Ville de Montréal - Cabinet du maire et du comité exécutif

Ville de Montréal - Cabinet du maire et du comité exécutif

30 nov. 2006 12h36 HE

La ville acquiert une nouvelle zone de conservation dans l'ecoterritoire de la trame verte de l'Est

Le parc-nature de la Pointe-aux-Prairies s'agrandit

MONTREAL, QUEBEC--(CCNMatthews - 30 nov. 2006) - Madame Helen Fotopulos, membre du comité exécutif, responsable du mont Royal, des espaces verts et bleus, des parcs, des Muséums nature et de la condition féminine, est heureuse d'annoncer l'acquisition par la Ville de Montréal d'un terrain, situé dans l'écoterritoire de la trame verte de l'Est, aux abords de la rivière des Prairies. Cette acquisition permettra d'augmenter la superficie protégée des milieux naturels d'intérêt dans l'est de l'île de Montréal.

"Je me réjouis de la décision de l'administration municipale d'aller de l'avant dans ce projet de lien vert du Faubourg Pointe-aux-Prairies. En effet, il s'agit là d'un exemple intéressant d'intégration d'un projet de développement immobilier à la protection des milieux naturels dans l'est de la Ville", a affirmé monsieur Cosmo Maciocia, maire de l'arrondissement de Rivière-des-Prairies-Pointe-aux-Trembles.

Le développement initial prévoyait la construction de plusieurs condos sur le bord de l'eau ce qui empêchait toutes possibilités de restaurer la rive de la rivière des Prairies. La Ville de Montréal a alors proposé aux promoteurs un échange de terrains et l'acquisition d'une zone de conservation à l'intérieur même du projet de développement. Cette zone deviendra une extension du parc-nature de la Pointe-aux-Prairies et permettra de préserver ces espaces d'une grande valeur écologique et en assurer la pérennité. Des aménagements structurels et des travaux d'infrastructures seront entrepris afin de mettre en valeur le potentiel du site. Un ruisseau qui se déverse dans la rivière des Prairies verra ses berges étendues, des zones marécageuses seront préservées garantissant à la faune diversifiée de l'endroit la conservation de son habitat.

"En posant des gestes qui protègent ces espaces naturels, la Ville s'engage véritablement dans la voie d'un développement durable de qualité qui passe notamment par la mise en valeur de ses écoterritoires et s'inscrit dans notre objectif d'atteindre un niveau de 8 % de protection de notre territoire réparti en milieu terrestre et en milieu humide", a ajouté madame Fotopulos.

Rappelons que l'administration municipale a mis en place une Politique de protection et de mise en valeur des milieux naturels en 2004. Cette nouvelle acquisition, d'un montant de 500 000 $, s'inscrit parmi les nombreuses ententes parachevées au cours des deux dernières années.

Renseignements

  • Source : Cabinet du comité exécutif
    Darren Becker
    514-872-6412
    ou
    Renseignements : Division des communications sectorielles
    Patricia Guilbard
    514-872-4181