Société canadienne d'hypothèques et de logement

Société canadienne d'hypothèques et de logement

08 juin 2017 08h13 HE

La tendance des mises en chantier d'habitations était à la hausse au Canada en mai

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwired - 8 juin 2017) - La tendance des mises en chantier d'habitations s'est chiffrée à 214 621 en mai 2017, comparativement à 213 435 en avril 2017, selon la Société canadienne d'hypothèques et de logement (SCHL). Cette tendance correspond à la moyenne mobile de six mois du nombre mensuel désaisonnalisé et annualisé (DDA) de mises en chantier d'habitations.

« La tendance des mises en chantier de logements était en hausse en mai dans les centres urbains du Canada. Les appartements et les maisons en rangée sont à l'origine de cette progression, puisque des baisses ont été enregistrées dans les segments des maisons individuelles et des jumelés, qui se vendent relativement plus cher », a déclaré Bob Dugan, économiste en chef à la SCHL.

Faits saillants de mai

Halifax

La construction d'appartements continue d'être le moteur du marché résidentiel de Halifax, les mises en chantier d'appartements ayant plus que doublé cette année par rapport au total de janvier à mai 2016. La demande de maisons individuelles reprend de la vigueur, après avoir diminué durant deux ans. Le cumul annuel des mises en chantier a augmenté de 16 % dans ce segment.

Québec

Dans la région de Québec, la diminution graduelle du rythme des mises en chantier, amorcée au début de l'année, s'est poursuivie en mai. En plus de la construction de copropriétés qui demeure sous la moyenne des dernières années, l'activité du côté des logements locatifs traditionnels semble s'ajuster à la baisse. Ce repli s'inscrit dans un contexte où le taux d'inoccupation est à la hausse, particulièrement dans les immeubles récemment construits.

Toronto

À Toronto, la baisse de la tendance des mises en chantier d'habitations tient en grande partie à un ralentissement du côté des maisons individuelles et des maisons en rangée. Mai 2017 est le premier mois depuis septembre 2016 au cours duquel la tendance des mises en chantier de maisons individuelles n'a pas augmenté. Ce revirement coïncide avec une hausse appréciable des nouvelles inscriptions sur le marché de la revente, qui a pour effet d'augmenter le choix offert aux acheteurs et d'atténuer le déplacement de la demande vers le marché du neuf.

Kitchener-Cambridge-Waterloo

La tendance des mises en chantier d'habitations dans la RMR de Kitchener-Cambridge-Waterloo (KCW) a augmenté en mai, car l'activité s'est intensifiée pour tous les types de logements. Les constructeurs ont commencé un plus grand nombre de maisons individuelles et de maisons en rangée cette année. Ces logements ont été très recherchés au cours des derniers mois, en raison de l'offre limitée sur le marché de la revente et du nombre élevé de ménages de la région du Grand Toronto qui désirent acquérir une habitation plus abordable. Les maisons individuelles neuves coûtent à peu près moitié moins cher dans la RMR de KCW qu'à Toronto.

Alberta et Saskatchewan

Les mises en chantier d'habitations sont en hausse cette année dans la plupart des centres de l'Alberta et de la Saskatchewan, signe que l'activité est en train de reprendre dans ces provinces tributaires du secteur pétrolier et gazier. Le raffermissement de la conjoncture du marché du travail à Calgary, à Edmonton et à Regina a rendu les constructeurs locaux plus optimistes. À Saskatoon, le cumul annuel des mises en chantier d'habitations a diminué de 25 %, les constructeurs étant restés prudents en raison des stocks élevés de logements collectifs.

Colombie-Britannique

En Colombie-Britannique, la tendance des mises en chantier d'habitations a évolué à la hausse en mai. Les gains réalisés à Kelowna, à Abbotsford-Mission et dans d'autres centres urbains ont fait contrepoids aux reculs enregistrés à Vancouver et à Victoria. L'offre limitée de propriétés existantes et de logements neufs a pour effet de stimuler le marché du neuf, où beaucoup de maisons individuelles et de logements collectifs sont mis en chantier.

Vancouver

Malgré une légère baisse en mai, la tendance globale des mises en chantier d'habitations à Vancouver est voie de dépasser la barre des 25 000 unités cette année et de s'approcher du niveau record de 27 914 mises en chantier établi en 2016. Le recul des mises en chantier par rapport à avril a été réparti presque également entre les appartements pour propriétaires-occupants (copropriétés) et les appartements locatifs.

Étant donné la grande variabilité des chiffres estimatifs mensuels, la SCHL tient compte de la tendance, en plus du nombre mensuel désaisonnalisé et annualisé, pour obtenir un portrait plus complet de l'état du marché de l'habitation. Dans certaines situations, il pourrait être trompeur de n'analyser que les DDA, car les mises en chantier d'habitations sont alimentées surtout par le segment des logements collectifs, où l'activité peut varier beaucoup d'un mois à l'autre.

Au Canada, toutes régions confondues, le nombre mensuel désaisonnalisé et annualisé se situait à 194 663 en mai, en baisse par rapport à celui de 213 498 enregistré en avril. Dans les centres urbains, ce nombre a diminué de 10,2 % en mai pour se fixer à 178 518. En effet, le nombre désaisonnalisé annualisé de mises en chantier en milieu urbain a reculé de 10,8 % dans le segment des logements collectifs et de 8,9 % dans celui des maisons individuelles pour s'établir en mai à 118 694 et à 59 824, respectivement.

Le nombre désaisonnalisé annualisé de mises en chantier d'habitations dans les régions rurales est évalué à 16 145.

Des données provisoires sur les mises en chantier d'habitations, en français ou en anglais, sont diffusées sur le site Web et sur le Portail de l'information sur le marché de l'habitation de la SCHL. Nos analystes peuvent également fournir d'autres observations sur leurs marchés respectifs.

En tant qu'autorité en matière d'habitation au Canada, la SCHL contribue à la stabilité du marché de l'habitation et du système financier, vient en aide aux Canadiens dans le besoin et fournit des résultats de recherches et de l'information aux gouvernements, aux consommateurs et au secteur de l'habitation du Canada.

Pour obtenir des renseignements supplémentaires, veuillez nous suivre sur Twitter, YouTube, LinkedIn et Facebook.

Données supplémentaires disponibles sur demande.

Pour voir le graphique et les tableaux associés à ce communiqué de presse, veuillez visiter le lien suivant : http://media3.marketwire.com/docs/SCHL_Habitations.pdf

Renseignements