SPA de Québec

SPA de Québec

28 avr. 2011 10h03 HE

La SPA de Québec réagit au reportage de l'émission Enquête « Mauvais Berger »

QUÉBEC, QUÉBEC--(Marketwire - 28 avril 2011) - L'émission « Mauvais Berger », diffusée sur les ondes de Radio-Canada le 21 avril 2011, a soulevé tout un émoi auprès de la population du Québec.

Les images diffusées font preuve de cruauté et la société protectrice des animaux de Québec (SPA) supporte ANIMA-Québec, l'organisme mandaté pour assurer l'inspection des lieux de garde de chiens et de chats au Québec, ainsi que l'Ordre des Médecins Vétérinaires du Québec (OMVQ) dans leur suivi sur ces pratiques préoccupantes.

La SPA de Québec reçoit, comme d'autres SPA/SPCA, des questions de citoyens sur ses propres méthodes, spécifiquement l'euthanasie. Des informations suivent et touchent également 2 autres volets, soit l'encadrement et le financement.

L'encadrement

Voici un peu plus de 2 ans, le MAPAQ a créé un groupe de travail auquel participent plusieurs refuges (SPA/SPCA), dont la SPA de Québec, ANIMA-Québec, l'OMVQ. Parmi les rôles de ce groupe de travail, on retrouve celui d'établir ou mettre à jour des normes concernant la garde d'animaux et de voir à ce qu'elles soient rigoureusement appliquées dans les différents lieux de garde d'animaux ; donc, renforcer la loi P-42 sur la protection sanitaire des animaux et augmenter le nombre d'inspecteurs en déléguant des pouvoirs aux SPA/SPCA. Le nombre d'inspecteurs est passé d'environ 5 à près de 40.

Par ailleurs, toutes les SPA/SPCA sont elles-mêmes l'objet d'inspections réalisées par ANIMA-Québec. La plus récente, à la SPA de Québec, date de février 2011.

L'euthanasie

L'euthanasie est une pratique offerte à titre de service pour les propriétaires d'animaux qui en font la demande pour abréger des souffrances. Autrement, nous souhaiterions ne pas avoir à euthanasier d'animaux. Elle demeure requise en regard de critères tels la santé, le comportement, et hélas la surpopulation, plus notable chez les chats.

Le processus d'euthanasie comporte deux injections :

  • Injection d'un sédatif et antidouleur
  • Une fois l'animal inconscient, injection létale
  • Vérification des signes vitaux
  • Disposition de chaque corps dans un réceptacle individuel
  • Congélation pour fins de crémation

Les euthanasies sont effectuées par des techniciens en santé animale, sous supervision vétérinaire.

La SPA de Québec convient que le reportage présenté est désolant, voire choquant, mais en contrepartie il fallait peut-être de telles images pour sensibiliser le public sur l'euthanasie d'animaux. Il est à espérer que cela puisse faire réfléchir les propriétaires d'animaux sur leurs

responsabilités, l'importance de faire stériliser son animal pour éviter les surpopulations, et de le munir d'une médaille d'identification pour le retracer rapidement en cas de perte.

Le financement

La SPA de Québec priorise les adoptions. Elle fait donc tous les efforts nécessaires à cette fin, ainsi que donner les meilleurs soins à tous les animaux qu'elle recueille, souhaiterait développer de nouveaux services, et voir diminuer les euthanasies. Elle est cependant limitée dans ses capacités dans le contexte où beaucoup de gens la croient subventionnée, ce qui n'est nullement le cas. Ce sont notamment les dons du public qui lui permettent de réaliser sa mission. Mais le niveau de ces dons doit être plus élevé. À titre comparatif, beaucoup de refuges à l'ouest du Québec tirent entre 50% et 70% de leurs revenus totaux en dons du public, ce qui se chiffre en millions. Pour la SPA de Québec, les dons ne représentent que 9% de ses revenus.

La population est donc invitée à soutenir sa SPA locale en participant notamment à ses activités et campagnes de financement. La prochaine activité étant le cocktail bénéfice le 12 mai 2011. En tout temps, vous pouvez faire un don ou connaître les activités à venir en vous rendant au www.spadequebec.ca.

Renseignements