Theratechnologies inc.
TSX : TH

Theratechnologies inc.

09 juin 2015 15h48 HE

La tésamoréline sera évaluée dans le contexte du traitement de la maladie hépatique chez les patients infectés par le VIH

MONTRÉAL, CANADA--(Marketwired - 9 juin 2015) - Theratechnologies (TSX:TH) a annoncé aujourd'hui sa collaboration avec le Massachusetts General Hospital (MGH) visant à évaluer l'innocuité et l'efficacité de la tésamoréline lors du traitement des patients infectés par le VIH atteints de stéatose hépatique non alcoolique (NAFLD) et de stéatohépatite non alcoolique (NASH). La tésamoréline n'est pas homologuée pour le traitement des affections ci-dessus. La collaboration de Theratechnologies consistera à fournir la tésamoréline au MGH.

Le National Institutes of Health des États-Unis (NIH) a consenti à financer cet essai clinique suite à l'achèvement d'un essai clinique visant à évaluer l'efficacité de la tésamoréline sur la réduction de la graisse hépatique chez les patients infectés par le VIH atteints de lipodystrophie, et dont les résultats ont été publiés dans l'édition de juillet 2014 du Journal of the American Medical Association. La subvention du NIH permettra aux Drs Steven Grinspoon du MGH et Colleen Hadigan du National Institute of Allergy and Infectious Disease du NIH de poursuivre l'étude sur le traitement par tésamoréline des patients infectés par le VIH atteints de stéatose hépatique. L'étude inclura 60 patients infectés par le VIH atteints de NAFLD ou NASH, qui recevront soit de la tésamoréline (2 mg/jour), soit un placebo.

Même si la NAFLD peut être bénigne, elle peut néanmoins s'aggraver, entraînant l'insuffisance hépatique. La NASH est la forme la plus grave de stéatose hépatique et peut provoquer des dommages considérables aux cellules hépatiques, y compris la cirrhose. L'innocuité et l'efficacité de la tésamoréline dans le traitement de ces affections ne sont pas encore établies.

À propos de Theratechnologies

Theratechnologies (TSX:TH) est une compagnie pharmaceutique spécialisée dans le traitement de désordres métaboliques répondant à des besoins médicaux non satisfaits en vue de promouvoir un vieillissement en santé et une qualité de vie améliorée. De plus amples informations sur Theratechnologies sont disponibles sur le site Web de la Société au www.theratech.com et sur SEDAR à l'adresse www.sedar.com.

Information prospective

Le présent communiqué de presse renferme des énoncés qui sont considérés comme des « énoncés prospectifs » et de l'information prospective au sens de la législation sur les valeurs mobilières en vigueur. Ces énoncés prospectifs peuvent se reconnaître à l'emploi de mots tels que « peut », « pourrait », « devrait », « va », « envisage », « prévoit », « anticipe », « croit », « estime », « s'attend » ou d'autres expressions similaires. Ces énoncés prospectifs comprennent, mais sans s'y limiter, de l'information relative à la fourniture de la tésamoréline par la Société au MGH, le recrutement de patients pour procéder à cette étude et la poursuite et la conclusion de celle-ci par le MGH.

Les énoncés prospectifs sont fondés sur un certain nombre d'hypothèses et assujettis à plusieurs risques et incertitudes, dont bon nombre sont indépendants de la volonté de Theratechnologies et sont susceptibles d'entraîner un écart considérable entre les résultats réels et ceux qui y sont exprimés, expressément ou implicitement. Ces hypothèses comprennent, entre autres, le fait que la Société sera en mesure d'approvisionner le MGH avec de la tésamoréline lorsqu'elle le requerra, que le MGH réussira à recruter le nombre de patients requis, de conduire et de mener à bien l'étude jusqu'à sa conclusion, que le NIH ne suspendra pas ou ne cessera pas de verser sa subvention et que des résultats positifs émaneront de la poursuite de cette étude.

Les risques et incertitudes comprennent, entre autres, le risque que la Société soit incapable d'approvisionner le MGH avec de la tésamoréline ou qu'il y ait des délais dans son approvisionnement, le risque que le recrutement de patients ne puisse se faire ou que des délais dans le recrutement se produisent résultant ainsi en l'arrêt ou en des retards de l'étude, le risque que des effets secondaires négatifs soit rapportés suite à l'utilisation de la tésamoréline causant ainsi l'arrêt de l'étude et le risque que le NIH suspende ou cesse le versement de sa subvention pour cette étude.

Les investisseurs éventuels sont priés de consulter la rubrique « Risk Factors » de notre notice annuelle datée du 25 février 2015 disponible sur www.sedar.com et www.theratech.com pour des risques additionnels se rapportant à la Société et à son exploitation, lesquels pourraient avoir un effet défavorable sur l'approvisionnement de la tésamoréline pour cette étude ou sur l'étude même. Le lecteur est prié d'examiner ces risques et incertitudes attentivement et de ne pas se fier indûment aux énoncés prospectifs.

Les énoncés prospectifs reflètent les attentes actuelles concernant des événements futurs et ne sont valables qu'à la date du présent communiqué de presse et traduisent les attentes de Theratechnologies à cette date.

Nous ne nous engageons aucunement à mettre à jour ou à réviser l'information contenue dans ce communiqué de presse, que ce soit à la suite de l'obtention de nouveaux renseignements, de nouveaux événements ou circonstances ou de tout autres choses, sauf si les lois en vigueur l'exigent.

Renseignements

  • Denis Boucher
    514-913-1957