Société royale du Canada

Société royale du Canada

01 févr. 2017 14h51 HE

La SRC encourage le Gouvernement du Canada à atténuer les effets immédiats de l'interdiction sur les réfugiés et les ressortissants étrangers

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwired - 1 fév. 2017) -

La récente décision des États-Unis d'interdire aux réfugiés et aux ressortissants de sept pays à majorité musulmane l'accès aux États-Unis, telle qu'énoncée dans le décret présidentiel intitulé «Protecting the Nation from Foreign Terrorist Entry into the United States» (Protéger la nation contre l'entrée aux États-Unis de terroristes étrangers) constitue un fait profondément troublant qui sera lourd de conséquences pour le Canada et le reste du monde.

La Société royale du Canada prévoit que cette décision limitera de manière déraisonnable les allées et venues des universitaires et des étudiants par-delà les frontières nationales et sera source d'incertitude et de préjudice pour beaucoup de gens. Le décret va à l'encontre des efforts déployés par la SRC et les autres académies nationales en faveur d'une libre communication des idées entre les gens, sans égard à la race, au sexe, à l'orientation sexuelle, à la religion ou à la nationalité. Les recherches menées par nos propres chercheurs universitaires ont montré que la diversité, sous ses multiples formes, est cruciale à la force et la résilience sociales.

La SRC est reconnaissante au premier ministre Trudeau pour sa déclaration selon laquelle les Canadiens continueront d'accueillir ceux «qui fuient la persécution, la terreur et la guerre, … indépendamment de [leur] foi». Nous encourageons le Gouvernement du Canada à faire tout en son pouvoir pour atténuer les effets immédiats de l'interdiction sur les réfugiés et les ressortissants étrangers touchés, et nous appelons les États-Unis à abroger dès que possible ce décret des plus mal avisés.

La Société royale du Canada a été fondée suite à un acte du parlement en 1883 comme académie nationale du Canada, regroupant d'éminents scientifiques, chercheurs et gens de lettres du pays.

Maryse Lassonde, O.C., C.Q., FRSC, FCAHS
Présidente de la Société royale du Canada
Pekka Sinervo, FRSC
Président du Comité sur l'intervention en matière d'intérêt public

Twitter : @RSCTheAcademies

Renseignements