de temps pour présenter leurs opinions sur le projet soumis. Selon les termes employés par le DOS, l'une des raisons principales de ce report est l'impact potentiel du dossier établi par la Cour suprême du Nebraska, qui pourrait affecter le tracé du pipeline.

Déclaration de Russ Girling :

« Nous sommes extrêmement déçus et frustrés par ce nouveau retard. Les citoyens américains, hommes et femmes, vont manquer une nouvelle saison de construction durant laquelle ils auraient pu travailler à l'élaboration de Keystone XL et subvenir aux besoins de leurs familles. Nous pensons à eux.

Nous sommes également déçus de savoir que les États-Unis continueront de s'appuyer sur des régimes fondamentalement opposés aux valeurs américaines, afin d'importer chaque jour huit à neuf millions de barils de pétrole. Un approvisionnement sûr et stable en pétrole du Canada et des États-Unis est plus raisonnable et je suis certain qu'une majorité d'Américains y sont favorables.

Ce nouveau retard est inexplicable. Dès 2010, la première branche de notre pipeline Keystone a commencé à expédier du pétrole aux raffineries situées en dehors de Saint-Louis. Elle affiche approximativement la même longueur que Keystone XL, transporte le même pétrole et traverse également le 49e parallèle. Son examen et son approbation n'ont pris que 21 mois. Après plus de 2 000 jours, cinq études environnementales exhaustives et plus de 17 000 pages de données scientifiques, Keystone XL continue à languir. Notre pipeline Keystone a livré en toute sécurité plus de 600 millions de barils de pétrole brut aux raffineries américaines, en remplacement du pétrole off- shore étranger.

La particularité du tracé au Nebraska est gérée de manière appropriée. Un avis d'appel a été déposé par le procureur général du Nebraska en février, le jour même où le juge du tribunal de district a rendu sa décision au sujet de LB1161. Cette action « conforte » la décision de la cour inférieure, ce qui signifie que LB1161 est toujours valide et que le nouveau tracé de Keystone XL sur le territoire du Nebraska reste en vigueur, après son examen par le ministère de la Qualité de l'environnement du Nebraska et son approbation par le gouverneur.

Notre point de vue reste inchangé : le processus de détermination de l'intérêt national de 90 jours actuellement entrepris ne doit pas être affecté par la décision de la cour inférieure du Nebraska, étant donné que la modification approuvée pour le tracé reste valide pendant la procédure d'appel.

La production pétrolière en Amérique du Nord croît de façon spectaculaire et continuera d'augmenter. Sans Keystone, une plus grande quantité de pétrole sera acheminée par train et par barge. Comme le concluait le Département d'État dans sa récente déclaration supplémentaire et définitive d'impact environnemental, Keystone XL ne génèrera pas davantage d'émissions de GES (gaz à effet de serre) que d'autres options de transport du pétrole plus dangereuses pour le public. Ne pas construire Keystone XL est un scénario où toutes les parties sont perdantes, quelle que soit la manière d'aborder cette hypothèse.

Keystone XL améliore la sécurité énergétique américaine, minimise les impacts sur l'environnement et la sécurité dans le cadre du transport du pétrole vers les raffineries américaines, contribue à créer des emplois et des entreprises américaines et continue d'être soutenu par une grande majorité d'Américains et de membres du Congrès. Il représente véritablement l'intérêt national de l'Amérique et une majorité d'Américains continuent à s'accorder sur ce point, sondage après sondage, et souhaitent la construction de ce pipeline.

Il est regrettable que des groupes d'intérêt et des militants rétribués entravent la sécurité énergétique, s'opposent à l'emploi et créent une situation qui conduit effectivement à l'accroissement des émissions de GES et du danger pour le public. Le pétrole canadien sera commercialisé avec ou sans Keystone XL. Il est dans l'intérêt de tous que ce projet aille de l'avant. »

Forte de plus de 60 ans d'expérience, la société TransCanada est un chef de file de la mise en valeur responsable et de l'exploitation fiable d'installations énergétiques en Amérique du Nord, y compris des gazoducs et des oléoducs ainsi que des installations de production d'électricité et de stockage de gaz. TransCanada exploite un réseau de gazoducs qui s'étend sur plus de 68 500 km (42 500 miles), exploitant presque tous les grands bassins d'approvisionnement gazier d'Amérique du Nord. TransCanada est un des plus importants fournisseurs de services de stockage de gaz et de services connexes du continent, grâce à une capacité de stockage de gaz d'environ 400 milliards de pieds cubes. Productrice d'énergie indépendante en expansion, la société TransCanada possède plus de 11 800 mégawatts de production d'énergie au Canada et aux États-Unis ou en détient une participation. TransCanada procède au développement de l'un des plus importants réseaux de transport de pétrole en Amérique du Nord. Les actions ordinaires de TransCanada se négocient sous le symbole TRP aux bourses de Toronto et de New York. Pour tout complément d'information, veuillez consulter le site Internet www.transcanada.com ou suivez-nous sur Twitter @TransCanada ou sur le site http://blog.transcanada.com.

Renseignements

  • TransCanada Personne-ressource pour les médias :
    Shawn Howard/Grady Semmens/Davis Sheremata
    403.920.7859 or 800.608.7859

    TransCanada
    Personne-ressource pour les investisseurs et analystes :
    David Moneta/Lee Evans
    403.920.7911 or 800.361.6522